Nathan Bedford Forrest


Nathan Bedford Forrest
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Forrest.
Nathan Bedford Forrest, général confédéré, 1821-1877

Nathan Bedford Forrest (13 juillet 1821 - 29 octobre 1877) est un lieutenant général confédéré. Il est considéré comme l'un des meilleurs stratèges durant la Guerre de Sécession : les tactiques de mouvement de troupes (cavalerie) qu'il a mises en place à l'époque sont toujours étudiées de nos jours et appliquées par les militaires. Il fut en quelque sorte ce que l'on peut considérer comme un précurseur de la doctrine du Blitzkrieg. Après la guerre, Forrest devint le premier « Premier Grand Sorcier » du Ku Klux Klan, titre attribué au chef du KKK. Il quittera néanmoins le KKK dont il ordonna en vain la dissolution vers la fin de sa vie en raison des excès de cette organisation et de certaines divergences. En effet, ayant lui-même tenu la promesse de libérer ses propres esclaves juste avant la fin des hostilités, il prit par la suite publiquement position en faveur de la cause des Noirs d'Amérique[1].

Sommaire

Jeunesse

City Directory de Memphis, entrée dans les affaires de la traite des esclaves de Forrest, 1855-1856

« Ma vie a été un combat depuis son commencement ».

Nathan Bedford Forrest est né le 13 juillet 1821 à Chapell Hill, dans le compté de Bedford, Tennessee, dans une famille de pionniers. Ses parents se nommaient William Forrest et Myriam Beck. En effet, Forrest a connu une enfance difficile, au sein d’une famille très nombreuse, qui devait se battre au jour le jour pour survivre dans un milieu hostile. En 1834, la famille quitte le Tennessee, et s'installe dans le Mississippi, Marshall County. Il est orphelin de père deux ans plus tard, il a alors 15 ans, et étant l’aîné, il doit subvenir aux besoins de sa mère enceinte et de ses 10 frères et sœurs. Une épidémie de fièvre typhoïde frappe peu après la région, et si Forrest lui-même y survit, ses trois sœurs dont sa jumelle ainsi que deux de ses frères meurent. Forrest, qui n’a pas même pas été un an à l’école, a désormais l’obsession de gagner de l’argent et de devenir riche pour ne plus jamais avoir à subir la misère et veut offrir une meilleure vie à sa famille. Il travaille donc très dur, pour offrir une vie décente aux siens. C’est plus facile quand sa mère se remarie, mais il se sent encore responsable de ses frères. Il va donc employer un des seuls moyens existants pour un jeune homme non éduqué et sans relations pour gagner de l’argent rapidement : il va devenir marchand d’esclaves.

Il ne va poursuivre cette activité que le temps d’amasser l’argent nécessaire à l’achat d’une plantation de coton ; devenir planteur, c’est l’accès à de bons revenus et l’ascension sociale par excellence. Entre temps, il rencontre sa femme, Mary-Ann Montgomery, fille d’un pasteur au départ réticent à ce qu’elle épouse un homme peu croyant. Il obtient cependant sa main et l’épouse en 1845. En 1846, naît leur fils William, et en 1848, ils auront une fille Fanny.

Forrest s’installe avec sa famille à Memphis, Tennessee. Il gagne bien sa vie et paie à ses frères les études qu’il n’a pu avoir. Il n’est pas illettré, il est avéré qu’il a continué quelques études informelles, en autodidacte. Cependant il écrira toujours l’anglais avec une orthographe assez approximative. Cela ne l’empêche pas de s’impliquer dans la vie politique locale, il est élu au poste d’Alderman, cela correspond grosso modo à conseiller municipal, et il co-gère la ville de Memphis avec quelques pairs. Il est donc devenu un notable, et n’aime pas qu’on l’attaque sur ses origines (très) modestes et ses lacunes scolaires. Il va notamment s’impliquer dans l’assainissement de la ville, l’installation d’un système de drainage des eaux, car les épidémies de choléra et de fièvres font des ravages périodiquement. Il y parviendra, se battant d’autant plus que sa fille Fanny va succomber lors d’une épidémie de choléra. Il fut entre autres le Premier sorcier du Ku Klux Klan

La guerre de sécession

Lors du déclenchement de la guerre de Sécession, Forrest va s’engager volontairement sous les couleurs de son Etat, le Tennessee.

Il tient à s’engager comme simple soldat[2], refusant de demander le brevet d'officier qu'il aurait pu obtenir sans difficultés[3]. Cependant, Forrest lève un régiment de cavalerie[4] de ses propres deniers (il est à présent millionnaire), et sa famille le suit : ses frères et son fils sont présents à ses côtés. Mais ses amis de Memphis font jouer leur influence et lui obtiennent le grade de lieutenant-colonel et le commandement de son régiment. Il va se révéler un bon tacticien. Il va gagner ses galons suivants par ses aptitudes et surtout sa compétence et va être à la fin de la guerre Lieutenant-Général.

Son premier engagement est à Fort Donelson, en février 1862, où il est écœuré par le comportement peu pugnace de ses supérieurs (John b Floyd, Giddeon Pillow et Simon Buckner) qui, après avoir quasiment brisé l'encerclement nordiste, décident quand même de se rendre ! Forrest refuse cette reddition et quitte alors le fort, après avoir appelé tous les volontaires à le joindre, et en traversant avec ses cavaliers les lignes ennemies dans une zone inondée.

A Shiloh, il sera blessé en couvrant la retraite de l'armée du Général Beauregard alors commandant depuis le décès d'Albert Johnston. Sa vélocité, son sens tactique inné, sa ruse ainsi que ses talents charismatiques de meneurs d'hommes le conduiront à des exploits tels Brice's Crossroads (10 juin 1864), Memphis (21 août 1864, il capturera la ville quelques heures obligeant les troupes de l'union à reculer), ou encore son sauvetage héroïque de l'armée de John Bell Hood lors de la campagne de Franklin-Nashville.

Sa réputation sera ternie par les accusations portées contre lui après sa capture du Fort Pillow (12 avril 1864). En effet, l'Union lui reproche d'avoir fait massacrer la garnison composée de soldats Noirs défendant ce fort. En cette période finale de la guerre où les Américains étaient tous excédés par ce conflit, il est toutefois difficile d'établir avec certitude les circonstances exactes de cette bataille ; les témoignages divergeant en fonction du camp de leurs auteurs... Il est malgré tout certain que l'Union aura toujours cherché à briser l'aura gênant de Forrest surnommé dans le Sud the wizard of the saddle (le magicien de la selle) ou avec rancœur that devil Forrest (ce démon de Forrest) par le Général nordiste William Tecumseh Sherman.

Dans la culture populaire

Anecdote : Au début du film Forrest Gump (1994), le héros éponyme dit que sa mère l'a prénommé Forrest en référence à son ancêtre Nathan Bedford Forrest, car dit-il Mme Gump disait que « parfois, dans la vie, on fait des choses qui n'ont pas beaucoup de sens ». Il raconte cette anecdote à une jeune femme qui attend l'autobus à côté de lui et qui, comble de l'ironie, est noire...

Notes et références

  1. "Nathan Bedford Forrest : A biography", Jack Hurst
  2. Dans la compagnie "E" des "Tennessee Mounted Rifles", c'est-à-dire dans un régiment de cavaliers mais combattant à pied.
  3. Ce brevet, qui vaut nomination a un grade donné, est accordé par les autorités du territoire concerné. Celles-ci les accordent plus pour des motifs politiques (clientélisme) que militaires. Le même système fonctionne chez les nordistes. Dans le cas de Forrest, son éducation scolaire limitée aurait sans doute été un obstacle à l'octroi d'un brevet d'officier. Mais la levée de son propre régiment montre qu'il n'entendait pas rester simple soldat.
  4. Le 7e régiment de cavalerie du Tennessee.

Sources

  • (en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Nathan Bedford Forrest » (voir la liste des auteurs)
  • (en) Mark M Boatner III, The Civil War Dictionary, Vintage Books, 1959, réédition 1987, (ISBN 0-679-73392-2), pages 288-289.
  • The Commanders of the Civil war - Ed. Salamander

Annexes

Liens externes

Bibliographie

  • (en) Jack HURST, Nathan Bedford Forrest, a biography, 1993

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Nathan Bedford Forrest de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Nathan Bedford Forrest — Nathan Bedford Forrest. Nathan Bedford Forrest (13 de julio de 1821 – 29 de octubre de 1877) fue un militar estadounidense, General del Ejército Confederado durante la Guerra de Secesión de los Estados Unidos. Su reputación como estratega lo ha… …   Wikipedia Español

  • Nathan Bedford Forrest — (* 13. Juli 1821 in Chapel Hill, Marshall County, Tennessee; † 29. Oktober 1877 in Memphis, Tennessee) war ein US amerikanischer Plantagenbesitzer und General im konföderierten Heer s …   Deutsch Wikipedia

  • Nathan Bedford Forrest II — Published September 1918, Tulsa Spirit. Born c. 1872 Oxford, Mississippi Died March 13, 1931 …   Wikipedia

  • Nathan Bedford Forrest — For the World War II General, see Nathan Bedford Forrest III. Nathan Bedford Forrest Born July 13, 1821(1821 07 13) Chapel …   Wikipedia

  • Nathan Bedford Forrest State Park — Park entrance sign along TN 191 Type Tennessee State Park Location Benton County, Tennessee …   Wikipedia

  • Nathan Bedford Forrest III — Brig Gen Nathan Bedford Forrest III Born April 7, 1905(1905 04 07) Memphis, Tennessee …   Wikipedia

  • Nathan Bedford Forrest High School (Jacksonville, Florida) — Nathan Bedford Forrest High School Nathan B. Forrest Coat of Arms Motto Exceeding expectations …   Wikipedia

  • Nathan Bedford Forrest High School — is the name of two high schools in the United States. Due to the controversy of naming a school for Nathan Bedford Forrest, the first Grand Wizard of the Ku Klux Klan, many schools formerly named after him have adopted new names. The controversy… …   Wikipedia

  • Nathan B. Forrest — GenLt. Nathan Bedford Forrest Nathan Bedford Forrest (* 13. Juli 1821 in Chapel Hill, Tennessee; † 29. Oktober 1877 in Memphis, Tennessee) war Plantagenbesitzer und General im konföderierten Heer und wohl der Gründer oder zumindest einer der… …   Deutsch Wikipedia

  • Forrest,Nathan Bedford — For·rest (fôrʹĭst, fŏrʹ ), Nathan Bedford. 1821 1877. American Confederate general who was active at the battles of Shiloh (1862) and Chickamauga (1863). He was a founder and the first leader (1866 1869) of the Ku Klux Klan. * * * …   Universalium


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.