Naâma (chanteuse)

Naâma (chanteuse)
Naâma
نعمة
Naama.jpg
Portrait de Naâma

Nom Halima Bent Laroussi Ben Hassen Escheikh
Naissance 27 février 1936 (1936-02-27) (75 ans)
Azmour, Drapeau de Tunisie Tunisie
Activité principale Chanteuse
Genre musical Musique tunisienne
Années d'activité 19581998

Naâma (نعمة), de son vrai nom Halima Bent Laroussi Ben Hassen Escheikh[1] (حليمة الشيخ), née le 27 février 1936 à Azmour[1], est une chanteuse tunisienne.

Biographie

La petite Halima grandit dans une famille de mélomanes, sa mère Khédija Bent Boubaker chantant durant les travaux ménagers alors que son père Laroussi est un chanteur réputé dans le village d'Azmour[2]. Après la mort de sa sœur Fatma et le divorce de ses parents alors qu'elle a six mois, elle part pour Tunis en compagnie de sa mère et s'installe chez des amis de son oncle dans la médina[2],[1].

Elle fréquente alors la demeure de Béchir Ressaïssi, patron des disques Baïdaphone, où elle assiste aux répétitions des artistes tunisiens de l'époque[2]. Mariée à l'âge de seize ans à un notaire âgé de 29 ans, Abed Dérouiche — dont elle a deux garçons, prénommés Tarak et Hichem, et une fille, prénommée Henda[1] —, elle s'oppose à sa famille sur ses projets de carrière artistique ; elle chante dans des soirées privées données dans son voisinage[1].

Au milieu des années 1950, elle rejoint La RachidiaSalah El Mahdi, qui la prend sous sa coupe après avoir entendu l'une de ses prestations, lui donne un nom artistique sous lequel elle est connue depuis ; il lui compose également une première chanson sur des paroles de Mohamed Jamoussi, Ellil ah ya lil jit nechkilek. Il la fait se produire lors des concerts de l'institution diffusés à la radio nationale. Le premier concert public que Naâma anime est organisé à Sfax[3].

Elle se fait vite connaître à travers le pays puis au Maghreb où elle donne plusieurs concerts. Elle devient peu à peu la muse de plusieurs compositeurs tunisiens comme Mohamed Triki, El Mahdi, Ridha Kalaï, Ali Riahi, Kaddour Srarfi et Chedly Anouar[3].

Une fois sur scène, elle dégage une énergie communicative par ses chansons chargées de poésie populaire[2]. Avec Oulaya, elle incarne les aspirations d'une jeunesse en quête de nouvelles mélodies. Si Oulaya préfère partir pour Le Caire, à la recherche d'une reconnaissance au Moyen-Orient, Naâma reste fidèle à son public tunisien[2]. Le répertoire de Naâma comprend plus de 500 chansons dont plusieurs poèmes mis en musique[1].

Références


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Naâma (chanteuse) de Wikipédia en français (auteurs)

См. также в других словарях:

  • Neema — Naâma (chanteuse) Naâma نعمة Portrait de Naâma Nom Halima Bent Laroussi Ben Hassen Escheikh Naissance …   Wikipédia en Français

  • Liste des articles concernant la Tunisie — Projet:Tunisie/Index Accueil   Café des Délices   Évaluation   …   Wikipédia en Français

  • Projet:Tunisie/Index — Accueil   Portail   Suivi …   Wikipédia en Français

  • Oulaya — علية Portrait de Oulaya Nom Beya Bent Béchir Ben Hédi Rahal Naissance …   Wikipédia en Français

  • Ahmed Hamza — أحمد حمزة Nom Ahmed Ben Abderrahmane Hamza Naissance 14 décembre 1930 Sfax, Tunisie Décès 15 mars 2011 (à 80 ans) …   Wikipédia en Français

  • Bracha Tzfira — (en hébreu:ברכה צפירה), (Jérusalem, 1911 ou 1914 avril 1990) est une chanteuse juive israélienne, très populaire après les années 1930. Elle fut l une des pionnières du genre zemer ivri (la chanson hébraïque), surtout grâce à sa collaboration… …   Wikipédia en Français

  • Zouheïra Salem — Zouheïra Salem, née à Béja, est une chanteuse tunisienne de la même génération que Naâma, Oulaya et Safia Chamia (années 1960 et 1970). Sa chanson la plus célèbre est un hommage à sa ville natale : Baja bled el mandara wa sabba. Portail de… …   Wikipédia en Français

  • Noémie — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Noémie ou Noémi est un nom propre qui peut désigner : Sommaire 1 Prénom ou patronyme 1.1 Se …   Wikipédia en Français

  • Kaddour Srarfi — قدّور الصرارفي Naissance 19 janvier 1913 Tunis,  Tunisie Décès 13 …   Wikipédia en Français


Поделиться ссылкой на выделенное

Прямая ссылка:
Нажмите правой клавишей мыши и выберите «Копировать ссылку»