Mostefa Ben Brahim


Mostefa Ben Brahim

Mostefa Ben Brahim

Mostefa Ben Brahim (1800-1867) est un grand poète algérien qui a rejoint également la résistance d'Abd El Kader face à la conquête française de l'Algérie (1830-1857).

Biographie

Mostefa Ben Brahim, Il fut la gloire de la poésie populaire algérienne dite ‘’Melhoun’’. Son œuvre va particulièrement avoir une influence considérable sur la chanson oranaise qui perdure jusqu'à aujourd’hui. Ses textes vont donner du nerf â la poésie bédouine. Safa, comme on le nommait, poète et imam formé dans la Zaouïa Derkaouia Mahajia (école coranique), s’imprégna des plus grands poètes du melhoun du terroir Oranais et lors de son exil au Maroc. Dans son exil, ayant été influencé parles maîtres et les précurseurs. De melhoun dans le Maghreb, tels le plus ancien poète algérien de melhoun, Sidi Lakhdar Ben Khlouf, ayant vécu au début du XVIème Siècle, Ben Msyeb décédé en 1768 a Tlemcen et Cheikh Ben Guenoun de Mascara.

Safa, poète fécond, il se signala par des textes amoureux dans lesquels il chantait ses multiples conquêtes, dont les plus célèbres furent Matoual Dellil Ki Toual, Serej Ya Fares Laoutane Fi Wahran Sekna Ghzali, Zendha Ichali Yamina Aâdra, Ya Ben Sidi ou Ya Khouya, Ya Lezrag Ould El Hamamm, Khoud El Wed Oumchi Bederja Hadouk Selah Al Mahaja, Hade'lyoum Said Ambarek, Ahkem Ya Rabi Ahkem etc….

Cette poésie chantée par des grands chanteurs Oranais comme, Cheikh Hamada, Abdelkader El Khaldi, Djilali Ain Tedles, Ourad Boumediene, Cheikh El Mamachi, Cheikh Hachmi Bensmir, Cheikh Madani, Ahmed Wahby, Blaoui M'Hamed El Houari, Ahmed Saber, M’Hamed Benzerga, Cheikh Fethi, Cheb Khaled, Cheb Hasni, Cheb Mami, Rachid Taha, Mohamed Mazouzi, Houari Benchenet, Baroudi Benkhada, ainsi que d’autres grands chanteurs en Algérie et â l’extérieur.

Né en 1800 dans un Douair d'Al Mahaja Boudjebha, à El Gaada 39 km dans la banlieue d'Oran, Safa est un homme sage et respecté par les tribus des Beni Ameur de Sidi-Bel-Abbès, Ouled Sidi Slimane et Ouled Souyad de Sfisef, l’administration française l’installe à Sidi-Bel-Abbès en qualité de caïd de la ville, chargé de la perception des impôts auprès des populations locales. Refusant d'exécuter les ordres, il est relevé de ses fonctions et s’exile â Fès, au Maroc. En 1832, Abd El Kader qui obtint une fatwa des tribus d'Al-Mahaja dirigea le soulèvement contre la conquête coloniale française. Dés lors, Safa rejoint les rangs de la résistance avec les troupes de L'Émir Abd El Kader.

Mort en 1867, il est enterré dans le cimetière du village d'Al Mahaja M’Cid (École Coranique) dans la région de Sfisef dans la willaya de Sidi-Bel-Abbès.


  • Portail des musiques du monde Portail des musiques du monde
  • Portail de l’Algérie Portail de l’Algérie
  • Portail du Maghreb Portail du Maghreb
Ce document provient de « Mostefa Ben Brahim ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Mostefa Ben Brahim de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Mostefa Ben Brahim, Sid Bel Abbés — Mostefa Ben Brahim   Commune and town   Country  Algeria Province Sidi …   Wikipedia

  • Mostefa Ben Brahim District —   District   Country  Algeria Province …   Wikipedia

  • Mostefa Ben Brahim (Sidi Bel Abbès) — Pour les articles homonymes, voir Mostefa Ben Brahim. Mostefa Ben Brahim Ajouter une image Administration Pays …   Wikipédia en Français

  • Mustapha Ben Brahim — Pour les articles homonymes, voir Mostefa Ben Brahim (Sidi Bel Abbès). Mustapha Ben Brahim Nom de naissance Mustapha Abdellah Ben Brahim Activités Poète, écrivain. Naissance 1800 Décès 1867 …   Wikipédia en Français

  • Mostéfa Merarda — Surnom Bennoui Naissance 21 août 1928 Ain Touta, Algérie Décès 18 mai 2007 (à 79 ans) …   Wikipédia en Français

  • Hadj Brahim Khaled — Cheb Khaled Cheb Khaled Khaled en concert à New York en 2002 Nom Hadj Brahim Khaled Naissance 29  …   Wikipédia en Français

  • Zeddour Mohamed Brahim Belkacem — Zeddour Mohamed Brahim Kacem Zeddour Mohammed Brahim Kacem, dit Si Kacem, né le 2 février 1923 à Oran au n° 5 de la rue Cambronne dans le quartier de Saint Antoine et décédé le 4 novembre 1954[1], jeune intellectuel formé à… …   Wikipédia en Français

  • Zeddour Mohamed Brahim kacem — Zeddour Mohammed Brahim Kacem, dit Si Kacem, né le 2 février 1923 à Oran au n° 5 de la rue Cambronne dans le quartier de Saint Antoine et décédé le 4 novembre 1954[1], jeune intellectuel formé à l’université égyptienne,… …   Wikipédia en Français

  • Zeddour mohamed brahim kacem — Zeddour Mohammed Brahim Kacem, dit Si Kacem, né le 2 février 1923 à Oran au n° 5 de la rue Cambronne dans le quartier de Saint Antoine et décédé le 4 novembre 1954[1], jeune intellectuel formé à l’université égyptienne,… …   Wikipédia en Français

  • Zeddour Mohamed Brahim Kacem — Zeddour Mohammed Brahim Kacem, dit Si Kacem, né le 2 février 1923 à Oran au n° 5 de la rue Cambronne dans le quartier de Saint Antoine et décédé le 4 novembre 1954[1], jeune intellectuel formé à l’université égyptienne,… …   Wikipédia en Français