Nahum Goldmann


Nahum Goldmann
Nahum Goldman signant le « Traité de réparations entre Israël et l'Allemagne de l'Ouest » en 1952.

Nahum Goldmann (1895-1982) est homme politique et leader sioniste natif de Lituanie.

Sommaire

Biographie

À 5 ans, il s’établit avec sa famille en Allemagne où il étudie la philosophie et le droit[1]. À 15 ans, il publie des articles sur le problème sioniste. Lors de la Première Guerre mondiale, il travaille au département juif du ministère des Affaires étrangères allemand. Après la guerre, il publie avec Jacob Klatzkin une encyclopédie juive en langue allemande ; sa publication est arrêtée après la montée au pouvoir d’Adolf Hitler[2],[3],[4].

Nahum Goldmann est secrétaire général de la commission politique du 17e Congrès sioniste (1931) et empêche le renouvellement de l’élection de Haim Weizmann à la présidence de la Confédération sioniste. Entre 1935 et 1939, il est délégué de l’Agence juive en même temps que membre des nations à Genève. Stephan S. Weiss et lui-même fondent le Congrès juif mondial[5]. En 1937, il soutient le programme de répartition, et à la conférence de Biltmore soutient David Ben Gourion.

Lors de la Seconde Guerre mondiale, il s’établit aux États-Unis et participe activement aux négociations en faveur de la création de l’État d’Israël. En 1948, il est l’un des leaders de la Confédération sioniste et à partir de 1956, son président ; il est également ensuite président du Congrès juif mondial. L’un des initiateurs de l’accord de réparations avec l’Allemagne. Il prend part à la réalisation du programme de Jérusalem et prend la tête des négociations avec le gouvernement d’Israël sur la place de la Confédération sioniste mondiale.

En 1962, il devint citoyen israélien bien qu’il passe la plupart de son temps en Europe. En 1968, il devient citoyen suisse. En 1968, il ne présente pas à nouveau sa candidature à la tête de la Confédération sioniste, et en 1977, il renonce à la fonction de président du Congrès juif mondial.

Notes et références

  1. (en) Jewish Heritage online Magazine Nahum Goldmann Biography index
  2. (en) Ilan Troen Selwyn, Organizing Rescue: National Jewish Solidarity in the Modern Period Routledge 1992, (ISBN 0-7146-3413-1) p. 144
  3. (en) Commentary Magazine, décembre 1972
  4. Ludwig Lewisohn, Rebirth - A Book of Modern Jewish Thought READ BOOKS 2007, (ISBN 1-4067-4857-9) p. 166
  5. (en) World Jewish Congress Collection, Agency History

Bibliographie

  • Nahum Goldman, Autobiographie, Fayard, Paris, 1971
  • Nahum Goldman, Où va Israël ?, Calmann-Lévy, Paris, 1975
  • Nahum Goldman, Le Paradoxe juif, Stock, Paris, 1976
  • Mitchell Geoffrey Bard et Moshe Schwartz, 1001 Facts Everyone Should Know about Israel Rowman & Littlefield, 2005 (ISBN 0-7425-4358-7)
  • Aaron Berman, Nazis, the Jews and American Zionism, 1933-1948, Wayne University State Press, 1990 (ISBN 0-8143-2232-8)
  • Noam Chomsky, Fateful Triangle: The United States, Israel, and the Palestinians, rev ed. 1999 Pluto Press, London (ISBN 0-920057-21-7)
  • Mordechai Gazit, Israeli Diplomacy and the Quest for Peace Routledge, 2002 (ISBN 0-7146-5233-4)
  • Peter Grose, Israel in the Mind of America, Knopf, New York, 1983 (ISBN 0-8052-0767-8)
  • Jeffrey S. Gurock, American Zionism: Mission and Politics Taylor & Francis, 1998. (ISBN 0-415-91932-0)
  • Menahem Kaufman, An Ambiguous Partnership: Non-Zionists and Zionists in America, 1939-1948 Wayne State University Press, 1991 (ISBN 0-8143-2370-7)
  • Peter Y. Medding, Studies in Contemporary Jewry: State and Society, 1948-1988 Oxford University Press US, 1989 (ISBN 0-19-505827-5)
  • Rafael Medoff, Baksheesh Diplomacy: Secret Negotiations Between American Jewish Leaders and Arab Officials on the Eve of World War II Lexington Books, 2001 (ISBN 0-7391-0204-4)
  • Raphael Patai, Nahum Goldmann: His Missions To The Gentiles University of Alabama Press, 2004 (ISBN 0-8173-5095-0)
  • Howard M. Sachar, The Course of Modern Jewish History, Dell 2001 (ISBN 0-679-72746-9)
  • Selwyn Ilan Troen, Organizing Rescue: National Jewish Solidarity in the Modern Period Routledge, 1992 (ISBN 0-7146-3413-1)
  • David S. Wyman et Rafael Medoff, A Race Against Death: Peter Bergson, America, and the Holocaust. New Press, 2004. (ISBN 1-56584-761-X)

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Nahum Goldmann de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Nahum Goldmann — signing the Reparations Treaty with Germany 1952 Nahum Goldmann (Hebrew: נחום גולדמן‎) (July 10, 1895–August 29, 1982) was a Litvish Zionist and founder and longtime president of the World Jewish Congress. Contents 1 Education …   Wikipedia

  • Nahum Goldmann — signing the Reparations Treaty with Germany Nahum Goldmann (Hebrew: נחום גולדמן) (1July 10 1895–29 de agosto 1982) fue un sionista israelí nacido en Polonia fundador y presidente por un largo tiempo del Organización Sionista Mundial. Contenido 1… …   Wikipedia Español

  • Nahum Goldmann — (auch Nachum Goldmann oder Goldman; * 10. Juli 1895 in Wischnewo, heute Wischnewa, Weißrussland; † 29. August 1982 in Bad Reichenhall) war insbesondere Gründer und langjähriger Präsident des Jüdischen Weltkongresses (WJC) …   Deutsch Wikipedia

  • GOLDMANN (N.) — Nahum GOLDMANN 1895 1982 Nahum Goldmann est né en 1895 à Wisznewo, en Lituanie. Peu après sa naissance, ses parents le confient à son grand père paternel et partent faire des études en Allemagne, la Lituanie sous le régime tsariste pratiquant,… …   Encyclopédie Universelle

  • Nahum Goldman — Nahum Goldmann Nahum Goldman signant le « Traité de réparations entre Israël et l Allemagne de l Ouest » en 1952. Nahum Goldmann (1895 1982) est homme politique et leader sioniste natif de Lituanie. Sommai …   Wikipédia en Français

  • GOLDMANN, NAHUM — (1895–1982), statesman and Zionist leader, born in Visznevo, Lithuania. When Goldmann was five years old his family moved to Germany – first to Koenigsberg and from there to Frankfurt. His father, Solomon Ẓevi Goldmann, was a writer and Hebrew… …   Encyclopedia of Judaism

  • Goldmann — ist der Familienname folgender Personen: Curt Goldmann (1870–1952), deutscher Dirigent und Komponist Edwin Goldmann (1862–1913), südafrikanischer Chirurg Erich Goldmann (* 1976), deutscher Eishockeyspieler Friedrich Goldmann (1941–2009),… …   Deutsch Wikipedia

  • Goldmann — is the surname of several people:* Erich Goldmann, German ice hockey player * Friedrich Goldmann, German composer and conductor * Lucien Goldmann, French philosopher and sociologist * Maximilian Goldmann, the real name of Max Reinhardt, Austrian… …   Wikipedia

  • Goldmann — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom.  Pour l’article homophone, voir Goldman. Lucien Goldmann (1913 1970), philosophe et critique français ; Nahum Goldmann (1895 1982 …   Wikipédia en Français

  • Nahum — biblischer Name hebräischen Ursprungs, Bedeutung: Tröster; Kurzform von → Nehemia (Bedeutung: Gott hat getröstet). Namensträger: Nahum Goldmann, israelischer Politiker und Schriftsteller …   Deutsch namen


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.