Métabolisme De Base


Métabolisme De Base

Métabolisme de base

Le métabolisme de base (MB) correspond aux besoins énergétiques "incompressibles" de l'organisme, c’est-à-dire la dépense d'énergie minimum permettant à l'organisme de survivre ; au repos, l’organisme consomme de l’énergie pour maintenir en activité ses fonctions (cœur, cerveau, respiration, digestion, maintien de la température du corps), avec des réactions biochimiques (en utilisant l'ATP).
Il dépend de la taille, du poids, de l’âge, du sexe et de l’activité thyroïdienne. La température extérieure et les conditions climatiques modifient sensiblement le MB.
L'alimentation permet de subvenir à ces besoins, en apportant les calories nécessaires.
Le métabolisme de base pour un homme de 20 ans, mesurant 1 m 80 et pesant 70 kg est d'environ 6300 kJ. (1510 kilocalories)
Celui d'une femme de 20 ans, mesurant 1 m 65 et pesant 60 kg est d'environ 5500 kJ(1320 kilocalories).


Le métabolisme basal diminue avec l'âge. On remarque une diminution de métabolisme basal de 2% à 3% par décennie après l'âge adulte. Les enfants ont par contre un métabolisme basal deux fois plus élevé que celui des adultes.

A cette dépense énergétique de repos, on peut signaler deux autres types de métabolismes :
* Métabolisme post-prandial : dépense calorique consécutive à un repas (manger consomme de l'énergie : ADS = Activité dynamique spécifique).
* Métabolisme de l'exercice : dépense calorique consécutive à un effort physique ou au cerveau pendant un travail intellectuel ou de concentration intense (examens, conduite automobile...). Ce besoin est difficilement quantifiable étant donné qu'il varie d'un individu à l'autre et d'une situation à l'autre.

Formule

Plusieurs formules ont été proposées pour effectuer le calcul du MB :

La Formule de Harris et Benedict recalculée par Roza et Shizgal (1984) nous donne une valeur en Kcal :

Femme = 9,740 x Poids(kg) + 172,9 x Taille(m) - 4,737 x Age(an) + 667, 051
Homme = 13,707 x Poids(kg) + 492,3 x Taille(m) - 6,673 x Age(an) + 77, 607.


Mais c'est la formule de Black et al. qui est actuellement la formule de référence, en particulier dans le cas des sujets en surpoids et des personnes âgées (de plus de 60 ans)

Equations de Black et al. (1996) pour le calcul du Métabolisme de base (MB) :

  • Femmes : MB = 0,963.P0,48.T0,50.A − 0,13.


  • Hommes : MB = 1,083.P0,48.T0,50.A − 0,13.


Avec :
MB en MégaJoules.J − 1.
P = poids en kg
T = taille en mètres
A = âge en années
sachant que :

  • 1 calorie = 4.1855 joules environ.
  • 1 Méga joule = 1000 Kilojoules.




besoins caloriques quotidiens moyens estimés en fonction de l'activité
(pour un MB de 1650 Kcal environ).
activité Mode de calcul Kilocalories
Homme et femme sédentaires Métabolisme de base x 1,37 2261
Homme et femme actifs Métabolisme de base x 1,55 2558
Homme et femme sportifs Métabolisme de base x 1,80 (voire x 2) 2971

Notes

On sait maintenant qu’un régime trop sévère abaisse ce métabolisme de base permettant à l’organisme de faire encore des réserves et de prendre du poids, malgré ce régime mal adapté. Ce métabolisme diminue avec l’âge, autrement dit, à alimentation égale, on risque de prendre du poids avec les années.

En outre une activité physique régulière maintient un métabolisme de base à ses niveaux physiologiques. Ce point est fondamental : une restriction alimentaire sans activité physique va abaisser le métabolisme de base et pour obtenir ses calories vitales, l'organisme va faire « fondre » d’abord les muscles et le capital osseux, avant de puiser dans les réserves de graisses !

Si bien (on devrait dire si mal) qu’à l’arrêt d’un régime restrictif en calories, la prise de poids, qui en résulte, se fera d’abord au profit des graisses de réserves (et les graisses ne consomment pas d'énergie). Le régime suivant, restrictif dans les mêmes conditions, pénalisera encore plus muscles et os : ce qui fait qu’en sortie de cycles restrictifs on aura grossi encore plus ! Ainsi, non seulement, on n’aura pas perdu de poids, mais on aura abaissé son métabolisme de base ; on aura aussi perdu des capacités motrices et fragilisé son squelette. (Et même si le poids est identique au poids de départ, on aura ‘grossi’ malgré tout, la graisse étant plus légère que le muscle). Ce phénomène est connu sous le nom de « régime yoyo ».

Il est donc illusoire de croire que seul le régime va résoudre tous les problèmes de poids, et que des régimes miracles existent sans bouger[1].

Pour que l’organisme commence à puiser dans ses réserves, il faut atteindre au minimum 30 à 35 minutes d’effort continu ; en effet en deçà de ce seuil approximatif, l’énergie nécessaire à l’effort est fournie par les réserves en glycogène du muscle et du foie et ce n’est qu’après ce laps de temps que le « moteur énergétique » va chercher son « carburant » dans les graisses de stockage. Il faut bien préciser que si un sujet fait 15 minutes d’effort le matin, puis 10 minutes à midi et 15 minutes le soir cela n’a pratiquement aucune répercussion sur sa perte de masse graisseuse, malgré ses 40 minutes d’effort ; il faut bien sur une activité physique continue !

Le tableau ci-dessous permet l'estimation des besoins caloriques (Métabolisme de base + dépenses caloriques d'activité), en fonction de l'intensité de l'activité : (sédentaire ou actif), compte-tenu de l'âge, du sexe et du poids du sujet.

AdhocMBtableau.jpg

Références

  • Portail de la biochimie Portail de la biochimie
  • Portail de la médecine Portail de la médecine
Ce document provient de « M%C3%A9tabolisme de base ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Métabolisme De Base de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Metabolisme de base — Métabolisme de base Le métabolisme de base (MB) correspond aux besoins énergétiques incompressibles de l organisme, c’est à dire la dépense d énergie minimum permettant à l organisme de survivre ; au repos, l’organisme consomme de l’énergie… …   Wikipédia en Français

  • Métabolisme de base — Le métabolisme de base (MB), ou métabolisme basal, correspond aux besoins énergétiques incompressibles de l organisme, c’est à dire la dépense d énergie minimum permettant à l organisme de survivre ; au repos, l’organisme consomme de… …   Wikipédia en Français

  • MÉTABOLISME — Rien ne se crée, rien ne se perd. Le principe de conservation de l’énergie et de la matière ne souffre aucune exception. Aussi les êtres vivants ne sont ils que des transformateurs d’énergie: ils reçoivent du dehors de l’énergie chimique et ils… …   Encyclopédie Universelle

  • Metabolisme — Métabolisme Pour les articles homonymes, voir Métabolisme (homonymie). Le métabolisme est l ensemble des transformations moléculaires et énergétiques qui se déroulent de manière ininterrompue dans la cellule ou l organisme vivant. C est un… …   Wikipédia en Français

  • Metabolisme (homonymie) — Métabolisme (homonymie) Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Le terme Métabolisme est utilisé dans plusieurs domaines : métabolisme des cellules : ensemble des transformations… …   Wikipédia en Français

  • Métabolisme — Pour les articles homonymes, voir Métabolisme (homonymie). Le métabolisme est l ensemble des transformations moléculaires et énergétiques qui se déroulent de manière ininterrompue dans la cellule ou l organisme vivant. C est un processus ordonné …   Wikipédia en Français

  • Métabolisme (homonymie) — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Le terme métabolisme est utilisé dans plusieurs domaines : métabolisme des cellules : ensemble des transformations moléculaires du vivant. (voir …   Wikipédia en Français

  • Metabolisme acido-basique — Métabolisme acido basique Le métabolisme acido basique est la partie du métabolisme régulant l acidité du sang puisque le pH sanguin doit demeurer entre des limites physiologiques très étroites, soient 7.38 et 7.42. Au dessus de 7.42 on parle d… …   Wikipédia en Français

  • Métabolisme Acido-Basique — Le métabolisme acido basique est la partie du métabolisme régulant l acidité du sang puisque le pH sanguin doit demeurer entre des limites physiologiques très étroites, soient 7.38 et 7.42. Au dessus de 7.42 on parle d alcalose, en dessous de… …   Wikipédia en Français

  • Metabolisme cellulaire — Métabolisme cellulaire Le métabolisme d une cellule est la somme du catabolisme, ou activité de dégradation, et de l anabolisme, ou activité de synthèse. Le catabolisme dégrade des molécules complexes en molécules de base, soit pour produire de l …   Wikipédia en Français