Motherwell FC


Motherwell FC

Motherwell Football Club

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Motherwell.
Motherwell FC Football pictogram white.png
Logo
Généralités
Nom complet Motherwell Football Club
Surnom(s) The Steelmen
Date de fondation 17 mai 1886
Couleurs jaune orangé et rouge sang
Stade Fir Park
(13 742 places)
Siège Fir Park Stadium
Motherwell ML1 2QN
Maillots
Team colours Team colours Team colours
Team colours
Team colours
Domicile
Team colours Team colours Team colours
Team colours
Team colours
Extérieur
Dernière mise à jour : 25 août 2009.

Le Motherwell FC est un club de football écossais, fondé en 1886, qui évolue en Scottish Premierleague

Histoire

Les premières années

En 1886, deux équipes amateurs basées à Motherwell - Glencairn F.C. et Alpha F.C. - ont été invitées à faire une sélection des deux effectifs afin de rencontrer leurs homologues de Glasgow. Cette équipe recomposée a participé à un tournoi de charité, et a fini par être créée officiellement le 17 mai 1886 et fut nommée Motherwell Football Club - gagnant son premier match contre Hamilton Academical 3 buts à 2. Le club utilisa le terrain de l'Alpha F.C. pendant les trois premières années, avant que le développement résidentiel le force à évoluer dans les Airbles, un district de la ville. En 1893, l'assemblée générale du club décida que le club deviendrait professionnel; cette année là, il fut inscrit à la Ligue écossaise de football, et fut l'un des dix clubs admis au championnat de deuxième division écossais pour la saison 1893-1894. En 1896, le club déménagea encore, pour son site actuel le Fir Park Stadium. Après dix saisons en deuxième division, Motherwell finit second du championnat lors de la saison 1902-03, et fut promu en Scottish Premierleague, l'année où elle passa de douze à quatorze clubs, en 1903. La couleur du club était, au départ, le bleu, bien qu'elle changea pour ses couleurs actuelles : jaune orangé et rouge sang lors de la saison 1912-1913.

Les succès des années 20 et 30.

Motherwell a connu une période de succès à la fin de la Première Guerre mondiale, entraîné par John Hunter. Le club a fini troisième de la saison 1919-1920 - et bien qu'évitant de justesse la relégation lors de la saison 1924-1925, il s'est bien ressaisi et a fini sept fois consécutives dans les trois premiers. Le premier et seul titre de champion à ce jour pour Motherwell date de la saison 1931-1932 - avec 30 victoires en 38 matchs, marquant 119 buts - avec un record de 52 buts pour le seul Willie MacFadyen, qui reste à ce jour le meilleur buteur de l'histoire du club avec 251 buts. Motherwell a aussi disputé trois finales de Coupe d'Écosse durant cette période - 1931, 1933 et 1939, bien qu'elles aient toutes été perdues.

L'après-guerre

Après l'arrêt du championnat dû à la Seconde Guerre mondiale, le club n'a pas connu le succès immédiatement, bien qu'il gagna son deuxième titre majeur avec la Coupe de la ligue écossaise en 1950 - et son troisième avec la coupe d'Écosse en 1952. Malgré tout, la première relégation de l'histoire du club arriva lors de la saison 1952-1953, mais le club réussit à remonter l'année suivante. À la suite de la remontée, Bobby Ancell prit en charge la présidence du club en 1955 et connut une ère de grands joueurs de l'Ecosse comme Ian St. John et Charlie Aitken. Cependant, Motherwell fut incapable de garder ses bons éléments - Ian St. John notamment qui fut vendu à Liverpool contre une grosse indemnité de transfert - et aucun trophée ne fut gagné durant l'ère Ancell, avec comme conclusion la démission de celui-ci en 1965 et la relégation du club lors de la saison 1967-1968.

La renaissance des années 70 et l'ère McLean

Motherwell remonta immédiatement en première division lors de la saison 1968-1969, et garda durant les années suivantes une place de milieu de tableau. Quand la première division passa de 18 à 10 clubs lors de la saison 1975-1976, Motherwell finit quatrième, mais n'a pu se maintenir que brièvement. Durant le début des années 80, Motherwell connut deux descentes et remontées, avant une décennie de succès sous le management de Tommy McLean dont le point culminant fut la victoire en coupe d'Écosse en 1991. Cependant, comme à la fin des années 50, les internationaux écossais de Motherwell - dont Tom Boyd - furent vendus.

Les ennuis financiers

Après le départ de Tommy McLean pour Hearts en 1994, la plupart de l'effectif a changé; en particulier, une grosse indemnité de transfert fut payée par le Celtic pour Phil O'Donnell. Beaucoup de cet argent a été réinvesti dans l'équipe, pendant que le club connaissait différents managers comme Alex McLeish et Harri Kampman. À ce moment, en 1997, John Boyle acheta le club et mit en place Billy Davies comme manager. Davies paya d'importantes indemnités de transferts et de salaires pour un nombre important de joueurs incluant d'anciens internationaux écossais comme John Spencer and Andy Goram. Cependant cet investissement n'a pas donné de résultats au départ, et à la fin du mandat de Davies, la situation financière du club était mauvaise. Eric Black fut brièvement à la tête du club mais flirtait toujours avec la zone de relégation avant d'être placé dans l'administration du club en avril 2002 avec des pertes estimées à 3.000.000 d'euros par an. Black démissionna, et fut remplacé par Terry Butcher. Les perspectives du club sont restées floues du fait qu'il a dû se libérer de ses joueurs les mieux payés et les remplacer par de jeunes joueurs ; Boyle a aussi mis le club en vente. La relégation lors de la saison 2002-2003 - normalement automatique après une dernière place en championnat - a été évitée grâce à une faute technique, car Falkirk, le champion de deuxième division n'avait pas un stade aux normes afin de jouer en première division.

L'émergence de l'administration

En dépit du manque de ressources, Butcher a été capable de trouver un certain nombre de jeunes joueurs talentueux pour évoluer au club ; de plus, quand beaucoup d'entre eux sont partis, comme par exemple Stephen Pearson et James McFadden, ils ont rapporté au club des indemnités de transfert non négligeables, et avec John Boyle comblant la dette du club personnellement, son contrat s'acheva sur le plan financier lors de la saison 2004-2005 avec des pertes annuelles parmi les plus basses de la première division écossaise. Sur le terrain aussi, le club réussit à atteindre la finale de la coupe de la Ligue, bien que logiquement battu par les Rangers. Butcher pris la présidence du club de Sydney à la fin de la saison 2005-2006, et fut remplacé par son adjoint, Maurice Malpas. Le mandat de Malpas ne dura qu'une saison puisqu'il démissionna en mai 2007. Après une courte période sous la présidence de Scott Leitch, Mark McGhee prit le relai.

Records et statistiques

Le club a gagné quatre trophées majeurs dans son histoire; le championnat en 1931-1932, la coupe d'Écosse en 1952 et 1991, et la coupe de la ligue écossaise en 1950. De plus, il a été champion de deuxième division à quatre reprises : 1953-1954, 1968-1969, 1981-1982 et 1984-1985.

Bob Ferrier détient le record du nombre d'apparitions sous le maillot de Motherwell, avec 626 pendant l'entre-deux-guerres. Le record du nombre de buts marqués pour le club est détenu par Hughie Ferguson, qui a marqué 284 en championnat pendant 10 saisons dans les années 10 et 20. Les 52 buts de Willie MacFadyen pendant la saison du titre en 1931-1932 restent le record du club (et du pays) pour le nombre de buts en une saison.

Le Fir Park Stadium a une capacité de 13,742 spectateurs à cause des normes de sécurité. La moyenne d'affluence pour la saison 2006-2007 était de 5,786 spectateurs. Le record d'affluence du club pour un match à domicile est de 35,632 spectateurs, contre les Rangers durant un quart de finale de coupe d'Écosse le 12 mars 1952.

L'indemnité de transfert record payée par le club, l'a été à Everton pour John Spencer en 1999 (750.000 €) et la plus grande reçue le fut pour Phil O'Donnell pour son transfert au Celtic en 1994 (2.600.000 €). O'Donnell est depuis revenu au club.

Le 29 décembre 2007, un drame frappe le club : le capitaine de l'équipe, Phil O'Donnell, décède à la suite d'un malaise cardiaque sur le terrain lors d'un match de championnat face à Dundee United.

Palmarès

Liens externes

  • Portail du football Portail du football
  • Portail de l’Écosse Portail de l’Écosse
Ce document provient de « Motherwell Football Club ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Motherwell FC de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Motherwell F.C. — Motherwell F.C. Full name Motherwell Football Athletic Club Ltd. Nickname(s) Well, The Steelmen Founded 1 …   Wikipedia

  • Motherwell — Koordinaten 55° 47′ N, 4° 0′ W …   Deutsch Wikipedia

  • MOTHERWELL (R.) — MOTHERWELL ROBERT (1915 1991) Peintre américain «expressionniste abstrait» de la première vague new yorkaise. Robert Motherwell est considéré comme l’un des artistes les plus lucides et les plus cultivés de sa génération. Il est de formation… …   Encyclopédie Universelle

  • Motherwell — (spr. Moßheruell), William, geb. 1797 in Glasgow, war Untersecretär des Sheriffs in Paisley u. st. 1835 in Glasgow als Redacteur des Glasgow Courier; er schr.: Poems narrative and lyrical, 1832 (deutsch v. Heintze, Lpz. 1841); Minstrelsy ancient… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Motherwell [1] — Motherwell, Fabrikstadt in Lanarkshire (Schottland), 4 km nordöstlich von Hamilton, hat ein hübsches Rathaus (von 1887), bedeutende Eisen und Stahlwerke, Kohlengruben und (1901) 30,423 Einw …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Motherwell [2] — Motherwell (spr. mŏther ŭell), William, schott. Dichter, geb. 13. Okt. 1797 in Glasgow, war Untersekretär des Sheriffs in Paisley und starb 1. Nov. 1835 in Glasgow. Schon 1819 gab er eine Sammlung von Liedern: »The harp of Renfrewshire«, heraus.… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Motherwell — Motherwell, Stadt in der schott. Grafsch. Lanark, (1901) 30.423 E.; Eisen und Stahlwerke, Kohlengruben …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Motherwell — (Mösheruell), geb. 1792 zu Glasgow. gest. 1835. Publicist und einer der besten schott. Lyriker (»Erzählende u. lyr. Gedichte« Glasgow 1832) …   Herders Conversations-Lexikon

  • Motherwell — Motherwell, Robert …   Enciclopedia Universal

  • Motherwell — (Robert) (1915 1991) peintre abstrait américain …   Encyclopédie Universelle


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.