Nicolas Aubin


Nicolas Aubin
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Aubin et Nicolas Aubin (pilote moto).

Nicolas Aubin, né à Loudun vers 1655, est un pasteur et écrivain français.

Admis au ministère par le synode de la Saintonge, à Marennes le 9 octobre 1674. En 1683, il remplissait les fonctions pastorales à Beaumont. À la révocation de l'Édit de Nantes, les jurats de Bordeaux le firent arrêter sous prétexte qu’il tenait des assemblées illicites. Après trois jours passés en prison, il obtint la permission de passer en Hollande où le besoin de se créer des moyens d’existence lui fit aborder la carrière littéraire. Le premier ouvrage qu’il mit au jour fut une Histoire des Diables de Loudun, ou de la possession des Religieuses Ursulines, et de la condamnation & du supplice d'Urbain Grandier, Curé de la même Ville où il dévoila avec beaucoup d’art comment une rancune de Richelieu et du père Joseph avait conduit sur le bûcher, en 1634, un prêtre qui s’était fait des envieux par son savoir et son éloquence.

En 1768, il publia une traduction de la Vie de Michiel de Ruyter par Gerard Brandt. Il s’occupa ensuite à réunir des matériaux pour son Dictionnaire de marine, paru en 1702 à Amsterdam et réédité en 1736 ajoutée de La Connaissance des Pavillons ou bannières que le plupart des nations arborent en mer (La Haye, 1737, in-4°).

Publication

Sources

  • Emile Haag, La France protestante, t. I, Paris, Librairie Sandoz et Fischbacher, 1854, p. 551-553

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Nicolas Aubin de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Aubin — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sur les autres projets Wikimedia : « Aubin », sur le Wiktionnaire (dictionnaire universel) …   Wikipédia en Français

  • Nicolas Magon de La Gervaisais — est le nom de trois membres successifs d une même famille de la noblesse de la région malouine entre le XVIIe siècle et le XIXe siècle. Sommaire 1 Nicolas I de la Gervaisais (1679 1765) 2 Nicolas II Magon de la Gervai …   Wikipédia en Français

  • Aubin Bigorie Du Chambon — (né le 13 août 1757 à Lubersac (Corrèze) Mort assassiné le 20 novembre 1793 dans sa ville natale) était un homme politique français, dont l activité s exerça pendant la période de la Révolution. Biographie Trésorier au bureau des finances de… …   Wikipédia en Français

  • Aubin bigorie du chambon — (né le 13 août 1757 à Lubersac (Corrèze) Mort assassiné le 20 novembre 1793 dans sa ville natale) était un homme politique français, dont l activité s exerça pendant la période de la Révolution. Biographie Trésorier au bureau des finances de… …   Wikipédia en Français

  • Nicolas Chalon du Blé — Marquis d Uxelles et de Cormatin Nicolas Chalon du Blé Naissance 24 janvier 1652 à Chalon s …   Wikipédia en Français

  • Nicolas Boileau-Despréaux — Nicolas Boileau Pour les articles homonymes, voir Boileau. Boileau par Hyacinthe Rigaud Nicolas Boileau, dit aussi Boileau Despréaux, le …   Wikipédia en Français

  • Nicolas Rapin — Nicolas Rapin, né à Fontenay le Comte (Vendée) en 1535 et mort à Poitiers (Vienne) le 16 février 1608, est un militaire et un poète français, connu pour ses écrits satiriques. Sommaire 1 Biographie 1.1 Les origines …   Wikipédia en Français

  • Aubin Bigorie du Chambon — (né le 13 août 1757 à Lubersac (Corrèze) Mort assassiné le 20 novembre 1793 dans sa ville natale) était un homme politique français, dont l activité s exerça pendant la période de la Révolution. Biographie Trésorier au bureau des finances de… …   Wikipédia en Français

  • Nicolas-Claude Fabri de Peiresc — Nicolas Claude Fabri de Peiresc. Nicolas Claude Fabri de Peiresc (1 December 1580 – 24 June 1637) was a French astronomer, antiquary and savant who maintained a wide correspondence with scientists and was a successful organizer of scientific… …   Wikipedia

  • Nicolas Dalayrac — Portrait de Dalayrac par Quenedoy, dessiné à l aide d un physionotrace . Jugé le plus véridique par Félix Clément) Nicolas Marie Dalayrac, dit le « chevalier Dalayrac », est un musicien et compositeur d’opéras comiques français, né le… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.