Nennius


Nennius

Historien et compilateur du début du IXe siècle, Nennius (parfois mentionné Ninnius ou Nemnivus) est connu pour ses compilations en lien avec le calcul du temps (calendrier), mais surtout pour ses apports historiographiques attestés par les manuscrits de l'Historia Brittonum.

Son texte, très semblable avec celui de son prédécesseur Gildas le Sage, a poussé certains chercheurs à s'interroger sur son existence réelle. Le récit historique de Nennius s'étend jusqu'au VIIIe siècle. Son œuvre et son existence sont attestées par Bède le Vénérable (Beda Venerabilis).

En réalité, il s'avère n'être qu'un des multiples compilateurs brittons du texte manuscrit de l'Historia Brittonum. Dans la Préface, il se déclare « disciple du moine Elbodug/Elbodugus ». Il fut donc probablement lui-même moine. Cependant, ce « Prologue/Préface » n'est probalement pas authentique et serait une réécriture du XIe siècle.

Il fait partie des compilateurs cambro-latins du Haut Moyen Age gallois. Pierre-Roland Giot donne une courte et juste biographie du personnage : « Le premier compilateur de l'Histoire bretonne, attribuée conventionnellement à un nommé Nennius, disciple de Elvodug, a dû travailler vers 829-830 »[1].

Nennius est reconnu comme l'auteur de l'Historia Brittonum dans un groupe de manuscrit de l'œuvre. Cependant David Dumville montre que ces sources datent elles-mêmes du XIe siècle, soit plus de 200 ans après la mort de Nennius, d'où l'emploi par certains historiens de l'expression de « pseudo-Nennius ».

Un autre Nennius/Nemnivus est mentionné dans un manuscrit cambro-latin du IXe siècle (Bodleian Library, Oxford). En réponse à une affirmation d'un savant anglo-saxon selon lequel les Brittons ne disposaient pas d'alphabet, ce Nennius rétorque qu'il invente sur le champ un alphabet pour réfuter cette insulte. Selon Nora Chadwick, ce prétendu alphabet serait dérivé des runes anglo-saxonnes (futhark/futhorc) : « Indeed the names given to some of his letters seem to show evidence of an actual knowledge of their Saxon names » (1958). Les deux Nennius/Nemnivus mentionnés ne semblent être finalement qu'une seule et même personne.

D'autres historiens voient en Nennius un personnage fictif, l'historiographie brittonique et celle du Haut Moyen Age gallois et breton demeurant très lacunaires (peu de sources écrites, malgré les nombreuses sources archéologiques).

Elbodug/Elbodugus est souvent identifié avec l'évêque de Bangor Elfoddw de Gwynedd. Ce dernier est surtout connu pour avoir favorisé en 768 le ralliement des Brittons/Gallois du Pays de Galles au calcul de la date de Pâques tel que le faisaient les autres chrétiens de l'île. La mort d'Elbodug est attestée en 809 selon les Annales Cambriae (Annales Galloises).

Il existe dans la bibliothèque cottonienne du muséum britannique un manuscrit latin de cet ouvrage, dont quelques parties ont été imprimées.

Source partielle

  • Nora K. Chadwick, Early Culture and Learning in North Wales, Studies in the Early British Church, 1958.
  • David N. Dumville, Nennius and the Historia Brittonum, Studia Celtica, 10/11 (1975/76), p. 78-95.
  • David N. Dumville, Histories and Pseudo-histories of the insular Middle Ages, 1990.
  • Pierre-Roland Giot, Bernard Merdrignac et Philippe Guigon, Les Premiers Bretons d'Armorique, coll. Archéologie & Culture, Presses Universitaires de Rennes, 2003.
  • « Nennius », dans Louis-Gabriel Michaud, Biographie universelle ancienne et moderne : histoire par ordre alphabétique de la vie publique et privée de tous les hommes avec la collaboration de plus de 300 savants et littérateurs français ou étrangers, 2e édition, 1843-1865 [détail de l’édition]

Notes et références

  1. Les Premiers Bretons d'Armorique, « Introduction », 2003, p. 15

- Quatrième de couverture du livre de Christiane M.J. Kerboul-Vilhon Historia Brittonum, Nennius


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Nennius de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Nennius — oder Nemniuus ist ein nicht sicher bezeugter frühmittelalterlicher Mönch, Gelehrter und Geschichtsschreiber in Wales im Übergang vom 8. zum 9. Jahrhundert. Nennius gilt gemeinhin als Verfasser der Historia Brittonum, einer mit Sagen und Legenden… …   Deutsch Wikipedia

  • Nennius — For Nennius, British prince in the works of Geoffrey of Monmouth, see Nennius of Britain. Nennius was a Welsh monk of the 9th century. He has traditionally been attributed with the authorship of the Historia Brittonum, based on the prologue… …   Wikipedia

  • Nennius — (fl. 800)    Nennius is the purported author of the Historia Brittonum (History of the Britons), an early ninthcentury compilation containing the first literary reference to Arthur (later called King ARTHUR) as hero of the British people.    Of… …   Encyclopedia of medieval literature

  • Nennius — (fl. early ninth century)    Along with the sixth century monk Gildas, Nennius was one of the most important early contributors to the legend of King Arthur. His work, the Historia Brittonum (History of the Britons), contains the earliest mention …   Encyclopedia of Barbarian Europe

  • Nennius, S. — S. Nennius (Nennidius), (28. Febr. al. 16., 17. u. 18. Jan.), Abt in Irland, stammte (Butler, engl. Ausg. I. 205) aus königlichem Geblüte. Er wollte aber von keinen Reichthümern wissen als von der Wissenschaft des Kreuzes Christi, nach deren… …   Vollständiges Heiligen-Lexikon

  • Nennius — ▪ Welsh historian and poet flourished c. 800       Welsh antiquary who between 796 and about 830 compiled or revised the Historia Brittonum, a miscellaneous collection of historical and topographical information including a description of the… …   Universalium

  • Nennius — Nẹnnius,   Nẹmnius, keltischer Geschichtsschreiber, verfasste um 830 die »Historia Britonum« (auch »Brittonum«), die viel umstrittene Kompilation einer Geschichte der Briten des 7. oder 8. Jahrhunderts; ihr historischer Wert ist gering, der… …   Universal-Lexikon

  • NENNIUS —    the reputed author of a chronicle of early British history, who appears to have lived not later perhaps than the 9th century …   The Nuttall Encyclopaedia

  • Nennius (Britannien) — Nennius, walisisch Nynniaw, ist in Geoffrey of Monmouths historisch wenig zuverlässiger Geschichtdarstellung Britanniens (Historia Regum Britanniae, ca. 1136) der Name eines britannischen Prinzen zur Zeit von Gaius Iulius Caesars Invasion der… …   Deutsch Wikipedia

  • Nennius of Britain — Nennius is a prince of Britain at the time of Julius Caesar s invasions of Britain in Geoffrey of Monmouth s legendary History of the Kings of Britain (ca. 1136). In Middle Welsh versions of Geoffrey s Historia he is called Nynniaw. He is the… …   Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.