Musepack


Musepack

Musepack, abrégé MPC, est un algorithme de compression audio (voir aussi « codec ») avec pertes.

Sommaire

Développement

  • Andree Buschmann initia en 1997 le développement de Musepack. Le développement sera repris plus tard par Franck Klemm. Actuellement, la Musepack Development Team (MDT) assure le développement, avec l'assistance de Frank Klemm.
  • Musepack est libre, ainsi, le développement est ouvert à tous.

Caractéristiques

Qualité, rapidité

  • Musepack est conçu pour produire un encodage dit « transparent » (c'est-à-dire indifférenciable du fichier original) à des débits compris entre 160 et 180 kilobits/seconde.
  • La compression et la décompression du Musepack s'effectuent très rapidement. Les exécutables sont particulièrement véloces sur des architectures x86, PowerPC, ARM ou encore SPARC, notamment la partie décodage à travers la bibliothèque libmpcdec (sous licence BSD). Néanmoins, sur des plates-formes plus exotiques, telles que celles supportées par Rockbox, cet avantage est moindre à cause de l'absence d'optimisations assembleur.

Licences libres

  • code source principal : licence GNU LGPL
  • bibliothèque de décodage, libmpcdec : licence BSD (moins restrictive que la licence GNU LGPL)

Portabilité

Format des métadonnées (ou "tags")

Musepack utilise nativement les tags au format APEv2 ; les tags ID3v1 sont aussi supportés, mais déconseillés ; les tags ID3v2 sont à proscrire (provoquent de nombreux problèmes)

Extension de fichier

Les fichiers audio obtenus avec Musepack portent l'extension ".mpc". On peut aussi rencontrer les extensions ".mpp" ou ".mp+", mais cela est très rare. En effet, Musepack était auparavant appelé MPEGplus, MPEG+ ou bien encore MP+.

Encodage

Logiciels

Sous Microsoft Windows, l'encodage en Musepack s'effectue avec mppenc.exe, un utilitaire en ligne de commande. Celui-ci peut être utilisé de 3 manières différentes :

  • tel quel, en ligne de commande
  • depuis un GUI spécifique, par exemple MuseDrop
  • appelé par un logiciel externe : Exact Audio Copy, CDex...

Le fonctionnement est similaire sur les autres systèmes d'exploitation.

Sous GNU/Linux, Il est possible également d'encoder/décoder sous ce format en utilisant par exemple dBPowerAmp, par le biais de Wine. dBPowerAmp est conçu pour Windows, mais est parfaitement fonctionnel sous Linux en passant par Wine, et s'utilise de façon pratiquement transparente, et en lui adjoignant les codecs disponibles sur le site d'illustrate, il obtient les mêmes fonctionnalités, et crée des fichiers *.mpc de qualité identique à ceux créés sous Windows.

Paramètres

Généralités

Un encodage s'effectue avec la commande suivante :

mppenc.exe [--quality n] input.wav [output.mpc]

"n" est le facteur de qualité (voir ci-dessous). Si l'option "--quality n" n'est pas précisée, le paramètre par défaut, soit "--quality 5", est utilisé.

"output.mpc" est le nom du fichier obtenu. Si cette option n'est pas précisée, c'est le nom du fichier d'entrée qui est utilisé, avec l'extension ".mpc" (ici, nous obtiendrions "input.mpc").

Réglage de la qualité

Il est conseillé de choisir comme facteur de qualité un entier compris entre 5 et 7. Soit :

  • --quality 5 (auparavant --standard) : bitrate d'environ 170 kbps, variant entre 142 et 184 kbps
  • --quality 6 (auparavant --xtreme) : bitrate d'environ 200 kbps, variant entre 168 et 212 kbps
  • --quality 7 (auparavant --insane) : bitrate d'environ 220 kbps

Dans la quasi-totalité des cas, le profil "standard" ne provoque que peu d'altérations audibles du signal audio. Les audiophiles exigeants peuvent utiliser les profils "xtreme" et "insane". De tels profils peuvent également s'avérer utiles si le fichier est réencodé par la suite.

Musepack n'est pas conçu pour les profils inférieurs à "standard" (par exemple "--quality 4", soit "--radio"). Cependant, ses performances avec de tels profils demeurent plutôt bonnes.

Prévention du "clipping"

L'option "--xlevel" est une option permettant d'éviter le "clipping" (saturation du signal sonore). Depuis la version 1.15s de mppenc, cette option est activée par défaut. Il n'y a donc plus lieu de l'ajouter à la ligne de commande.

Exemple

Ces 2 lignes produisent le même résultat :

mppenc.exe --quality 7 musique.wav musique.mpc
mppenc.exe --insane musique.wav

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

  • FreeMPC - Un logiciel gratuit pour conversion de MPC en MP3 et MPC en WAV
  • Xcfa - Un logiciel d'extraction et conversion audio gratuit sous licence GNU GPL. Pour les plateformes GNU/Linux.

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Musepack de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Musepack — (formerly MPEGplus, MPEG+, MP+) Filename extension .mpc, .mp+, .mpp Internet media type audio/x musepack audio/musepack Magic number MPCK, MP+ Latest release 1.30.0 (SV8) / April 2, 2009; 2 years ago …   Wikipedia

  • Musepack — (MPEGplus, MPEG+, MP+) Расширение .mpc, .mp+, .mpp MIME audio/x musepack audio/musepack Сигнатура MPCK, MP+ Последний выпуск 1.30.0 (стабильный SV8) / 2009 04 02 Тип формата Аудио …   Википедия

  • Musepack — Entwickler Frank Klemm Musepack Development Team Aktuelle Version 1.30.0 (SV8) (26. Februar 2009) Betriebssystem plattformunabhängig Kategorie Audiodatenkompression …   Deutsch Wikipedia

  • Musepack — (MPC) es un formato de compresión de audio con pérdida de código libre con gran énfasis en alta calidad, licenciado bajo LGPL o bajo la Licencia BSD. Contenido 1 Introducción 2 Historia 3 Soporte de software y hardware …   Wikipedia Español

  • .mpc — Musepack Musepack, abrégé MPC, est un algorithme de compression audio (voir aussi « codec ») avec pertes. Sommaire 1 Développement 2 Caractéristiques 2.1 Qualité, rapidité …   Wikipédia en Français

  • Codec listening test — A codec listening test is a scientific study designed to compare two or more lossy audio codecs, usually with respect to perceived fidelity or compression efficiency. Most tests take the form of a double blind comparison. Commonly used methods… …   Wikipedia

  • Comparison of audio formats — The following tables compare general and technical information for a variety of audio formats and audio compression formats. For listening tests comparing the perceived audio quality of audio formats and codecs, see the article Codec listening… …   Wikipedia

  • Liste der Dateiendungen/M — In dieser Liste sind übliche Dateinamenserweiterungen aufgelistet, die in einigen Betriebssystemen (wie zum Beispiel Microsoft Windows) zur Unterscheidung von Dateiformaten verwendet werden. In anderen Betriebssystemen erfolgt die… …   Deutsch Wikipedia

  • XMMS — Infobox Software name = XMMS caption = developer = XMMS Team released = November 1997 frequently updated = yes programming language = C operating system = Unix like language = ? genre = Audio player license = GPL website = [http://www.xmms.org/… …   Wikipedia

  • MPEG-1 Audio Layer 3 — Vorlage:Infobox Dateiformat/Wartung/owner fehltVorlage:Infobox Dateiformat/Wartung/standard fehltVorlage:Infobox Dateiformat/Wartung/website fehlt MPEG 1 Audio Layer 3 Dateiendung .mp3 MIME Type audio/mpeg …   Deutsch Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.