Nathaniel Hawthorne


Nathaniel Hawthorne
Nathaniel Hawthorne
Nathaniel Hawthorne
Nathaniel Hawthorne

Activités romancier
Naissance 4 juillet 1804
Dedham, Massachusetts, Drapeau des États-Unis États-Unis
Décès 19 mai 1864
Plymouth, New Hampshire, Drapeau des États-Unis États-Unis
Œuvres principales

Nathaniel Hawthorne (4 juillet 1804, Dedham, Massachusetts, États-Unis - 19 mai 1864, Plymouth, New Hampshire, États-Unis) est un écrivain américain, auteur de nouvelles et de romans.

Sommaire

Biographie

Le père de Hawthorne était capitaine de la marine marchande et descendant de John Hathorne, un des juges assesseurs aux procès des sorcières de Salem. Il mourut au Surinam, emporté par la fièvre jaune, en 1808 : Hawthorne fut élevé loin du monde par sa seule mère dès l'âge de quatre ans. Il fit des études supérieures au Bowdoin College à Brunswick dans le Maine, de 1821 à 1825 et s'y lia d'amitié avec Longfellow et le futur président des États-Unis Franklin Pierce.

Après un courte expérience dans la communauté utopique de Brook Farm, qu'il rejoignit moins par conviction que pour économiser l'argent nécessaire à l'établissement de son ménage, Hawthorne épousa en 1842 Sophia Peabody, illustratrice et transcendantaliste. Le couple emménagea à Concord, dans le Massachusetts où ils vécurent trois ans, près de Ralph Waldo Emerson et de Henry David Thoreau. Comme son mari, Sophia Peabody était une solitaire. Ses maux de tête l'avaient clouée au lit jusqu'à ce que sa sœur la présente à Hawthorne. Les Hawthorne vécurent un long mariage et Sophia adorait le travail de son mari. Dans un de ses journaux, elle écrivait :

« Je suis toujours si beau et impressionnée et si confondue par la richesse, la profondeur, les ... joyaux de beauté de sa production que j'attends toujours avec impatience une seconde lecture, qui me permettra de méditer, de m'inspirer et de prendre pleinement la miraculeuse abondance des pensées. »

Wayside, maison de Hawthorne à Concord

Après avoir été quelques années employé du bureau des douanes de Salem, le succès immédiat de La lettre écarlate permit à Hawthorne de vivre de sa plume dès 1850. Grâce à l'élection de son ami Franklin Pierce, dont il avait écrit la biographie, à la présidence des États-Unis, Hawthorne fut nommé consul à Liverpool en 1853 et y demeura jusqu'en 1857. Il revint aux États-Unis en 1860, juste avant la Guerre de Sécession, après deux années passées en Italie à réunir la documentation pour son roman Le Faune de marbre.

Pierce, devenu impopulaire en raison de son soutien à la cause esclavagiste fut probablement le seul ami intime de l'écrivain, qui ne prisait guère la vie sociale. Les dernières années de sa vie furent marquées par la maladie, la dépression et des accès de démence. Il mourut dans le New Hampshire au cours d'un voyage avec Franklin Pierce. Emerson qualifia son existence de « solitude douloureuse ».

Hawthorne et Sophia Peabody eurent trois enfants, Una (1844), Julian (1846) et Rose (1851). Una était handicapée mentale et mourut jeune. Julian s'installa à l'Ouest des États-Unis et écrivit un livre sur son père.

Nathaniel Hawthorne entre 1860 et 1864

Œuvres

Hawthorne est aujourd'hui connu pour ses nouvelles, qu'il appelait des contes, et pour ses quatre grands romans de 1850-1860 : La lettre écarlate (The Scarlet Letter), 1850 ; La maison aux sept pignons (The House of the Seven Gables), 1851 ; Valjoie (The Blithedale Romance), inspiré de son expérience communautaire à Brook Farm, 1852 ; Le Faune de marbre (The Marble Faun), 1860. Hawthorne publia anonymement un autre roman, Fanshawe, en 1828 au tout début de sa carrière.

Hawthorne publia de très nombreuses nouvelles sans les signer ou en utilisant un pseudonyme dans différentes revues, notamment The New-England Magazine et The United States Democratic Review. Ces nouvelles, ou contes, furent réunis en 1837 dans un recueil intitulé Twice-Told Tales, publié par Hawthorne pour la première fois sous sa véritable identité.

Statue de Nathaniel Hawthorne à Salem, Massachusetts

Le 5 août 1850, Hawthorne rencontra Herman Melville, son cadet d'une quinzaine d'années, au cours d'un pique-nique organisé par un ami commun. Melville venait de lire un recueil de nouvelles de Hawthorne, Mosses from an Old Manse (Mousses d'un vieux presbytère), qu'il célébra plus tard dans un article célèbre (« Hawthorne ans His Mosses »). Les deux hommes s'éloignèrent progressivement l'un de l'autre après la publication de La maison aux sept pignons. Melville dédia cependant son Moby Dick à Hawthorne et leur correspondance fournit des indications précieuses sur la composition de ce roman. Les lettres d'Hawthorne à Melville ont été perdues.

Les textes de Hawthorne ont la Nouvelle-Angleterre coloniale pour toile de fond. Ses nouvelles sont généralement des allégories morales influencées par son éducation puritaine. Ethan Brand (1850) raconte l'histoire d'un brûleur de chaux qui prend la route pour rechercher le « péché impardonnable », et ce faisant, le commet. L'une des plus célèbres nouvelles de Hawthorne, The Birth Mark (La tache de naissance, 1843) concerne un jeune médecin qui enlève un nævus du visage de sa femme, une opération qui conduira à la mort de celle-ci : il apprend trop tard que c'est la tache de naissance, le défaut lui-même, qui l'avait gardée en vie.

Des études récentes se sont concentrées sur le mode narratif de Hawthorne, en le qualifiant de construction rhétorique auto-consciente qu'il ne faudrait pas confondre avec la propre voix de Hawthorne. Une telle approche complique la tradition, ancienne et dominante, qui fait de Hawthorne un moraliste sombre, pénétré de culpabilité.

Bibliographie sommaire

Romans

Nouvelles

  • Mon parent, le Major Molineux (My Kinsman, Major Molineux), 1832
  • Le Jeune Maître Brown (Young Goodman Brown), 1835
  • La Vieille Fille blanche (The White Old Maid), 1835
  • Le Voile noir du pasteur (The Minister's Black Veil), 1836[1]
  • L'Experience du Dr. Heidegger (Dr. Heidegger's Experiment), 1837
  • La Tache de naissance (The Birth-Mark), 1843
  • La Fille de Rappaccini (Rappaccini's Daughter), 1846

Recueils de nouvelles

(publiées en français sous d'autres titres, avec une compilation différente)

  • Twice-Told Tales, 1827, nouvelle version 1851
  • Mosses from an Old Manse, 1846, nouvelle version 1854
  • The Snow-Image, and Other Twice-Told Tales, 1852
  • Lady Eleanore's Mantle, and Other Tales of Mystery (The Prophetic Pictures, The Birthmark, Rappaccini's Daughter), Éd. Zulma, coll. Classics [1], Paris, 2005, 96 p.

Livres pour enfants

Sur les autres projets Wikimedia :

  • Le Premier Livre des merveilles (A Wonder-Book for Boys and Girls), 1852
  • Le Second Livre des merveilles (Tanglewood Tales), 1853
  • La toison d'or, illustrations de Régis Loisel, Ecole des Loisirs, 1979.

Notes et références

  1. Cette nouvelle sera la base du roman autobiographique de Rick Moody, À la recherche du voile noir (2002)

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Nathaniel Hawthorne de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Nathaniel Hawthorne — Retrato realizado en la década de 1860. Nacimiento 4 de julio de 1804 Salem …   Wikipedia Español

  • Nathaniel Hawthorne — (* 4. Juli 1804 in Salem, Massachusetts; † 19. Mai 1864 in Plymouth, New Hampshire) war ein amerikanischer Schriftsteller der Romantik. Mit seinen oft allegorischen …   Deutsch Wikipedia

  • Nathaniel Hawthorne — in the 1860s …   Wikipedia

  • Nathaniel Hawthorne — noun United States writer of novels and short stories mostly on moral themes (1804 1864) • Syn: ↑Hawthorne • Instance Hypernyms: ↑writer, ↑author * * * Nathaniel Hawthorne [Nathaniel Hawtho …   Useful english dictionary

  • Nathaniel Hawthorne — ➡ Hawthorne * * * …   Universalium

  • Nathaniel Hawthorne — Amor Las caricias son tan necesarias para la vida de los sentimientos como las hojas para los árboles. Sin ellas, el amor muere por la raíz …   Diccionario de citas

  • Nathaniel Hawthorne — (1804 1864) American novelist, author of The House of Seven Gables and The Scarlet Letter …   English contemporary dictionary

  • Nathaniel Hawthorne Birthplace — Nathaniel Hawthorne Birthplace, Salem, Massachusetts. The Nathaniel Hawthorne Birthplace is the birthplace of American author Nathaniel Hawthorne. It is located at 27 Hardy Street but accessible through 54 Turner Street, Salem, Massachusetts. The …   Wikipedia

  • HAWTHORNE (N.) — Des germes de rêveries fantasques et tragiques déposés dans une âme enfantine, la hantise d’une malédiction ancestrale aboutirent, chez le jeune Nathaniel Hawthorne, à la naissance d’images stylisées, allégoriques, pourtant chargées d’ambiguïté,… …   Encyclopédie Universelle

  • Hawthorne — may refer to:People* Charles Webster Hawthorne (1872 1930), American painter * Donald Hawthorne (1926 2003), American yeast geneticist * Dustin Hawthorne, bassist in the Victoria based band Hot Hot Heat. * Frank Hawthorne (born 1946), Canadian… …   Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.