Mornac (Charente)

Mornac (Charente)
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Mornac.

45° 40′ 52″ N 0° 16′ 22″ E / 45.6811, 0.2728

Mornac
Mairie de Mornac
Mairie de Mornac
Administration
Pays France
Région Poitou-Charentes
Département Charente
Arrondissement Angoulême
Canton Ruelle-sur-Touvre
Code commune 16232
Code postal 16600
Maire
Mandat en cours
Jacques Persyn
2008-2014
Site web commune-de-mornac.fr
Démographie
Population 2 114 hab. (2007)
Densité 90 hab./km²
Gentilé Mornacois
Géographie
Coordonnées 45° 40′ 52″ Nord
       0° 16′ 22″ Est
/ 45.6811, 0.2728
Altitudes mini. 61 m — maxi. 178 m
Superficie 23,48 km2

Voir la carte physique

Voir la carte administrative

Mornac est une commune française, située dans le département de la Charente et la région Poitou-Charentes.

Sommaire

Géographie

Localisation et accès

Mornac est une commune située à 10 km à l'est d'Angoulême.

Mornac est devenue une zone résidentielle de l'agglomération d'Angoulême. Petit village il y a 20 ans, elle a connu une très forte de constructions individuelles ces toutes dernières années.

Mornac est aussi à 3,5 km à l'est de Ruelle-sur-Touvre, chef-lieu de son canton, 11 km au sud-ouest de La Rochefoucauld et 18 km à l'ouest de Montbron[1].

La D.699, route d'Angoulême à Montbron, ancienne route nationale 699, la traverse d'ouest en est. La commune est aussi traversée par la D.113, qui reste sur les hauteurs entre les Favrauds et le Quéroy. La D.106, à l'est de la commune, va du Quéroy à Garat. La N.141 d'Angoulême à Limoges, route Centre-Europe Atlantique, passe au nord de la commune, aux Favrauds[2].

La voie ferrée Angoulême-Limoges traverse la commune où elle avait une gare au Quéroy. La gare la plus proche est celle de Ruelle, desservie par des TER à destination d'Angoulême et de Limoges.

Hameaux et lieux-dits

La commune comprend le lieu-dit du Quéroy, situé à l'est (ancienne commune), ainsi qu'une partie des forêts domaniales de Bois Blanc au sud, et la Braconne au nord-est.

La commune est située à la limite entre langue d'oïl (à l'ouest, Mornac-village) et occitan (à l'est, le Quéroy)[3].

Communes limitrophes

Géologie et relief

La commune est située en zone calcaire du Jurassique. Le bourg est situé dans une vallée sèche donnant sur les sources de la Touvre qu'emprunte la route d'Angoulême à Montbron (D.699).

La moitié orientale de la commune est un plateau faiblement incliné vers l'est portant la forêt de la Braconne, et Bois Blanc au sud. Ce plateau fait partie du karst de La Rochefoucauld et on peut trouver des gouffres comme la Fosse de l'Ermitage qui fait 50 m de profondeur et 200 m de diamètre, ou la Fosse Redon en limite de la Braconne.

La commune contient le point culminant de la région d'Angoulême, qui est de 178 mètres, au Puy de Nanteuil. De cet endroit on peut voir le bassin d'Angoulême à l'ouest, et la forêt de la Braconne à l'est, et par delà, le Massif central avec la Charente limousine qui commence avec le massif de l'Arbre en direction de Montembœuf culminant à 353 mètres.

Hydrographie

A cause de son sol karstique, aucun cours d'eau ne traverse la commune et sa principale vallée est sèche. Toutefois, quelques fontaines sont au pied du Puy de Nanteuil, en particulier près du bourg comme la Font Michaud et du Maine Quérand.

Étymologie

Le mot Quéroy viendrait du latin quadrivium signifiant carrefour[4]. En effet, deux voies antiques se croisaient à cet endroit.

Histoire

Voies antiques

La commune était traversée par deux anciennes voies romaines qui se coupaient au Gros Chêne près du Quéroy.

  • La voie entre Périgueux et Poitiers dite le Chemin ferré ou chemin de Sers, nord-sud. Elle passait sur les hauteurs entre les Favrauds et le Quéroy (actuelle D.113) et se prolonge ensuite vers le sud par un chemin jusqu'à Bouëx, avant de se perdre sur les hauteurs de la forêt d'Horte[6].

Administration

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
depuis 1977 en cours Jacques Persyn Apparenté PCF Retraité Éducation nationale
Conseiller général du canton de Ruelle-sur-Touvre depuis 2001
Toutes les données ne sont pas encore connues.

Démographie

Évolution démographique

L'évolution du nombre d'habitants depuis 1793 est connue à travers les recensements de la population effectués à Mornac depuis cette date :

Années 1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
Population 979 506 1 015 981 1 146 - 1 089 1 027 990
Années 1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
Population 971 937 944 893 884 921 895 851 809
Années 1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
Population 806 810 791 710 649 666 725 692 707
Années 1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 -
Population 914 727 1 138 1 381 1 800 1 863 2 061 2 114 -
Notes, sources, ...
Sources - Nombre retenu jusque 1962 : base Cassini de l'EHESS[7] et à partir de 1968 : Insee (population sans doubles comptes puis population municipale à partir de 2006)[8],[9]


Pyramide des âges

Pyramide des âges à Mornac en 2007 en pourcentage[10].
Hommes Classe d'âge Femmes
0,2 
90  ans ou +
0,1 
5,6 
75 à 89 ans
5,4 
12,9 
60 à 74 ans
14,2 
24,8 
45 à 59 ans
24,8 
21,4 
30 à 44 ans
23,2 
16,6 
15 à 29 ans
14,3 
18,6 
0 à 14 ans
17,9 
Pyramide des âges du département de la Charente en 2007 en pourcentage[11].
Hommes Classe d'âge Femmes
0,5 
90  ans ou +
1,6 
8,2 
75 à 89 ans
11,8 
15,2 
60 à 74 ans
15,8 
22,3 
45 à 59 ans
21,5 
20,0 
30 à 44 ans
19,2 
16,7 
15 à 29 ans
14,7 
17,1 
0 à 14 ans
15,4 

Lieux et monuments

Place de l'église
Ancien prieuré au Quéroy
  • église Saint-Martin du XIIe siècle
  • ancien prieuré restauré au Quéroy
  • forêt de la Braconne
  • forêt de Bois Blanc
  • château des Ballands
  • les Favrauds et le Puy de Nanteuil
  • fontaines (Font Michaud et Maine Quérand)
Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Sentiers de randonnée

Le GR 4 qui va de Royan à Grasse traverse la commune.

Précédé par
Touvre
Sentier GR4
Balise GR.png
Suivi par[12]
Chazelles

Personnalités liées à la commune

  • Lucien Deschamps (1906-1985): peintre, ayant un succès local grâce à ses tableaux représentant la vie charentaise[13].

Notes et références

  1. Distances orthodromiques prises sous ACME Mapper
  2. Carte IGN sous Géoportail
  3. Dans « Statistique monumentale de la Charente », page 55.
  4. Stéphane Gendron, La toponymie des voies romaines et médiévales, Errance, 2006, 196 p. (ISBN 2877723321) [lire en ligne], p. 61 
  5. Dans « Statistique monumentale de la Charente », page 165.
  6. Dans « Statistique monumentale de la Charente », page 167.
  7. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur site de l'École des hautes études en sciences sociales. Consulté le 29 juillet 2010
  8. Évolution et structure de la population (de 1968 à 2007) sur Insee. Consulté le 29 juillet 2010
  9. Recensement de la population au 1er janvier 2006 sur Insee. Consulté le 29 juillet 2010
  10. Evolution et structure de la population à Mornac en 2007 sur le site de l'Insee. Consulté le 29 juillet 2010
  11. Résultats du recensement de la population de la Charente en 2007 sur le site de l'Insee. Consulté le 29 juillet 2010
  12. Tracé du GR 4 et limites de communes consultés sur Géoportail le 8 janvier 2011.
  13. Lucien Deschamps

Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Mornac (Charente) de Wikipédia en français (auteurs)

См. также в других словарях:

  • Mornac-Sur-Seudre — Pour les articles homonymes, voir Mornac. Mornac sur Seudre L église fortifiée de Mornac sur Seudre …   Wikipédia en Français

  • Mornac-sur-seudre — Pour les articles homonymes, voir Mornac. Mornac sur Seudre L église fortifiée de Mornac sur Seudre …   Wikipédia en Français

  • Mornac — Town hall …   Wikipedia

  • Mornac-sur-Seudre — Mornac sur Seudre …   Wikipedia

  • Mornac-sur-Seudre — Iglesia fortaleza de Mornac sur Seudre …   Wikipedia Español

  • Mornac — Mornac …   Deutsch Wikipedia

  • Mornac — Mornac …   Wikipedia Español

  • Charente-Inférieure — Charente Maritime Charente Maritime Administration …   Wikipédia en Français

  • Charente-Maritime — Administration Pays …   Wikipédia en Français

  • Charente-maritime — Administration …   Wikipédia en Français


Поделиться ссылкой на выделенное

Прямая ссылка:
Нажмите правой клавишей мыши и выберите «Копировать ссылку»