Musicologue

Musicologue

Musicologie

Wiktprintable without text.svg

Voir « musicologie » sur le Wiktionnaire.

La musicologie est une discipline scientifique qui étudie les phénomènes en relation avec la musique, dans leur évolution (histoire des idées et des théories musicales) et dans leur rapport avec l'être humain et la société, domaines plus particulièrement abordés par l'ethnomusicologie et la sociologie de la musique.

Son caractère scientifique la fait se distinguer de la musicographie.

En tant qu'interrogation sur la musique, elle est amenée à distinguer l'histoire de la musique de la création musicale. En tant que science, elle convoque plusieurs disciplines (histoire, linguistique, psychologie, sciences humaines et sciences physiques). Ces interrogations reflètent plusieurs des problèmes que pose un regard « scientifique » sur la musique. On peut regrouper ces questions en deux catégories.

La première catégorie comprend l'ensemble des leçons que l'on peut aujourd’hui tirer de l'histoire et qui ont abouti aux préoccupations actuelles. Toutes les confluences stylistiques qui jalonnent l'histoire de la musique et toutes les influences qui ont bâti les œuvres de toutes les époques retrouvent une certaine part de concrétisation dans la musique d'aujourd'hui, y compris dans la musique technologique.

La seconde catégorie est d'ordre conceptuel, et tend surtout à comparer les statuts de l'œuvre musicale d'hier et de celle d'aujourd'hui, et à analyser toute l'évolution de la musique selon cette optique.

Voir aussi : ethnomusicologie

Sommaire

Les leçons de l'histoire

Pour comprendre la première catégorie de problèmes, la musicologie suit l’adaptation de la création artistique aux environnements philosophiques, scientifiques et techniques. Par exemple la technique, aujourd’hui, permet de travailler le critère de l’authenticité, si difficile à définir et pourtant si chère à notre culture. Analyser la composition musicale sous l’angle du phénomène historique permet donc de comprendre la place de la musique dans la société. Parce qu’elle est le fruit des hommes qui subissent et tout en même temps font l’histoire, la musique traduit ces crises et ces moments de sérénité dans des valeurs qui possèdent une certaine universalité.

La création contemporaine demeure ainsi le miroir d’une réalité où les conflits et les prises de pouvoir qu’occasionnent les attaques contre la rationalité reflètent les crises actuelles. Les rapports de l’art à l’histoire, riche de sa diversité, ne peuvent s’évaluer ni qualitativement ni quantitativement. Le temps marque une direction, celle qui fonde la « flèche du temps », mais chaque période qui nous rapproche de notre quotidien ne marque pas nécessairement un progrès. Au-delà des hommes et des techniques, les rapports de l’œuvre à l’histoire, en nous reliant à notre passé, peuvent s’évaluer en termes plus inductifs. D’une histoire marquée par des œuvres phares, d’une évolution des schémas et des règles d’écriture, on peut faire ressortir ces éléments essentiels à la vie que sont la liberté de l’individu et la nécessaire soumission à des codes de vie en société. Ainsi, les théories musicales se comprennent moins comme des règles imposées que comme des adaptations.

Conceptualisation

Deuxième catégorie de problèmes, quand le cumul des connaissances scientifiques et l’épanouissement des technologies cybernétiques et informatiques encouragent une recherche sur la définition du vivant et de la communication, la place de l’homme dans la création artistique appelle à une redéfinition du statut de la musique. L’art englobant de plus en plus des « objets esthétiques » à la fois intentionnels et surtout de nature purement humaine (des artefacts), le sujet de l’art, la création musicale, et son objet esthétique, la définition de sa beauté réceptive, viennent à se confondre. Cette ambivalence où les outils sont à la fois dépassement et utilisation du réel amène la musique vers des frontières instables entre constructions de l’intelligence et constructions de l’esprit.

De grandes avancées conceptuelles de notre vision de l’organisation du monde se retrouvent alors à la fois dans certains systèmes d’organisation artistique comme dans les systèmes musicaux, et dans les avancées scientifiques. La musicologie se propose de les prendre en charge dans une totalité globalisante qui d'une science à l'autre parcourt les méandres de l'analyse et de la création musicale. L’acoustique musicale, fondement de la création, a, par exemple, progressé au rythme des techniques (spectographe, électronique), et encore récemment grâce aux ordinateurs qui n’ont eu de cesse de reposer les véritables problèmes de la cognition musicale. Il paraît donc fondamental, pour comprendre l’évolution du langage musical et ses manifestations contemporaines, d’étudier les avancées de la science, parallèlement à l’évolution des concepts utilisés en musique et qui en ont marqué l’histoire.


Musicologues

Articles connexes

Liens externes


  • Portail de la musique Portail de la musique
  • Portail de la musique classique Portail de la musique classique
  • Portail de la sociologie Portail de la sociologie
Ce document provient de « Musicologie ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Musicologue de Wikipédia en français (auteurs)

См. также в других словарях:

  • musicologue — musicologie [ myzikɔlɔʒi ] n. f. • déb. XXe ; de musico et logie ♦ Science de la théorie, de l esthétique et de l histoire de la musique. Institut de musicologie. Spécialiste de musicologie ou MUSICOLOGUE n. ● musicologue …   Encyclopédie Universelle

  • Robert Walser (musicologue) — Pour les articles homonymes, voir Robert Walser (écrivain). Robert Walser est un musicologue americain lié au mouvement de la New Musicology et spécialiste du jazz et de la musique populaire en général[1]. Il a contribué notamment à 28 articles… …   Wikipédia en Français

  • Bernard Fournier (musicologue) — Pour les articles homonymes, voir Fournier. Bernard Fournier né à Moulins (Allier) le 22 avril 1943 est un musicologue français. Ingénieur de formation, il est l auteur d une thèse sur Stendhal et d une thèse d’État, Beethoven et la modernité. Il …   Wikipédia en Français

  • Pierre Aubry (musicologue) — Pour les articles homonymes, voir Pierre Aubry. Pierre Aubry, né le 14 février 1874 à Paris et mort le 31 août 1910 à Dieppe, est un musicologue français. Il est considéré comme l un des pionniers[1] de la …   Wikipédia en Français

  • Jérôme Lejeune (musicologue) — Jérôme Lejeune (né à Liège, le 2 février 1952) est un musicologue, gambiste, homme de radio belge, promoteur des musiques anciennes. Sommaire 1 Historique 2 Productions de Jérôme Lejeune 3 So …   Wikipédia en Français

  • Franz Beyer (musicologue) — Pour les articles homonymes, voir Franz Beyer. Franz Beyer (né le 1922) est un musicologue allemand qui est mieux connu pour sa révision et restauration de la musique de Wolfgang Amadeus Mozart, en particulier son œuvre inachevée Requiem, KV 626 …   Wikipédia en Français

  • François Sabatier (musicologue) — François Sabatier est un musicologue, historien de la musique et pédagogue français né en 1945. Biographie François Sabatier a étudié l histoire de la musique et la musicologie au Conservatoire national supérieur de musique de Paris et à l… …   Wikipédia en Français

  • Friedrich Ludwig (musicologue) — Friedrich Ludwig, né le 8 mai 1872 à Potsdam et mort le 3 octobre 1930 à Göttingen, est un musicologue allemand. Sommaire 1 Biographie 2 Écrits 3 Notes et références …   Wikipédia en Français

  • Maurice Barthélemy (musicologue) — Maurice Barthélemy est un musicologue belge, né en 1925 et décédé en 2004. Il est l auteur de plusieurs ouvrages sur la musique de l époque classique, dont une biographie de Wolfgang Amadeus Mozart qui compte parmi les plus intéressantes des… …   Wikipédia en Français

  • Nicolas Meeùs (musicologue) — Pour les articles homonymes, voir Nicolas Meeùs. Nicolas Meeùs, né en 1944, est un musicologue belge, docteur en musicologie de l Université Catholique de Louvain (1971), habilité à diriger des recherches de l Université Paris Sorbonne (1993).… …   Wikipédia en Français


Поделиться ссылкой на выделенное

Прямая ссылка:
Нажмите правой клавишей мыши и выберите «Копировать ссылку»