NeXT

NeXT
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Next.
NeXT
Logo de NeXT dessiné par Paul Rand
Création 1985
Dates clés 1985 : Création
1996 : Rachat par Apple Computer
Disparition 1996
Fondateurs Steve Jobs
Personnages clés Steve Jobs
Ross Perot
John Patrick Crecine (en)
Avie Tevanian (en)
Mitchell Mandich
Forme juridique Incorporation
Siège social Drapeau des États-Unis Redwood City
Californie (États-Unis)
Activité Matériel informatique
Logiciels
Produits NeXT Computer
NeXT Cube
NeXTstation
NeXTdimension
NeXTSTEP
OPENSTEP
WebObjects
Effectif 540 (1992)[1]
Site web Site officiel (version du 12 avril 1997 sur l'Internet Archive)

Next, Inc, stylisée NeXT et devenue par la suite NeXT Computer, Inc puis NeXT Software, Inc, était une entreprise d’informatique américaine, basée à Redwood City, en Californie, qui a développé et construit une série d'ordinateurs destinés à l'enseignement supérieur et aux entreprises. NeXT a été fondée en 1985 par Steve Jobs, co-fondateur d'Apple Computer, après sa démission forcée.

Le premier ordinateur NeXT a été présenté en 1988 et le NeXTstation en 1990. Les ventes des ordinateurs NeXT étaient relativement limitées, avec des estimations d'environ 50 000 unités livrées au total. Néanmoins, son système d'exploitation innovant orienté objet, nommé NeXTSTEP, et son environnement de développement ont été très influents.

Par la suite, NeXT a libéré une grande partie du système NeXTSTEP comme un environnement standard de programmation appelé OpenStep. NeXT s'est retiré du marché hardware en 1993 afin de se concentrer sur le marketing d'OPENSTEP, sa propre mise en œuvre d'OpenStep pour différents OEM. NeXT a également développé WebObjects, l'un des premiers frameworks pour les applications Web d'entreprise. WebObjects n'a jamais été très populaire en raison de son prix initial élevé de 50 000 $, mais reste un exemple frappant du début des générations de pages dynamiques basé sur un serveur Web plutôt que du contenu statique. Apple rachète NeXT le 20 décembre 1996 pour 429 millions de dollars et 1,5 million d'actions Apple[2].

Une grande partie du système d'exploitation actuel d'Apple, Mac OS X, est construit sur la base OPENSTEP.

Sommaire

Historique

1985–1986 : Création

L’idée originale de Steve Jobs était de concevoir des ordinateurs pour les établissements scolaires et universitaires. Sa nouvelle société, à laquelle se joignent cinq anciens employés d’Apple, bénéficie rapidement du financement du milliardaire américain Ross Perot. Jobs, extrêmement soucieux de l’aspect physique des ordinateurs, décide de donner à ses produits une esthétique incomparable. Ce seront des cubes noirs dessinés par Hartmut Esslinger (en), et un logo à la typographie originale, imaginé par Paul Rand, et symbolisant cette forme.

Le but de NeXT était la conception, la construction et la vente d’ordinateurs. Mais en complément du matériel, placé sous la responsabilité de Rich Page (en), qui a participé au lancement de Lisa chez Apple, NeXT a dû développer un système d’exploitation spécifique pour ses ordinateurs. C’est une équipe menée par Avadis Tevanian, l’un des principaux développeurs du micro-noyau Mach, qui est chargée de mettre au point le nouveau système, baptisé NeXTSTEP, Des ingénieurs français comme Jean-Marie Hullot et Bertrand Serlet rejoignent alors la société.

Des débuts difficiles

En 1987, l’usine de production de NeXT, située à Fremont, était en mesure de fabriquer 150 000 machines par an. Canon décide d’investir 100 millions de dollars dans l’entreprise, puis IBM accepte finalement, en 1989, de verser 65 millions de dollars pour obtenir la licence de NeXTstep. Cette rentrée d’argent permet à la société de se maintenir à flot, mais des dissensions apparaissent dans l’équipe et une partie des cadres quitte NeXT au moment où les premiers modèles du NeXT Cube sont commercialisés. Mais les ventes restent confidentielles. Canon, inquiet de son investissement, injecte alors 30 millions de dollars de plus dans l’entreprise.

Le NeXT de Tim Berners-Lee au CERN (1991)

En juin 1991, Ross Perot n’a plus confiance dans la société et démissionne du conseil d’administration. En 1992, Rich Page quitte NeXT. Canon doit encore subventionner l’entreprise, apportant 55 millions de dollars supplémentaires. Mais Jobs persévère. Au total, 50 000 machines NeXT seront vendues. C’est sur un ordinateur NeXT que Tim Berners-Lee développa WorldWideWeb au CERN. De son côté, John Carmack a utilisé un NeXT Cube pour développer ses deux jeux vedettes : Wolfenstein 3D et Doom.

1993–1996: NeXT Software

Malgré d’indéniables atouts, comme la programmation orientée objet (avec le langage Objective C), l’environnement de développement rapide Interface Builder, le serveur graphique Display PostScript ou le noyau Mach, NeXT ne réussit pas à vendre, en nombre suffisant, ses machines, innovantes et d’esthétique soignée, mais chères.

En février 1993, trois ans après la mise sur le marché de ses premiers ordinateurs, Steve Jobs décide alors de changer de cap : NeXT se consacrera désormais uniquement aux logiciels. L’usine de fabrication des machines et le personnel chargé du matériel sont repris par Canon. NeXT passe de 530 à 200 employés.

NeXT Software, nouveau nom de NeXT Computer, commercialisa ensuite le système d’exploitation NeXTSTEP adaptés à différents processeurs (x86, PA-RISC et SPARC), puis l’API OPENSTEP, en partenariat avec Sun Microsystems, permettant d’utiliser les fonctions de NeXTSTEP au-dessus d’autres systèmes, tels que Microsoft Windows ou Mac OS.

La dernière version de NeXTSTEP date de 1995. L’équipe se consacre davantage à la mise au point d’outils pour Internet comme WebObjects, un environnement de développement rapide de services Web en Objective C, encore utilisé aujourd’hui pour l’iTunes Store.

GNUStep est un projet d'implémentation des spécifications OpenStep, dont l'environnement graphique développé par le français Jean-Marie Hulot pour NeXT a été repris par Apple pour son système d'exploitation Rhapsody[3], devenu par la suite Mac OS X.

1996 : nouveau souffle pour Apple

NeXT est finalement rachetée en 1996 pour 429 millions de dollars par Apple, qui recherchait un nouveau système d’exploitation pour ses ordinateurs Macintosh[2]. Suite à ce rachat, Steve Jobs se retrouve propulsé à la tête d’Apple, et place rapidement les hommes-clés de NeXT (Avie Tevanian, Bertrand Serlet, Jean-Marie Hullot, Jon Rubinstein...) aux principaux postes de responsabilité chez Apple. Une boutade disait à l’époque qu’Apple avait dépensé 400 millions de dollars pour se faire racheter par NeXT[réf. nécessaire].

L’équipe de développement de NeXT travaille alors sur un nouveau système d’exploitation, baptisé Mac OS X, qui est en fait une adaptation de NeXTSTEP. Ainsi, on retrouve dans Mac OS X le micro-noyau Mach, l’Objective C, les XCode Tools contenant, entre autres, Interface Builder, et les fonctionnalités du serveur graphique, mais utilisant cette fois l’environnement PDF et non plus Display PostScript. Apple reprit également WebObjects et en continua le développement pour en faire une implémentation de J2EE.

Notes, sources et références

Références
  1. (en) NeXT Inc. to Drop Hardware 300 losing jobs in strategy shift, San Francisco Chronicle (9 février 1993).
  2. a et b (en) Apple Computer, Inc. Agrees to Acquire NeXT Software Inc. (version du 8 février 2002 sur l'Internet Archive)
  3. (fr) Les outils de développement libres GNU
Sources
  • Jeffrey S. Young et William L. Simon, iCon, Wiley, 2005
  • Tom Hormby, The NeXT Years: Steve Jobs before His Triumphant Return to Apple, 2006 ((en) version en ligne)

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article en anglais intitulé « NeXT » (voir la liste des auteurs)

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article NeXT de Wikipédia en français (auteurs)

См. также в других словарях:

  • NeXT — Computers Fundación 1985 Fundador(es) Steve Jobs Desaparición 1996 Sede Redwoo …   Wikipedia Español

  • next — [ nekst ] function word *** Next is used in the following ways: as a determiner (followed by a noun): I ll see you next week. as an adjective: I m leaving town on the next train. I didn t realize what had happened until the next day. as a pronoun …   Usage of the words and phrases in modern English

  • Next — can refer to: Film and stage Next (2007 film), an American film starring Nicolas Cage Players (film), a Bollywood film produced under the name Next Next (play), by Terrence McNally NEXT: A Primer on Urban Painting, a documentary film released in… …   Wikipedia

  • NeXT — NeXT, Inc. Rechtsform Inc. Gründung 1986 Auflösung 1996 Sitz …   Deutsch Wikipedia

  • Next — Next: (англ. next, следующий). NeXT  название компьютерной компании и выпускавшихся ею рабочих станций. Next  название музыкального альбома группы Journey. Next  название музыкального альбома Ванессы Уильямс. NEXT … …   Википедия

  • Next — (n[e^]kst), a., superl. of {Nigh}. [AS. n[=e]hst, ni[ e]hst, n[=y]hst, superl. of ne[ a]h nigh. See {Nigh}.] 1. Nearest in place; having no similar object intervening. Chaucer. [1913 Webster] Her princely guest Was next her side; in order sat the …   The Collaborative International Dictionary of English

  • next to — prep 1.) very close to someone or something, with nothing in between = ↑beside ▪ There was a little girl sitting next to him. 2.) next to nothing very little ▪ He knows next to nothing about antiques. 3.) used to give a list of things you like,… …   Dictionary of contemporary English

  • next — [nekst] adj. [ME nexte < OE neahst, niehst, superl. of neah, NIGH] just before or after in time, space, degree, or rank; nearest; immediately preceding or following adv. 1. in the time, place, degree, or rank nearest, or immediately preceding… …   English World dictionary

  • Next — puede hacer mención a: Next, thriller de ciencia ficción dirigido por Lee Tamahori basado en la historia corta El hombre dorado de Philip K. Dick, protagonizado por Nicolas Cage. Next palabra inglesa que significa próximo o siguiente. NeXT, una… …   Wikipedia Español

  • next — ► ADJECTIVE 1) coming immediately after the present one in time, space, or order. 2) (of a day of the week) nearest (or the nearest but one) after the present. ► ADVERB 1) immediately afterwards. 2) following in the specified order: the next… …   English terms dictionary

  • next — As an adjective meaning ‘immediately following’, next normally precedes the noun it is governing (next time / the next three), but in denoting time it can follow the noun (on Friday next / in July next). Care needs to be taken in referring to a… …   Modern English usage


Поделиться ссылкой на выделенное

Прямая ссылка:
Нажмите правой клавишей мыши и выберите «Копировать ссылку»