Natalie Hershlag


Natalie Hershlag

Natalie Portman

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Portman.
Natalie Portman
Natalie Portman au Festival Internation du Film de Toronto en 2009
Natalie Portman au Festival Internation du Film de Toronto en 2009

Nom de naissance Natalie Hershlag
Naissance 9 juin 1981 (28 ans)
Jérusalem, Israël Israël
Nationalité(s) Drapeau des États-Unis Américaine
Profession(s) Actrice
Réalisatrice
Productrice
Scénariste
Chanteuse
Film(s) notable(s) Léon
Tout le monde dit I love you
Mars Attacks!
Star Wars
Retour à Cold Mountain
Closer, entre adultes consentants
Garden State
V for Vendetta
My Blueberry Nights
The Other Boleyn Girl
Site officiel http://natalieportman.com (non officiel)
Distinction(s) Golden Globe Award
pour Entre adultes consentants (2005)

Natalie Portman, de son vrai nom Natalie Hershlag (en hébreu : נטלי הרשלג), est une actrice israélo-américaine née le 9 juin 1981 à Jérusalem.

Elle obtient son premier rôle en 1994 dans le film Léon, de Luc Besson. Elle devient véritablement célèbre avec son rôle de Padmé Amidala dans la pré-trilogie Star Wars, en 1999 [1]. Parallèlement à sa carrière au cinéma, elle poursuit ses études et obtient un diplôme de psychologie à l’université Harvard le 5 juin 2003 [2].

En 2005, elle reçoit le Golden Globe de la meilleure actrice dans un second rôle pour sa prestation dans Closer[3].

Natalie Portman s'essaye également à la réalisation, en présentant un court-métrage au Festival de Venise 2008 [4].

Sommaire

Biographie

Enfance

Natalie Portman nait le 9 juin 1981 à Jérusalem[5]. Son père, Avner Hershlag, est un médecin israélien spécialiste de l'infertilité. Sa mère, Shelley Stevens, est une femme au foyer américaine[6].

Natalie quitte Israël à l'âge de 4 ans pour le Maryland, aux États-Unis, pour les besoins de la carrière de son père[7]. Ils vivent tout d’abord à Washington, D.C., où elle étudie à l'école juive Charle E. Smith, mais déménagent de nouveau dans le Connecticut en 1988, pour finalement s’installer définitivement à Long Island dans l’État de New York en 1990 [1].

Natalie Portman est enfant unique et reste très proche de ses parents[1].

Éducation

Natalie Portman est considérée comme ayant été une bonne élève[8]. Bien qu’elle ait dit que sa famille n’était pas pratiquante[9], elle étudia dans une école élémentaire juive, l’école Solomon Schechter à Glen Cove (New York). Elle termina ses années de lycée au lycée public Syosset[1].

En juin 2003, elle obtient un diplôme en psychologie à l’Université Harvard. Pendant ses études à Harvard, elle est résidente à la Maison Lowell[10], une des douze résidences pour les élèves de première, deuxième ou troisième années, et rédige une lettre de réponse, considérée comme très bien écrite, au journal du lycée (le Harvard Crimson), en réponse à un essai anti-israélien [11].

Natalie Portman poursuit ses études à l’Université hébraïque de Jérusalem pendant le printemps 2004[9]. À Harvard, elle était l’assistante de Alan Dershowitz (il la remercie dans Le droit d’Israël). Elle était également assistante dans un laboratoire de recherche en psychologie, et en mars 2006, elle est invitée en tant que conférencière à l’Université Columbia pour un cours sur le terrorisme et l’anti-terrorisme, où elle parle de son film, V pour Vendetta[12].

En plus de parler couramment l’hébreu[13] et l’anglais, Natalie Portman a étudié le français[14], le japonais [14], l’allemand[15] et l’arabe[16].

En tant qu’étudiante, elle a co-écrit deux rapports de recherche publiés dans des revues scientifiques professionnelles. Son rapport écrit au lycée en 1998 sur la « Production enzymatique d’hydrogène » a été présenté à l’Intel Talent Science Search[17]. Pendant ses études à Harvard, en 2002, elle contribue à une étude sur la mémoire (« Frontal Lobe Activation During Object Permanence »)[18].

Activités personnelles et croyances

Natalie Portman est végétarienne depuis qu’elle a 8 ans[19] et défend les droits des animaux ; elle ne mange pas de produits d'origine animale et ne porte ni cuir ni fourrure. « Toutes mes chaussures viennent de Target et Stella McCartney » affirme-t-elle[20]. Elle apparaîtra au côté de l’actrice Elissa Sursara lors d’une conférence de la PETA (People for the Ethical Treatment of Animals) dans le courant de l’année 2009 pour soutenir la campagne anti-cuir du groupe[21].

En 2007, elle voyage au Rwanda avec Jack Hanna (le directeur du Zoo and Aquarium Columbus) pour filmer un documentaire : Gorillas on the Brink. Toujours en 2007, elle lance sa propre marque de chaussures végane[22]. Elle a été impliqué dans les causes environnementales depuis son enfance, en rejoignant une troupe de danseurs et chanteurs nommée World Patrol Kids[23].

Natalie Portman s’est engagé dans la campagne présidentielle de 2004 du candidat démocrate John Kerry ainsi que dans des activités contre la pauvreté. Elle a soutenu la candidate démocrate Hillary Clinton pour les élections présidentielles de 2008 mais dit qu’elle « aime bien Obama également[24] ».

En 2004 et 2005, elle voyage en Ouganda, au Guatemala et en Équateur en tant qu’ambassadrice de l’espoir pour la FINCA, une organisation qui promeut le microcrédit afin de développer les entreprises possédées par des femmes dans les pays pauvres[25]. On peut voir Natalie Portman parler de microfinancement dans une interview lors des concerts du Live 8 diffusée dans le programme de la PBS Foreign Exchange avec Fareed Zakaria[26]. Le présentateur Fareed Zakaria dit qu’il est « généralement prudent avec ces célébrités avec des causes à la mode » mais que Natalie Portman « connaissait vraiment son affaire »[27].

Dans la rubrique « Voices » de l’émission This Week avec George Stephanopoulos du date 27 avril 2007, elle parle de son travail avec la FINCA et de la façon dont ça peut être bénéfique pour les femmes et leurs enfants dans les pays du Tiers-monde[28]. Pendant l’automne 2007, elle visite plusieurs campus universitaires, dont Harvard, l’UCLA, l’UC Berkeley, Stanford, Princeton, New York University et Columbia pour expliquer aux étudiants l’importance du microfinancement et pour les encourager à rejoindre la campagne de village banking afin d’aider les familles et les communautés à sortir de la pauvreté[29].

Natalie Portman a eu une relation avec des acteurs dont Gael Garcia Bernal et Jake Gyllenhaal[30]. Dans le numéro de mai 2002 de Vogue, elle qualifie l’acteur et musicien Lukas Haas et le musicien Moby d' « amis proches »[31]. Elle est liée au leader de Maroon 5 Adam Levine, mais il affirme qu’ils sont amis[32]. Elle a également eu une relation avec Nathaniel Rothschild[33] puis avec le chanteur Devendra Banhart[34].

Carrière

Débuts

Natalie Portman a pris des leçons de danse dès l’âge de quatre ans[1] et se produisait dans des groupes locaux. À l’âge de dix ans, un agent de la marque Revlon lui demande de devenir mannequin[8][1], mais elle refuse l’offre pour se concentrer sur sa carrière d’actrice. Dans une interview, Natalie Portman explique « J’étais différente des autres enfants. J’étais plus ambitieuse. Je savais ce que j’aimais et ce que je voulais, et je travaillais très dur. J’étais une enfant très sérieuse[35] ». Elle passe ses vacances scolaires à participer à des colonies de vacances sur le théâtre. Alors qu’elle a dix ans, elle auditionne pour Ruthless!, une pièce à propos d’une fille qui se prépare à commettre un meurtre pour obtenir le rôle principal dans une pièce de son école, et elle est choisie comme doublure de Laura Bell Bundy[9].

En 1994, elle auditionne pour le rôle d’une enfant qui se lie d’amitié avec un tueur à gage dans le film de Luc Besson, Léon. Peu après avoir obtenu le rôle, elle prend le nom de jeune fille de sa grand-mère ’’Portman’’ comme nom de scène, pour protéger sa vie privée et celle de ses parents[1] ; mais dans la version Director’s cut du film, sortie en DVD, elle est créditée comme Natalie Hershlag. Léon est sorti le 18 novembre 1994, et marque ses débuts en tant qu’actrice de cinéma à l’âge de 13 ans. On peut la voir la même année dans le court-métrage Developing qui a été diffusé à la télévision.

1995-1999

Pendant le milieu des années 1990, Natalie Portman obtient des rôles dans les films Heat, Tout le monde dit I love you et Mars Attacks!, ainsi qu’un rôle important dans Beautiful Girls. Elle est également le premier choix pour jouer le rôle de Juliette dans la pièce de William Shakespeare Roméo et Juliette, mais les producteurs trouvent que son âge ne convient pas[8]. En 1997, elle joue Anne Frank dans l’adaptation de Broadway du Journal d’Anne Frank.

Natalie Portman se voit proposer un des rôles principaux dans Ma mère, moi et ma mère, mais elle commence par le refuser en apprenant qu’il implique une scène de nu. Cependant, le réalisateur Wayne Wang et l’actrice Susan Sarandon vont demander une réécriture du script. On lui montre donc une nouvelle ébauche, et elle rejoint le projet[1]. Le film sort fin 1999, et elle reçoit une nomination pour le Golden Globe de la meilleure actrice dans un rôle secondaire pour son rôle d’Ann August[36]. La critique Mary Elizabeth Williams de Salon, qualifie Natalie Portman de « stupéfiante », et précise que « contrairement à d’autres actrices de son âge, elle n’est ni trop pleurnicharde, ni trop insensible[37] ».

À la fin des années 1990, Natalie Portman obtient le rôle de Padmé Amidala dans la pré-trilogie Star Wars. La première partie, Star Wars : Épisode I - La Menace fantôme, sort au début de l’année 1999, et le succès du film permet à l’actrice de se faire connaître du public[1]. Enfin, elle signe pour le rôle principal de la comédie dramatique Où le cœur nous mène.

2000-2005

Après le tournage de Où le cœur nous mène, Natalie Portman retourne à l’Université d’Harvard pour continuer son diplôme de psychologie[1]. Elle dit dans une interview de 1999 qu’elle ne tournera pas de film, à l’exception de la pré-trilogie Star Wars, pendant les quatre prochaines années, pour se concentrer sur ses études[38]. Pendant les vacances d’été, de juin à septembre 2000, elle tourne Star Wars : Episode II - L'Attaque des clones à Sydney, ainsi que la production supplémentaire à Londres.

En juillet 2001, elle joue dans la production du New York City Public Theater de la pièce de Tchekhov, La Mouette, réalisée par Mike Nichols, le rôle de Nina, au côté de Meryl Streep, Kevin Kline et Philip Seymour Hoffman. La pièce se joue au Delacorte Theater dans Central Park[39]. La même année, elle est une des nombreuses célébrités à faire un caméo dans la comédie Zoolander de Ben Stiller. Natalie Portman a également joué un petit rôle dans le film Retour à Cold Mountain aux côtés de Jude Law et Nicole Kidman. On peut la voir en 2004 dans les films indépendants Closer, entre adultes consentants et Garden State. Sa performance en tant qu’Alice dans Closer lui permet de gagner le Golden Globe de la meilleure actrice dans un second rôle ainsi qu’une nomination à l’Oscar de la meilleure actrice dans un second rôle[40][41].

Le 19 mai 2005 sort le dernier épisode de la pré-trilogie Star Wars, Star Wars : Episode III – La revanche des siths. Le film réalise la meilleure recette de l’année, et est élu comme « Film préféré » au People’s Choice Awards. Peu de temps avant la sortie du film, Natalie Portman se rase la tête pour son rôle de Evey Ammond dans l’adaptation du roman graphique de Alan Moore, V pour Vendetta. On peut voir ses premières apparitions publiques la tête rasée lors des premières de La revanche des Sith. « Faire un changement dramatique qui n’est pas réversible est toujours une expérience qui en vaut la peine » dit-elle à propos de sa coupe de cheveux radicale, « et cela me donne en quelque sorte le courage de le faire[42] ».

Toujours en 2005, elle tourne également le film Free Zone d’Amos Gitaï ainsi que Les Fantômes de Goya de Milos Forman. Ce dernier n’avait rien vu de son travail ; mais il trouvait qu’elle ressemblait à une toile de Goya, alors il organisa une rencontre[43].

2006–présent

Natalie Portman à Berlin en 2006

Le 4 mars 2006, Natalie Portman apparaît dans l’émission Saturday Night Live [44], présentant l’émission avec les invités du groupe Fall Out Boy et Dennis Haysbert. Dans un court-métrage (un « SNL Digital Short »), elle se décrit comme une gangsta rappeuses colérique (avec Andy Samberg comme partenaire, déguisé en viking) dans le cadre d’une fausse interview avec Chris Parnell, disant qu’elle avait triché à Harvard et qu’elle se droguait au cannabis et à la cocaïne[45]. Dans un autre sketch, elle joue une étudiante nommée Rebecca Hershlag (son vrai nom de famille) participant à une Bar Mitzvah, et dans un épisode du sketch récurrent de The Needlers (connu sous le nom de Sally et Dan : le couple qui aurait dû être divorcé), elle joue un spécialiste de la fertilité (la profession de son père).

V pour Vendetta sort au début de l’année 2006. Natalie Portman y joue le rôle d'Evey Hammond, une jeune femme sauvée de la police secrète par le personnage principal, V. Elle s’entraîne avec un coach vocal, apprenant à parler avec l’accent anglais, et se rase la tête pour le rôle[46]. Natalie Portman commente ainsi le caractère politique de son personnage, qui rejoint un groupuscule anti-gouvernemental : il est « souvent mauvais et fait des choses que vous n’aimez pas » et que « venir d’Israël était une des raisons qui faisait que je voulais faire ça parce que le terrorisme et la violence sont vraiment des sujets de conversation quotidiens depuis que je suis petite » . Elle dit que le film « ne fait pas clairement de bonnes ou mauvaises déclarations. Il respecte suffisamment le public pour les laisser avoir leur propre opinion[47] ».

Les films Les Fantômes de Goya et Free Zone ont tous les deux eu une sortie limitée en 2006. Elle joue ensuite un rôle principal dans le film pour enfant Le Merveilleux Magasin de M. Magorium, dont le tournage commence en avril 2006 et qui sort en France en février 2008. Elle se dit être « excitée de faire un film pour enfant[46] ». Fin 2006, elle tourne Deux sœurs pour un roi, un drame historique dans lequel elle joue Anne Boleyn, aux côtés d’Eric Bana et de Scarlett Johansson.

Toujours en 2006, elle joue dans le road-movie de Wong Kar-wai, My Blueberry Nights. La qualité de son jeu d’actrice en tant que la joueuse Leslie a été reconnu car « pour une fois, elle ne joue pas une enfant abandonnée ou une jeune princesse, mais femme riche et mature. […] Elle utilise son physique pour simultanément flirter et provoquer les joueurs autour de la table[48] ».

Natalie Portman a eu un petit rôle dans la 18e saison des Simpsons en tant que voix de la première petite amie de Bart Simpson, Darcy[49]. Elle apparaît également dans le clip vidéo de Paul McCartney, ‘’Dance Tonight’’ de son album de 2007, Memory Almost Full, réalisé par Michel Gondry[50]. Elle joue un des deux rôles principaux du court-métrage de Wes Anderson, Hotel Chevalier avec Jason Schwartzman, dans lequel elle joue sa première scène nue[51]. Elle jouera au côté de Tobey Maguire et Jake Gyllenhaal dans le drame Brothers, un remake du film danois du même nom de 2004[52]. En mai 2008, elle est le membre le plus jeune du jury du 61e Festival de Cannes.

En 2009, elle a fini de tourner Love And Other Impossible Pursuits qui a été présenté au Festival international du film de Toronto[53].

Deux autres films sont en cours de production : Hesher, un drame où elle joue une jeune épicière[54] et Your Highness une comédie où elle joue une princesse guerrière[55].

Filmographie

Distinctions

Récompenses

Nominations

Notes et références

  • (en) Cet article est partiellement ou en totalité issu d’une traduction de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Natalie Portman ».
  1. a , b , c , d , e , f , g , h , i  et j "Natalie Portman". Inside the Actors Studio. Bravo. 2004-11-21. No. 1101, season 11.
  2. natalieportman.com
  3. natalieportman.com
  4. (en) Nick Vivarelli, « Rappoport to host Venice fest », 13/08/2008. Consulté le 3/09/2008
  5. (en) Natalie Portman Biography sur natalieportman.com. Consulté le 3/09/2008
  6. (en)The Neverending Story
  7. (en) Chris Heath, « The Private Life of Natalie Portman », Rolling Stone. Consulté le 3/09/2008
  8. a , b  et c James Ryan : UP AND COMING: Natalie Portman; Natalie Portman (Not Her Real Name), The New York Times (25 février, 1996).
  9. a , b  et c Lynn Hirschberg : Screen Goddess: Natalie Portman, The New York Times Style Magazine (Holyday 2007).
  10. The Harvard Crimson :: News :: Housing Frenzy Welcomes Freshmen
  11. Natalie Portman Strikes Back
  12. Mary-Lea Cox : Hollywood Star Leads Columbia Class in Discussion of Political Violence, Columbia News (31 mars, 2006). Consulté le 2006-04-25.
  13. 5 facts about Natalie Portman, 2002-05-15
  14. a  et b (en) The Late Show with David Letterman, 1997
  15. Natalie Portman Shows Off Her German Skills
  16. Boris Bachorz : 'Free Zone': movie on Mideast without borders, ezilon.com (20 mai, 2005). Consulté le 2006-05-09.
  17. « A Simple Method To Demonstrate the Enzymatic Production of Hydrogen from Sugar »
  18. Frontal Lobe Activation During Object Permanence: Data from Near-Infrared Spectroscopy Baird Abigail A., Hershlag Natalie
  19. McLean, Craig : More than meets the eye, Observer (2007-11-25).
  20. PETA Fatal Fashion Portman says 'no' to Fur, Leather and FeathersRetrieved October 30
  21. Lucas and Sursara Fight the Fur, do PETA with Portman
  22. Natalie Portman's vegan shoe line, China Daily (2007-12-26).
  23. CBS Late Show with David Letterman
  24. NataliePortmanSupportsHillaryClinton, TheHollywoodGossip (2008-03-06).
  25. Celebrating 20 Years of Village Banking
  26. In Focus: Natalie Portman and Microfinance
  27. Press, Joy : The Interpreter, The Village Voice (16 août, 2005).
  28. Voices, Funnies, and In Memoriam, ABC News (3 mai, 2007).
  29. FINCA in the News
  30. NataliePortman.ws : Gyllenhaal Denies Portman Romance
  31. Eve MacSweeney : Planet Natalie, Vogue (May 2002). Consulté le 2006-03-15.
  32. NataliePortman.ws : Portman's Rocker Beau
  33. Natalie Portman Spotted Wining and Dining With Multi-Millionaire Nat Rothschild
  34. Trans World News: Natalie Portman Dating Devendra Barnhart
  35. Ariel Levy : Natalie Portman Will Change Your Life, Blender (November 2005).
  36. Golden Globe winners, BBC NEWS (2000-01-24).
  37. Mary Elizabeth Williams : Anywhere But Here, Salon (1999-11-12).
  38. « College Queen ». Pat O'Brien (host). Access Hollywood. 24/08/1999. Transcript.
  39. Ben Brantley : Streep Meets Chekhov, Up in Central Park, The New York Times (2001-08-13).
  40. Academy Award Database: Natalie Portman
  41. Golden Globe Award Database: Natalie Portman
  42. Natalie Portman: From A(midala) to V
  43. Goya's ghosts, Age (2006-11-10).
  44. "Saturday Night Live" Natalie Portman/Fall Out Boy (2006)
  45. Video of Portman's appearance on Saturday Night Live
  46. a  et b ComingSoon.net: Natalie Portman: From A(midala) to V
  47. Anarchy in the UK! JoBlo.com talks to V for Vendetta star Natalie Portman
  48. Richard Corliss ; Mary Corliss : Blue Skies and Blueberry Nights, TIME (2007-05-16).
  49. Portman and Bana flirting with Boleyn film, Reuters (2006-06-21). Consulté le 2006-06-21.
  50. Liz Corcoran : Natalie Portman Stars in New Paul McCartney Video, PEOPLE (2007-05-24).
  51. Want to See Nat Naked?, Sky News (28/09/2007). Consulté le 2007-09-28.
  52. Siegel, Tatiana : Natalie Portman to star in 'Brothers', Variety (10/02/2007). Consulté le 2007-10-03.
  53. (en)OK, Maybe A Little Love, natalieportman.com (12/09/2009).
  54. Un drame pour Natalie Portman, AlloCiné.
  55. Délire médiéval pour Natalie Portman, AlloCiné.com.

Liens externes

(fr+en) Natalie Portman sur l’Internet Movie Database.


  • Portail du cinéma Portail du cinéma
  • Portail de la réalisation audiovisuelle Portail de la réalisation audiovisuelle

Ce document provient de « Natalie Portman ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Natalie Hershlag de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Natalie Hershlag — Natalie Portman bei der Berlinale 2006 Natalie Portman (hebräisch ‏נטלי פורטמן‎, * 9. Juni 1981 in Jerusalem, Israel; eigentlich Natalie Hershlag, hebräisch נטלי הרשלג) ist eine israelisch US amerikanische Schauspielerin …   Deutsch Wikipedia

  • Natalie Portman — Portman at the premiere of Black Swan during the 2010 Toronto International Film Festival Born Natalie Hershlag (Hebrew: נטלי הרשלג‎) …   Wikipedia

  • Natalie Portman — en el Festival Internacional de Cine de Toronto de 2010. Nombre real Natalie Hershlag Hebreo: נטלי הרשלג Nacim …   Wikipedia Español

  • Natalie Portman — auf dem Toronto International Film Festival (2010) Natalie Portman (* 9. Juni 1981 in Jerusalem; hebräisch ‏נטלי פורטמן‎, eigentlich Natalie Hershlag, hebräisch נטלי הרשלג) ist eine israelisch …   Deutsch Wikipedia

  • Natalie (given name) — Natalie is a female given name, found in many languages but especially common in French and Russian speaking countries. Popular variants are Nathalie and Natalia. The name is derived from the Latin Dies Natalis , meaning Natal Day or birthday in… …   Wikipedia

  • Natalie Portman — Natalie Portman, actriz de cine nacida en Israel el 9 de junio de 1981. Portman habla hebreo, inglés, francés, japonés, alemán y algo de español. Es vegetariana y, según ha manifestado, no toma alcohol ni drogas. Nació en Jerusalén como Natalie… …   Enciclopedia Universal

  • Natalie Portman — Pour les articles homonymes, voir Portman. Natalie Portman …   Wikipédia en Français

  • Nathalie Portman — Natalie Portman Pour les articles homonymes, voir Portman. Natalie Portman …   Wikipédia en Français

  • Erdős–Bacon number — A person s Erdős–Bacon number is the sum of one s Erdős number mdash;which measures the collaborative distance in authoring mathematical papers between that individual and Hungarian mathematician Paul Erdős mdash;and one s Bacon number… …   Wikipedia

  • Портман, Натали — Натали Портман Natalie Portman …   Википедия