Narmada


Narmada

Narmadâ

Narmadâ
Illustration sous licence libre bienvenue !
Caractéristiques
Longueur 1 289 km
Bassin 90 000 km2
Bassin collecteur Narmadâ
Débit moyen  ?
Cours
Embouchure golfe de Cambay
dans la mer d'Oman
Géographie
Pays traversés Inde Inde

La Narmadâ est un fleuve (appelé aussi Narbadâ) qui coule d'est en ouest dans le centre de l'Inde. Elle fait partie des sept rivières sacrées de l'Inde.

Un grand barrage sur son cours est l'objet de très vives controverses, notamment suite à un rapport de la Banque mondiale.

Sommaire

Géographie

Le fleuve Narmadâ forme la limite traditionnelle entre le Deccan et la plaine indo-gangétique. Il prend sa source dans les monts Maikal dans l'état du Madhya Pradesh. L'essentiel de son cours se trouve dans cet état. Il traverse sur quelques dizaines de kilomètres l'état du Maharashtra puis se jette dans l'océan Indien dans le golfe de Cambay au Gujarat (mer d'Arabie).

Principales villes

Affluents

Hydrologie

Chutes de la Narmadâ à Marble Rocks

Le barrage Sardar Sarovar

Sardar Sarovar est un barrage sur le fleuve Narmadâ. C'est la pièce maîtresse d'un projet devant irriguer 18 000 kilomètres carré avec 75 000 kilomètres de canaux dans ce qui serait le plus grand au monde. Ce projet doit aussi apporter de l'eau potable à 40 millions de personnes, et produire de l'électricité.

Mais au moins 100 000 personnes devraient être déplacées à cause du barrage, et 140 000 personnes supplémentaires à cause des canaux. En 1985, la Banque mondiale a donné son accord pour un prêt de 450 millions de dollars US pour ce projet.

En juin 1991, la Banque mondiale a nommé Bradford Morse, ex-secrétaire général adjoint des Nations unies et pendant dix ans (1976-1986), chef du Programme de Développement des Nations unies, pour organiser une étude indépendante sur les mesures prises pour compenser les effets humains et environnementaux du projet Sardar Sarovar. Thomas R. Berger, qui a dirigé l'étude sur le pipeline de la vallée du Mackenzie (1974-1977) et la commission d'étude sur l'Alaska (1983-1985) a accepté d'être directeur-adjoint de cette étude.

L'écrivaine Arundhati Roy s'est ralliée à la cause des opposants aux travaux, menés par Medha Patkar et qui ont formé le Narmada Bachao Andolan (le mouvement Sauvez la Narmada). Cependant, la cour suprême indienne a déclaré en 1999 que le projet devait être terminé et a débouté le Narmada Bachao Andolan.

Voir aussi

Sources

  • Bradford Morse et Thomas Berger, Sardar Sarovar, the Report of the Independent Review, Éditions The Independent Review, 1992.
  • Louis Frédéric, Dictionnaire de la civilisation indienne, Robert Laffont, 1987

Liens externes

Notes et références



ASACR.png
Géographie
Bangladesh · Bhoutan
Inde · Maldives · Népal
Pakistan · Sri Lanka
Voir aussi
Himalaya · Sommets de + 8 000 m
Pages méta
Portail : Monde indien
Projet : Monde indien
Index alphabétique
Index thématique
  • Portail de l’eau Portail de l’eau
  • Portail du monde indien Portail du monde indien
Ce document provient de « Narmad%C3%A2 ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Narmada de Wikipédia en français (auteurs)