Muséum de Toulouse


Muséum de Toulouse
Muséum de Toulouse
Logo museum 100px.gif
Informations géographiques
Pays Drapeau de France France
Ville Toulouse
Adresse 35 allée Jules Guesde
31000 Toulouse
Coordonnées 43° 35′ 39″ N 1° 26′ 58″ E / 43.594146, 1.44939843° 35′ 39″ Nord
       1° 26′ 58″ Est
/ 43.594146, 1.449398
  
Informations générales
Date d’inauguration 1796
Collections Histoire naturelle, zoologie, ethnologie
Superficie 6000 m²
Informations visiteurs
Site web www.museum.toulouse.fr

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Muséum de Toulouse

Le muséum de Toulouse, situé dans le quartier de Busca-Montplaisir à Toulouse, est le muséum d'histoire naturelle de la ville de Toulouse. D'une superficie d'environ 6 000 m2, il abrite une collection de plus de deux millions et demi de pièces[1].

Sommaire

Historique

Il est créé en 1796 par le naturaliste Philippe-Isidore Picot de Lapeyrouse, dans les anciens locaux du monastère des Carmes Déchaussés, offrant au Muséum un cadre prestigieux[réf. nécessaire]. Il ouvre au public en 1865 sous la direction d'Édouard Filhol[réf. nécessaire]. Il est le premier musée au monde à ouvrir une galerie de préhistoire :"la galerie des cavernes", grâce à la collaboration d'Emile Cartailhac, Jean-Baptiste Noulet et Eugène Trutat[réf. nécessaire]. Il est le deuxième plus grand de France après celui de Paris[réf. nécessaire].

Hall d'entrée, reconstitution d'un éléphant et d'un Quetzalcoatlus
Le Jardin botanique Henri Gaussen - La spirale ethnobotanique.

À cause de la découverte de faiblesses dans le bâtiment du muséum, les locaux sont fermés au public en 1997. En 1999, une nouvelle conception de l’établissement est proposée. Le site a été en chantier pendant plusieurs années et se réorganise autour de plusieurs lieux autour de Toulouse. Après dix années de fermeture, le muséum rouvre ses portes en décembre 2007 pour les groupes d'enfants constitués (scolaires et centres de loisirs de Toulouse) et le samedi 26 janvier 2008 pour tous[2]. C’est ainsi que la superficie du bâtiment est doublée (6 000 m2) en empiétant sur des terrains voisins. La surface dédiée aux expositions est de 3 000 m2 sur trois étages. Le jardin botanique de l’université Paul-Sabatier, d’une superficie de 5 500 m2, fait également partie de la réorganisation des lieux.

Le nouveau muséum est épaulé par une scénographie contemporaine, conçue et réalisée par l’architecte et scénographe Xavier Leroux-Cauche. Le projet qui a été élaboré par l’architecte Jean-Paul Viguier unifie d’un seul geste les trois composantes du programme d’exposition : partie historique, partie moderne et jardin botanique. La ville de Toulouse souhaite faire du muséum un outil d’éducation, de réflexion et de débat sur l’histoire naturelle, l’homme et l’environnement. Son comité scientifique, animé par le professeur Georges Larrouy, fait appel aux plus éminents spécialistes français et européens des domaines abordés.

Il s’agit d'une réinvention totale du muséum, aussi bien de son projet intellectuel que de son architecture physique. Centré sur le visiteur, le muséum fait le lien entre les savoirs scientifiques et son appropriation citoyenne. Il propose un itinéraire de prise de conscience des grandes questions de notre temps. Cette ambition oriente l’ensemble de ses expositions, de ses activités, et de ses animations. Le site web du muséum s’inscrit également dans ce sens : il est une vitrine du muséum mais aussi un « autre » lieu du muséum dans lequel les visites sur place peuvent être prolongées et enrichies, les débats et les échanges peuvent être poursuivis.

Organisation du muséum

Désormais, le muséum d'histoire naturelle devient le Muséum de Toulouse. Cette nouvelle appellation désigne l'ensemble des offres d'expositions et d'animations déployées sur trois sites géographiques[3]:

  • le site historique, intitulé le Muséum d'Histoire Naturelle, situé au cœur du Jardin des Plantes de Toulouse constitué :
le Grand Carré (en accès libre) avec la Ketzal Boutik, le restaurant Le Moaï
les espaces d'expositions : Terre Active, Classer pour connaître, Ordre du vivant, Ruptures et continuum, Grandes Fonctions, Tableau d'interpellation
Champs Libres : espace de débats et de rencontres
La Médiathèque Jeunesse Pourquoi pas ? (pour les 3-14 ans) et la bibliothèque Emile Cartailhac
  • le site de la Maourine à Borderouge, intitulé les Jardins du Muséum, avec
l'ombrière (en accès libre) avec le restaurant la Noria
l'esplanade aux lotus
les potagers du Monde
le sentier oublié
la roselière et l'étang de la Maourine
  • la passe à poisson du Ramier

Collections

Dans cette section, on présente des exemples pour illustrer le contenu de chacune des différentes collections du Muséum de Toulouse.

Botanique

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir
 Wikimedia Commons possède d’autres illustrations sur les collections de botanique du Muséum.

Entomologie

Coléoptères

Lépidoptères

Orthoptères

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir
 Wikimedia Commons possède d’autres illustrations sur les collections d'entomologie du Muséum.

Minéralogie

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir
 Wikimedia Commons possède d’autres illustrations sur les collections de minéralogie du Muséum.

Ornithologie

  • La collection d’ornithologie du MHNT s’élève à plus de 30 000 spécimens dont 20 000 oeufs et près de 10 000 oiseaux naturalisés (8500) et "mis en peau" (1500)
  • Parmi les collections d’oiseaux naturalisés la collection Besaucèle avec ses 5000 spécimens constitue une des collections historique la plus importante en Europe.
  • La collection d’oeufs de Jacques Perrin de Brichambaut (1920-2007) acquis en 2010 par le muséum provient de collectes personnelles, complétées par celles d’ornithologues reconnus comme Guichard, Henri Heim de Balsac et de René de Naurois. Elle comprend toutes les espèces paléarctiques (Europe, Afrique du Nord et Asie), soit environ 1000 espèces et près de 15 000 oeufs, à ce titre elle fait partie des collections d’œufs paléarctiquesla plus complète et la mieux documentée d’Europe.
Cliquez sur une vignette pour l’agrandir
 Wikimedia Commons possède d’autres illustrations sur les collections d'ornithologie du Muséum.

Ostéologie

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir
 Wikimedia Commons possède d’autres illustrations sur les collections d'ostéologie du Muséum.

Paléontologie

Les spécimens de la collection de paléontologie se comptent en dizaine de milliers. On peut y trouver des fossiles allant de l'archéen à l'actuel[réf. nécessaire]. Leur taille varie de quelques millimètres à quelques mètres pour le Mégacéros par exemple[réf. nécessaire]. La collection comporte également un certain nombre de moulages dont certains peuvent mesurer jusqu'à dix mètres de long [réf. nécessaire].

Invertébrés

Vertébrés

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir
 Wikimedia Commons possède d’autres illustrations sur les collections de paléontologie du Muséum.

Préhistoire

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir
 Wikimedia Commons possède d’autres illustrations sur les collections de préhistoire du Muséum.

Entretien et rénovation des collections

Un des laboratoires de préparation. C’est ici que les réalisations d’animaux naturalisés, les moulages ou encore les dégagements de fossiles s’effectuent.
  • Le muséum emploie de nombreuses équipes techniques pour l'entretient des pièces, notamment un grand laboratoire de préparation, pour la taxidermie, qui sert également pour le dégagement et l’entretient des pièces de paléontologie et de minéralogie.
  • Un éléphant d'Asie du Muséum d'histoire naturelle a été rénové pour la réouverture du muséum. Cet éléphant, nommé Punch, a été donné le 11 décembre 1907 par le cirque Pinder. Il était une attraction phare de l'établissement. IL fut naturalisé par Philippe Lacomme qui inventa une procédure de naturalisation qui fait encore de nos jours référence. Elle consiste à réaliser un bâti, garni de liège, qui dessine le contour de l’éléphant. Le tout est démontable en 12 pièces. Ensuite la peau de l’animal est placée sur ce bâti une fois remonté dans l’exposition, à l’endroit où le public pourra le découvrir. L'éléphant est actuellement exposé de nouveau dans le hall du muséum[4].

Liste des directeurs et conservateurs du muséum

  • Philippe-Isidore Picot de Lapeyrouse (1744-1818) qui est à l'origine des premières collections (herbiers, minéraux et fossiles) du muséum
  • Édouard Filhol (1814-1883), premier directeur du Muséum en 1865 et maire de Toulouse de 1867 à 1870.
  • Jean-Baptiste Noulet (1802-1890), directeur du Muséum, préhistorien.
  • Eugène Trutat (1840-1910), premier conservateur (1865-1890), directeur du Muséum (1890-1901), naturaliste et photographe.
  • Francis Duranthon (1961-), conservateur en chef et directeur du Muséum depuis le 1er janvier 2011.

Notes et références

Articles connexes

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Muséum de Toulouse de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Museum d'Histoire Naturelle de Toulouse — Muséum de Toulouse logo du Muséum de Toulouse Le Muséum et son jardin, dans l …   Wikipédia en Français

  • Museum d'histoire naturelle de Toulouse — Muséum de Toulouse logo du Muséum de Toulouse Le Muséum et son jardin, dans l …   Wikipédia en Français

  • Muséum D'histoire Naturelle De Toulouse — Muséum de Toulouse logo du Muséum de Toulouse Le Muséum et son jardin, dans l …   Wikipédia en Français

  • Muséum d'histoire naturelle de Toulouse — Muséum de Toulouse logo du Muséum de Toulouse Le Muséum et son jardin, dans l …   Wikipédia en Français

  • Muséum d'histoire naturelle de toulouse — Muséum de Toulouse logo du Muséum de Toulouse Le Muséum et son jardin, dans l …   Wikipédia en Français

  • Toulouse — Pour les articles homonymes, voir Toulouse (homonymie) et ville rose. 43° 36′ 16″ N 1° 26′ 38″ E …   Wikipédia en Français

  • Muséum d'histoire naturelle — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Muséum d histoire naturelle peut désigner : France : Muséum d histoire naturelle d Aix en Provence Muséum d histoire naturelle d Angers Muséum d …   Wikipédia en Français

  • Toulouse — Toulouse …   Deutsch Wikipedia

  • Muséum national d'histoire naturelle — Le logo du Muséum, datant de la Révolution française, symbolise les Règnes de la nature, la liberté, le travail et leurs fruits Informations géographiques Pays …   Wikipédia en Français

  • Museum National d'Histoire Naturelle — Muséum national d histoire naturelle Muséum national d histoire naturelle Muséum national d histoire naturelle : Grande galerie de l évolution au Jardin des Plantes de Pari …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.