Nexter


Nexter
Logo de Nexter
Création 1973 : Groupement Industriel des Armements Terrestres
Dates clés 1er décembre 2006 : nom actuel
Siège social Drapeau de France Versailles (France)
Activité Armement terrestre
Produits VBCI, CAESAR...
Société mère Giat Industries
Filiales Nexter Systems, Nexter Munitions, Nexter Mechanics, Nexter Electronics
Effectif 2700 en 2010
Site web www.nexter-group.fr
Chiffre d’affaires 1100 millions d'Euro en 2010
Résultat net 164 millions d'euros en 2010


Nexter, filiale de Giat Industries[1], est un groupe industriel de l'armement appartenant à l'État français. Il fabrique du matériel militaire pour le combat terrestre, aéroterrestre, aéronaval et naval.

Sommaire

Historique

  • 1764 à 1936 → Manufacture d'armes et arsenaux
  • 1945 → Regroupement DEFA
  • 1971 → Création du GIAT
  • 01/07/1990 → GIAT Industries
  • 01/12/2006 → Création de NEXTER

Au 31 décembre 2007 il y avait 2497 salariés pour Nexter au niveau national

  • Nexter Systems à 67% des salariés
  • Nexter Munition à 22% des salariés
  • Nexter Mechanics à 6% des salariés
  • Nexter Electronics à 5% des salariés

Sources : Nexter Systems Roanne

Le groupe est présent sur les sites de Roanne, Versailles/Satory, Tulle, Bourges, La Chapelle Saint-Ursin, Saint Chamond, Saint-Etienne, Rennes, Tarbes.

Nexter Systems - L'entrée du site de Roanne.

Le groupe fut fondé en 1971 par la fusion des diverses industries d'armement du ministère de la défense ; Le G.I.A.T. ou GIAT est créé : Groupement Industriel des Armements Terrestres. Ce groupement devint une compagnie nationale en 1990, tandis qu'une société anonyme est créée, dont le nom déposé est « Giat Industries SA ». Le coeur du groupe est réorganisé sous la marque Nexter le 1er décembre 2006.

En 2004, le groupe a réalisé un chiffre d'affaires de 590 millions d'euros. Son carnet de commande s'élève à 2 078 millions d'euros au 31 décembre 2004. En 2004, ses effectifs étaient de 5 000 personnes, dont 1 500 ingénieurs et cadres.

En 2006, après un vaste plan de restructuration qui ramène ses effectifs à moins de 3 500 salariés contre 6 000 auparavant, Giat Industries regroupe son coeur de métier sous le nom de Nexter. Les sites de la Manufacture Royale d'Armes de Saint-Etienne, de Saint-Chamond et de Tarbes, ont été quasiment entièrement abandonnés après les ventes aux enchères du commissaire-priseur industriel Roux Troostwijk[2]. La perte d'emplois est massive dans la Loire dans les années 90 et 2000, avec une reclassification à court terme de plusieurs milliers de salariés de la défense. L'activité opérationnelle du groupe est désormais répartie sur 4 sociétés principales : Nexter Systems, Nexter Munitions, Nexter Mechanics, Nexter Electronics. Giat Industries devient la holding de tête, et les autres sociétés du groupes correspondent soit à des activités mineures, soit à des structures liées au reclassement des salariés. L'État reste actionnaire de l'ensemble à 100 %.

Giat Industries fut bénéficiaire pour la première fois de son existence en 2005, et depuis 2006, Nexter a toujours été largement bénéficiaire.

Le 5 mars 2009, Nexter a publié des résultats plutôt encourageants malgré la crise économique de 2008-2009. Le chiffre d'affaires pour 2008 a atteint 579 millions d'euros (587 en 2007). Une marge opérationnelle de 71 millions d'euros soit 12,3% du chiffre d'affaires a été dégagée. Les prises de commandes pour 2008 ont atteint 560 millions d'euros (495 millions d'euros en 2007). L'avenir à court terme est plutôt serein avec un carnet de commandes de 1,895 milliard d'euros soit 3 années d'activités pour le groupe.

Produits

Le groupe fabrique ou a fabriqué diverses armes et équipements pour les armées françaises et étrangères, notamment :

  • le fusil d'assaut FA-MAS (production désormais stoppée - programme de modernisation dans le cadre du programme FELIN) ;
  • le fusil de précision FR-F2 (production désormais stoppée) ;
  • le lance roquette anti char Apilas (production désormais stoppée) ;
  • le char Leclerc ; (production désormais stoppée)
  • l'AMX-30 et ses dérivés (production désormais stoppée) ;
  • l'AMX-30 B2 DT Démineur Télécommandé ;
  • le SPDMAC Système de déminage pyrotechnique anti-char monté sur châssis de char AMX 30 Engin Blindé du Génie ;
  • les systèmes de déminage DEMETER ET DEDALE ;
  • l'AMX-10 RC (production désormais stoppée - programme de modernisation) ;
  • l'AMX-10 P et ses dérivés (production désormais stoppée) ;
  • le Véhicule de l'Avant Blindé (VAB) (Nexter a revendu ses droits à Renault Trucks Defense (RTD), désormais seul maître d'œuvre du VAB) ;
  • le VBCI ;
  • des artillerie de campagne de 155 mm : canon tracté 155 TR F1, automoteur chenillé AUF1 / GCT, Caesar ;
  • l'automouvant de 155 mm, sur châssis Renault Trucks : (CAESAR) ;
  • le canon léger 105 LG1 ;
  • le canon du Rafale et des Mirage 2000, celui du Tigre et celui du Comanche américain (le programme Comanche est abandonné) ;
  • des montages de moyen calibre navals (manuels ou téléopérés - Narwhal) ;
  • des munitions conventionnelles (moyen calibre, munitions de char, munitions d'artillerie) ;
  • des munitions intelligentes (Bonus, Spacido) ;
  • des composants pyrotechniques ;
  • des systèmes d'information terminaux ;
  • des produits de protection NRBC (Nucléaire,Radiologique, Biologique, Chimique) avec la filiale NBC-SYS ;
  • des équipements d'optique (filiale OPTSYS) ;
  • des shelters (filiale Euroshelter) ;
  • des systèmes de simulation (filiale GVT) ;
  • ARAVIS, véhicule présenté au salon Eurosatory 2008 ;
  • ARX20, (tourelle téléopérée) ;
  • ...

Futur produit :

  • SH20 (montage pour hélicoptère) ;
  • Etudes sur programmes Scorpion, VBMR ...

Présidents-directeurs généraux

  • Pierre Chiquet : 1989 - 1995
  • Jacques Loppion : 1995 - octobre 2001
  • Luc Vigneron : octobre 2001 - mai 2009
  • Philippe Burtin : juin 2009 - ...

Notes et références

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. Organisation de Nexter
  2. [1], Article La Dépêche 5 octobre 2006



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Nexter de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Nexter — Rechtsform {{{Unternehmensform}}} Sitz Roanne, Frankreich Leitung …   Deutsch Wikipedia

  • Nexter — Cannons and salespeople Leclerc main battle tank …   Wikipedia

  • Nexter 30 — Canon DEFA 791 pour le Rafale Tourelle THL 30 ( …   Wikipédia en Français

  • nexter — (NEKS.tur) n. A person who is part of the generation born in 1978 or later. Example Citation: While there is wiggle room of a year or so, here are the basic generation names and the born between years for each: WWII or the GI generation, 1909… …   New words

  • nexter — …   Useful english dictionary

  • Nexter Aravis — Aravis Type Mine Resistant Ambush Protected Vehicle …   Wikipedia

  • Nexter AMX-56 Leclerc — Char AMX Leclerc Pour les articles homonymes, voir Leclerc. Leclerc …   Wikipédia en Français

  • Nexter amx-56 leclerc — Char AMX Leclerc Pour les articles homonymes, voir Leclerc. Leclerc …   Wikipédia en Français

  • GIAT — Nexter Logo de Nexter Création 1973 : Groupement Industriel des Armements Terrestres Dates clés 1er décembre 2006 : Nom actuel …   Wikipédia en Français

  • GIAT Industries — Nexter Logo de Nexter Création 1973 : Groupement Industriel des Armements Terrestres Dates clés 1er décembre 2006 : Nom actuel …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.