Mythologie Comparée

Mythologie Comparée

Mythologie comparée

La mythologie comparée est une discipline d'abord créée par Max Müller pour étudier les diverses mythologies des peuples (c'est donc une sous-partie de l'anthropologie). [1]

La période dite « universaliste » étudiait des constantes des mythologies à travers toute la planète. James Frazer se rattache encore à cette tendance.

La méthode comparatiste de Georges Dumézil au contraire n'étudie des analogies qu'entre peuples partageant aussi des similitudes linguistiques et sociales. En l'occurrence, ses hypothèses se limitaient le plus souvent aux Indo-Européens (voir aussi Fonctions tripartites indo-européennes). La méthode comparatiste paraît plus réaliste que la méthode universaliste. De plus, étudier les mythologies de deux peuples n'ayant pas des langues de la même famille se révèle particulièrement ardu.

Un exemple : N.J. ALLEN, (Maître de conférence à la Chaire d’Anthropologie de l’Asie du Sud de l’Université d’Oxford), compare le Mahabharata et l’Odyssée : [1]. Dans une suite de ce travail, l'auteur s'attache à démontrer que certaines similitudes des récits permettent de penser à une forme de yoga dans le proto-écrit : [2].

Bibliographie

  • Bernard Sergent, Celtes et Grecs 1/, Payot – Bibliothèque scientifique, Paris, Lausanne, 1999, 337 p. ISBN 2-228-89257-2
  • Bernard Sergent, Celtes et Grecs 2/, Payot – Rivages, Paris 2004. - 798 p. ISBN 2-228-89926-7

Notes

  1. Max Müller, Essai de mythologie comparée, Préface et introduction, Première partie, Deuxième partie et conclusion, Éditions A. Durand, Paris, 1859, pp. 47-100.

Voir aussi

Ce document provient de « Mythologie compar%C3%A9e ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Mythologie Comparée de Wikipédia en français (auteurs)


Поделиться ссылкой на выделенное

Прямая ссылка:
Нажмите правой клавишей мыши и выберите «Копировать ссылку»