Nabucco (gazoduc)


Nabucco (gazoduc)
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Nabucco (homonymie).
Tracé du futur gazoduc

Nabucco est un projet de gazoduc reliant l'Iran et les pays de la Transcaucasie à l'Europe centrale[1]. Soutenu par l'Union européenne (UE), il permettrait, dès 2017, de diversifier les sources d'approvisionnement énergétique de l'Europe, notamment d'un pays comme la Hongrie, qui dépend à 80 % du gaz russe.

D'une longueur de 3300 km, il aurait une capacité maximale de 31 milliards de m3 de gaz. Son coût, initialement prévu à 7,9 milliards d'euros[2], s'élèverait à 12-15 milliards[3]. Sa position au cœur de la Turquie permet au gazoduc d'être éventuellement relié, à terme, aux réseaux de transport syrien et surtout irakien.

Un accord intergouvernemental entre la Turquie et la Bulgarie, la Roumanie, la Hongrie et l’Autriche a été signé le 13 juillet 2009[4].

Nabucco est en concurrence directe avec le projet South Stream, un gazoduc qui devrait être construit par le consortium de Gazprom (Russie) et ENI (Italie) en 2015. South Stream est également soutenu par la Turquie[5].

Sommaire

Actionnaires

La direction de l'entreprise est assurée par Reinhard Mitschek, issu de la firme autrichienne OMV. Il a été développé par la société Nabucco Gas Pipeline International GmbH, fondée en 2004 à Vienne. Les principaux actionnaires en sont :

  • OMV (Autriche)
  • MOL (Hongrie)
  • Transgaz (Roumanie)
  • Bulgargaz (Bulgarie)
  • BOTAŞ (Turquie)
  • RWE (Allemagne)

Tous les actionnaires actuels ont 16,67 % des parts de la société.

Gaz de France était intéressé pour prendre une participation dans le gazoduc mais le gouvernement turc l'en a écartée en réponse à la reconnaissance par l'État français du génocide arménien[6]. Néanmoins, à la faveur de l'année de la Turquie en France et la venue du président turc, Abdullah Gül, les autorités turques ne sont plus opposées dans le principe à la participation du groupe français GDF-Suez au projet.

En 2010, la concurrence de Nord Stream et South Stream, et la dépression économique font que les clients de ce gazoduc ne sont toujours pas identifiés ; l'appel d'offres auprès des clients aurait dû se dérouler entre juillet et octobre, pour une décision en décembre 2010[7]. En octobre 2010, l'un des actionnaires repousse le projet d'un an, en déclarant qu'aucune décision ne sera prise avant 2011[8].

Avec du gaz naturel abondant dans différentes régions du globe, et des difficultés économiques en Europe de l'Ouest, l'avenir de ce projet est incertain[9]. En mai 2011, le projet est à nouveau reporté de deux ans[10].

Notes et références

  1. (en) Personnel de rédaction, « He who pays for the pipelines calls the tune », dans The Economist, 17 juillet 2009 [texte intégral (page consultée le 17 juillet 2009)] 
  2. Site officiel de Nabucco
  3. (en)Caucasian KnotLe coût du pipeline a été révisé en hausse à 12-15 milliards d'Euros
  4. Étape décisive pour le gazoduc européen Nabucco, Le Figaro, 13 juillet 2009.
  5. [1] Dépêche de RIA Novosti, le 6 août 2009
  6. « Gazoducs : évincé du projet Nabucco, GDF se tourne vers South Stream », Les Échos, 7 février 2008.
  7. Jean-Michel Gradt, « Le sort du gazoduc Nabucco entre les mains de ses futurs clients », dans Les Echos, 27 janvier 2010 [texte intégral (page consultée le 27 janvier 2010)] 
  8. Nabucco investment decision delayed to 2011
  9. Doubts about Nabucco Don't Originate in China - Look to Europe
  10. (en)New York TimesNabucco à nouveau repoussé

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Nabucco (gazoduc) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Gazoduc Nabucco — Nabucco (gazoduc) Pour les articles homonymes, voir Nabucco (homonymie). Tracé du futur gazoduc  …   Wikipédia en Français

  • Gazoduc Nord Stream — Nord Stream Le Nord Stream (anciens noms : North Transgas et North European Gas Pipeline : NEGP) est un projet de gazoduc reliant la Russie à Allemagne via la mer Baltique[1]. Carte du tracé du North …   Wikipédia en Français

  • Gazoduc baltique — Nord Stream Le Nord Stream (anciens noms : North Transgas et North European Gas Pipeline : NEGP) est un projet de gazoduc reliant la Russie à Allemagne via la mer Baltique[1]. Carte du tracé du North …   Wikipédia en Français

  • Gazoduc germano-russe — Nord Stream Le Nord Stream (anciens noms : North Transgas et North European Gas Pipeline : NEGP) est un projet de gazoduc reliant la Russie à Allemagne via la mer Baltique[1]. Carte du tracé du North …   Wikipédia en Français

  • Gazoduc russo-allemand — Nord Stream Le Nord Stream (anciens noms : North Transgas et North European Gas Pipeline : NEGP) est un projet de gazoduc reliant la Russie à Allemagne via la mer Baltique[1]. Carte du tracé du North …   Wikipédia en Français

  • Gazoduc d'Asie centrale — Parcours du gazoduc. Le gazoduc d’Asie centrale Chine est un gazoduc reliant l’Asie centrale à la Chine (région autonome de Xinjiang)[1]. Mis en fonction le 14 décembre 2009, il pou …   Wikipédia en Français

  • Nabucco (homonymie) — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Nabucco peut être : Nabucco, un opéra de Verdi ; Nabucco, un projet de gazoduc euro asiatique. Voir aussi Nabuchodonosor  …   Wikipédia en Français

  • Pipeline Nabucco — Nabucco (gazoduc) Pour les articles homonymes, voir Nabucco (homonymie). Tracé du futur gazoduc  …   Wikipédia en Français

  • South Stream — Tracés des futurs gazoducs via l Europe du Sud :        Gazoduc Nabucco …   Wikipédia en Français

  • Energie en Turquie — Énergie en Turquie L énergie en Turquie est aujourd hui principalement fournie par la production thermique, qui requiert du charbon ou du gaz. La Turquie étant néanmoins en forte croissance (environ 5,5% pour 2008 [1]), ses besoins énergétiques… …   Wikipédia en Français