Muhammad bin-Tughlûq


Muhammad bin-Tughlûq

Muhammad bin-Tughlûq

Une pièce de monnaie sous le règne de Muhammad bin-Tughlûq.

Muhammad bin-Tughlûq (محمد بن تغلق en arabe), également connut sous le nom de Prince Juna Khan, né aux environs de 1300 et mort en 1351, est le fils ainé de Ghiyath al-Din Tughlûq, et devient sultan de Delhi de 1325 à sa mort en 1351.

Muhammad Tughlûq est un érudit, pétri de culture persane, intéressé par les mathématiques, les sciences physiques, l'astronomie, la calligraphie, la logique et la philosophie. Il possède des notions de médecine et se révèle doué en dialectique[1]. Il révèle ses qualité de chef de guerre lorsque son père l'envoie faire campagne dans le Deccan contre le roi Prataparudra de Warangal, de la dynastie Kakatiya.

Règne

Muhammad doit repousser une invasion mongole dès le début de son règne, puis réduire une rébellion vers Gulbarga. Homme cultivé, il manque cruellement du sens des réalités. Il accuse tout le monde de complot et condamne à mort au moindre soupçon. Il décide d’augmenter les impôts des paysans du Gange en pleine période de famine. Ceux-ci, réduits à la misère, abandonnent leurs terres. Le sultan les y fait ramener de force avec de terribles châtiments.

Muhammad Tughlûq s'engage à maintenir l'expansion de son sultanat dans les provinces nouvellement conquises de la péninsule de l'Inde. Pour améliorer l'administration de ces régions méridionales de l'Empire, Tughluq transfère en 1327 la capitale depuis Delhi vers Devagiri, à 700 km au sud dans le Deccan, et la rebaptise Daulatabad. Au lieu de déplacer son gouvernement, il force l'ensemble de la population de Delhi à s'installer dans la nouvelle capitale. Ce plan échoue en raison de l'insuffisance de l'approvisionnement en eau dans Daulatabad. Après seulement deux ans, la capitale est de nouveau déplacée à Delhi. Un grand nombre de personnes meurent au cours de ses déplacements. La ville de Delhi est décrite comme une ville fantôme pendant les années qui suivent ces déménagements successifs : « Lorsque je suis entré à Dehli, c'était presque un désert », écrit Ibn Battûta, un voyageur venu d'Afrique du Nord.

Tughlûq introduit une monnaie fiduciaire, inspirée de celle de la dynastie Song où les jetons servent de valeur monétaire indépendamment de la valeur réel des matériaux qui le composent. Ces jetons en laiton et en cuivre correspondaient à des valeurs monétaires en or et argent conservées dans les trésors. Toutefois, très peu de gens ont échangé leur or et leur argent pour ces nouvelles pièces, et des contrefaçons de ces jetons de cuivre étaient faciles à forger, ce qui conduit à de lourdes pertes.

En 1335, il lance une expédition punitive dans le sud du Dekkan. Une épidémie de peste le force à rebrousser chemin et à rentrer à Delhi. L'année suivante, la population de Kampilî se révolte contre le gouverneur tughluq. Le sultan relâche alors les deux fils d’un chef local, Harihara et Bukka, qui avaient été emprisonnés lors de la conquête de Kampilî en 1327, en espérant que les choses rentrerait dans l’ordre. Harihara rejette la suzeraineté tughluq et crée le royaume de Vijayanâgara. En 1347, un officier turc dissident, Hasan Zafar Khan, fonde le royaume Bahmanî dans le Dekkan.

Au cours des dernières années de son règne, de nouveaux royaumes comme le royaume bahmanî fondé par Ala-ud-din Hasan Bahman Shah[2] dans le Deccan, font scission de l'empire.

Muhammad bin-Tughlûq meurt au cours d'un campagne militaire dans le Sind, son cousin Fîrûz Shâh Tughlûq lui succède.

Notes et références

  1. Zia-ud-Din Barani,Tarikh-I-firuz Shahi.
  2. Verma, Histoire de Bijapur, Kumar Frères, New Delhi, 1974, p. 1
  • (en) Cet article est partiellement ou en totalité issu d’une traduction de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Muhammad bin Tughluq ».

Liens externes

Précédé par Muhammad bin-Tughlûq Suivi par
Ghiyath al-Din Tughlûq
Icone-Islam.svg Sultanat de Delhi Transparent.gif
Fîrûz Shâh Tughlûq
Ce document provient de « Muhammad bin-Tughl%C3%BBq ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Muhammad bin-Tughlûq de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Muhammad bin Tughluq — (auch Fakru d Din Muhammad Dschauna Khan; arabisch ‏محمد بن تغلق‎, DMG Muḥammad b. Tuġluq; * um 1300; † 20. März 1351 in Sindh) war von 1325 bis 1351 Sultan von Delhi. Er war der älteste Sohn des Gouverneurs des Panjab, einer nördlichen… …   Deutsch Wikipedia

  • Muhammad bin Tughluq — This article is about the Sultan of Delhi. For 1971 film of the same name, see Muhammad bin Tughluq (film). For 1968 play of the same title, see Muhammad bin Tughluq (play) …   Wikipedia

  • Muhammad bin Tughluq — Muḥammad ibn Tughluq (1290, Delhi 20 de marzo, 1351, Sind) fue el segundo sultán (1325–1351) de la dinastía Tughluq, quien brevemente extendió el dominio del sultanato de Delhi desde el norte de la India hasta casi la mayoría del subcontinente.… …   Wikipedia Español

  • Muhammad bin Tughluq (play) — Muhammad bin Tughluq Cho performing as Tughluq in the DVD screenshot of the play Written by Cho Ramaswamy Characters Muha …   Wikipedia

  • Muhammad bin Tughluq (film) — Muhammad bin Tughluq Screenshot of the title as seen in the film Directed by Cho Pro …   Wikipedia

  • Muhammad Tughlak — Muhammad bin Tughluq (auch Fakr ud Din Muhammad Jauna Khan arabisch: محمد بن تغلق); * um 1300; † 20. März 1351 in Sindh) war von 1325 bis 1351 Sultan von Delhi. Er war der älteste Sohn des Gouverneurs des Panjab, einer nördlichen Grenzprovinz im… …   Deutsch Wikipedia

  • Tughluq — Dynastie des Tughlûq Le sultanat de Delhi pendant la dynastie des Tughlûq La dynastie des Tughlûq est une dynastie turque qui a régné sur le sultanat de Delhi dans le nord de l Inde entre 1320 et 1413. Elle succède à la dynastie des Khaldjî et… …   Wikipédia en Français

  • Muhammad I. — Muhammad hießen folgende Herrscher: Inhaltsverzeichnis 1 Muhammad I. 2 Muhammad II. 3 Muhammad III. 4 Muhammad IV. 5 Muhammad V. 6 …   Deutsch Wikipedia

  • Muhammad II. — Muhammad hießen folgende Herrscher: Inhaltsverzeichnis 1 Muhammad I. 2 Muhammad II. 3 Muhammad III. 4 Muhammad IV. 5 Muhammad V. 6 …   Deutsch Wikipedia

  • Muhammad III. — Muhammad hießen folgende Herrscher: Inhaltsverzeichnis 1 Muhammad I. 2 Muhammad II. 3 Muhammad III. 4 Muhammad IV. 5 Muhammad V. 6 …   Deutsch Wikipedia