Mousqueton


Mousqueton
Un mousqueton automatique conçu pour le parapente
Mousquetons automatiques simples pour un usage limité (inutilisables en activité sportive).
Mousqueton utilisé pour hisser une voile en nautisme

Un mousqueton était autrefois une arme (tromblon) à feu plus courte que le mousquet[1]. Le mot désigne aujourd’hui un anneau métallique possédant un système d'ouverture facile. On peut y glisser une corde, un anneau ou s'en servir comme point d'attache. C'est un connecteur utilisé en particulier dans des activités demandant l'utilisation d'un baudrier : alpinisme, escalade, spéléologie, via ferrata, travail en hauteur (protection contre les chutes)... Dans le cadre des activités nautiques, on trouve des mousquetons sur les voiles, les drisses ainsi que sur les harnais de sécurité.

Il existe divers types de mousquetons répartis en deux grandes catégories :

  • les mousquetons simples, qui ne disposent pas de dispositifs bloquant l'ouverture du doigt ;
  • les mousquetons de sécurité, qui disposent d'un système de verrouillage pour éviter l'ouverture intempestive du doigt ;
    • le mousqueton automatique : il est pourvu d'une bague de sécurité translatant le long du doigt. Son utilisation est proscrite en escalade mais autorisée en Via-Ferrata,
    • le mousqueton semi-automatique : la bague de sécurité demande une légère rotation pour être déverrouillée (un demi-tour),
    • le mousqueton à vis : la bague de sécurité doit être entièrement dévissée pour être déverrouillée.

Sommaire

Historique

Otto Herzog, vers 1911, serait le premier grimpeur à avoir utilisé le mousqueton, dispositif piriforme employé jusque-là par les sapeurs pompiers de Munich. L'utilisation du mousqueton en escalade était en fait une conséquence logique de l'usage des pitons inventés par Hans Fiechtl et expérimentés par Hans Dülfer, bien que des alpinistes aussi prestigieux que Paul Preuss ou Eugen Guido Lammer étaient opposés à tout procédé artificiel. Toujours est-il que Dülfer, Fiechtl et Herzog employaient couramment les mousquetons à la veille de la Première Guerre mondiale et que dès 1921 un modèle d'un poids de 130 g, destiné aux grimpeurs, était fabriqué à Munich. Le concept du mousqueton a été amélioré à plusieurs reprises au cours des décennies, le rendant de plus en plus léger, fiable et résistant.

Caractéristiques

Certains mousquetons sont plus résistants que d'autres et adaptés aux activités sportives où les chutes sont possibles voire courantes, comme l'escalade.

  • le mousqueton à large ouverture de type K (pour Kleittersteige, via ferrata) : ce mousqueton a une forme particulière lui permettant d'augmenter son espace d'ouverture, ce qui facilite son utilisation dans certaines situations, notamment mousquetonnage sur gros câbles ou barreaux, et verrouillage automatique. Il est parfois muni d'une mécanique de verrouillage par loquet ;
  • le mousqueton de spéléologie est traditionnellement ovale et symétrique, ce qui facilite son utilisation avec le matériel spécifique de descente et de remontée sur corde fixe ;
  • les mousquetons ovoïdes « poire », larges et peu anguleux, sont plus adaptés à l'utilisation de nœuds spécifiques comme le demi-cabestan.
  • les « doigts fil » offrent tout autant de résistance mais permettent d'alléger le mousqueton tout en diminuant la probabilité d'ouverture du doigt si la corde passe dans le mauvais sens.
Un mousqueton d'escalade avec des annotations
Le mousqueton est composé de plusieurs parties :      1-Doigt      2-Corps      3-Bague      4-Dimension verticale      5-Dimension transversale      6-Indications sur la résistance

Résistance

Selon la norme CE relative à cette catégorie d'EPI (EN 12275), la résistance des mousquetons à la rupture doit être précisée dessus (avec le marquage CE et l'année de fabrication), selon trois valeurs : la résistance dans le grand axe doigt fermé, la résistance dans le grand axe doigt ouvert, et, pour les mousquetons de sécurité, la résistance dans le petit axe.

Pour un mousqueton simple, la résistance dans le grand axe doigt fermé est d'environ 2200 à 2500 kilogrammes, et de 700 à 1000 kilogrammes doigt ouvert.

Pour un mousqueton de sécurité, la résistance dans le grand axe doigt fermé est d'environ 2500 à 3000 kilogrammes, de 700 à 1000 kilogrammes doigt ouvert et de 800 à 1100 kilogrammes dans le petit axe.

Littérature

Mousqueton est le nom belliqueux, dérivé de mousquet, qu'Alexandre Dumas a donné ironiquement au valet de Porthos, personnage des Trois Mousquetaires.

Voir aussi

Liens externes

Notes

  1. Université de Chicago, « Dictionnaires d’autrefois »

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Mousqueton de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • mousqueton — [ muskətɔ̃ ] n. m. • 1578; de mousquet 1 ♦ Anciennt Mousquet gros et court. 2 ♦ Mod. Fusil à canon court. Mousquetons des gendarmes. 3 ♦ (1872; abrév. de porte mousqueton) Boucle à ressort se refermant seule, utilisée pour suspendre, accrocher.… …   Encyclopédie Universelle

  • Mousqueton 31 — Mousqueton 31 …   Wikipédia en Français

  • mousqueton — Mousqueton. s. m. Espece de fusil, dont le canon est plus court que les fusils ordinaires, & le calibre gros comme un mousquet. Charger, tirer un mousqueton. il a receu un coup de mousqueton …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Mousqueton — (fr., spr. Musketong), Schießgewehr mit kurzem, kupfernem od. messingenem, konisch geformtem Lauf, welcher sich nach vorn erweitert. Der M. wird nun mit 5–8 Kugeln geladen u. wirkt kartätschenartig. Der M. wurde sonst als Carabiner von der… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Mousqueton — (franz., spr. musketóng), ehemals zur Bewaffnung der Dragoner (s. d.) verwandte kurze Muskete (s. d.). In Frankreich heißt das karabinerähnliche Gewehr der Artilleristen, Luftschiffer und Radfahrer M …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • mousqueton — (mou ske ton) s. m. 1°   Espèce de fusil dont le calibre est celui d un mousquet, mais dont le canon a moins de longueur. •   Le Cravatte avait le mousqueton haut, HAMILT. Gramm. 5. •   Des cavaliers à pied [de l armée qui revint de Prague] n ont …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • MOUSQUETON — s. m. Espèce de fusil dont le canon est plus court que celui du fusil ordinaire, et dont le calibre est égal à celui du mousquet. C était autrefois le nom qu on donnait au fusil court des cavaliers. Charger, tirer un mousqueton. Il a reçu un coup …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • MOUSQUETON — n. m. Ancienne arme à feu, du même calibre que le mousquet, mais plus courte que celui ci. Il se dit aujourd’hui d’un Fusil court, dont sont armés les cavaliers, les servants d’artillerie et les mitrailleurs d’infanterie, et qui peut être porté… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Mousqueton 1931 — Mousqueton suisse 1931 Présentation Pays  …   Wikipédia en Français

  • Mousqueton 1911 — Présentation Pays  Suisse …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.