Monty Python : Sacre Graal !


Monty Python : Sacre Graal !

Monty Python : Sacré Graal !

Monty Python : Sacré Graal !
Titre original Monty Python and the Holy Grail
Réalisation Terry Gilliam
Terry Jones
Acteurs principaux Graham Chapman
John Cleese
Terry Gilliam
Eric Idle
Terry Jones
Michael Palin
Scénario Graham Chapman
John Cleese
Terry Gilliam
Eric Idle
Terry Jones
Michael Palin
E. B. White (roman King arthur and the Holy Grail)
Photographie Terry Bedford
Production Mark Forstater
Michael White
Société de distribution Twentieth Century Fox (Royaume-Uni)
Cinema 5 (États-Unis)
Budget 229 000 £
Durée 91 min.
Sortie 3 avril 1975
Langue(s) originale(s) anglais
Pays d’origine Royaume-Uni Royaume-Uni

Monty Python : Sacré Graal ! (Monty Python and the Holy Grail) est un film britannique écrit et réalisé par Terry Jones et Terry Gilliam des Monty Python. Cette comédie, sortie en 1975, a pour thème la légende d'Arthur, des Chevaliers de la Table ronde et de la quête du Graal.

Sommaire

Forme

L'intrigue de Monty Python : Sacré Graal ! relève d'un style assez proche des émissions de télévision à sketches des Monty Python. La majeure partie de l'histoire est racontée sous la forme d'épisodes isolés et reliés uniquement par le thème de la quête du Graal et par les animations de Terry Gilliam.

Le générique du film annonce dès le départ la couleur de ce qui va suivre : les noms des acteurs et de l'équipe technique défilent en même temps qu'une fausse publicité pour la Suède, qui devient de plus en plus intempestive jusqu'à ce qu'un message annonce que les responsables du générique ont été licenciés ; le générique finit alors dans un style latino-américain flamboyant.

Résumé

Ce qui suit dévoile des moments clés de l’intrigue.
Le mur Est du château de Doune qui fut utilisé pour la première scène de Monty Python : Sacré Graal !

L'histoire commence sur les tentatives du Roi Arthur de recruter des chevaliers de la Table Ronde à travers l'Angleterre. Plusieurs d'entre elles se révèlent vaines (la rencontre du Chevalier Noir par exemple, ou celle des paysans anarcho-syndicalistes) mais il est finalement rejoint par Sir Bedevere le Sage, qu'Arthur rencontre au cours du jugement d'une prétendue sorcière. Suit alors la présentation du groupe qui formera alors la Table Ronde : Sir Lancelot le Courageux, Sir Galahad le Pur et Sir Robin le Pas-tout-à-fait-aussi-courageux-que-Sir-Lancelot. Le groupe chemine d'abord vers Camelot, où des chevaliers se livrent à un numéro musical, puis, suite à une rencontre avec Dieu, part à la recherche du Graal.

Leur pérégrinations les amènent près d'un château tenu par des Français prétendant posséder un Graal. À la suite d'une offensive manquée, les chevaliers construisent un lapin de Troie (en référence au cheval de Troie) mais oublient de se cacher à l'intérieur et doivent ainsi renoncer à prendre le château. Le groupe décide ensuite de se séparer et l'on suit les aventures individuelles des chevaliers. On assiste ainsi à la rencontre de Robin avec un géant à trois têtes, au passage de Galahad le chaste, dans le château d'Anthrax, peuplé exclusivement de jeunes filles de 16 à 19 ans et demi, au face-à-face entre Arthur et Bedever et les Chevaliers Qui Disent Ni (d'abord, puis Eki-Eki-Eki-Eki-Petang, ensuite), et à l'irruption de Lancelot dans une noce dans le but de secourir un homme marié de force par son père.

À nouveau réunis, les chevaliers font la rencontre de Tim l'Enchanteur, qui les mène à une grotte gardée par un terrible lapin tueur. Après de lourdes pertes, et s'étant finalement débarrassés du lapin grâce à la sainte Grenade d'Antioche, ils sont poursuivis par un monstre et finissent par atteindre le pont de la Mort, qu'ils ne peuvent traverser qu'après avoir répondu à trois questions. Avec plus ou moins de succès, les chevaliers passent le pont pour se retrouver près d'un château tenu par les Français du début du film, et dans lequel le Graal est caché. Alors qu'Arthur s'apprête à donner l'assaut à l'aide d'une armée surgie de nulle part, des policiers arrivent et arrêtent les chevaliers pour le meurtre d'un historien survenu plus tôt dans le film. Le film prend fin brusquement après qu'un policier a bousculé le cameraman.

Fiche technique

Distribution

Autour du film

  • À sa sortie en France (distribuée par Yves Robert), le film avait pour slogan : « Le film à côté duquel Ben-Hur ressemble à un documentaire ». Ce sous-titre a été repris et adapté pour le film H2G2 : le guide du voyageur galactique, tiré de l'œuvre de Douglas Adams, Le Guide du voyageur galactique.
  • Lors de la projection du film au Festival de Cannes, une alerte à la bombe survint pendant le générique et força à évacuer la salle. Nombre de spectateurs pensèrent qu'il s'agissait d'un canular faisant partie de la projection.[1]
  • Alexandre Astier a toujours affirmé que Monty Python : Sacré Graal! a été son film de chevet pour créer Kaamelott[réf. nécessaire].

Voir aussi

  1. Commentaire des acteurs dans le DVD

Liens internes

Liens externes


  • Portail du cinéma Portail du cinéma
  • Portail du Royaume-Uni Portail du Royaume-Uni
  • Portail de la fantasy et du fantastique Portail de la fantasy et du fantastique
Ce document provient de « Monty Python : Sacr%C3%A9 Graal ! ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Monty Python : Sacre Graal ! de Wikipédia en français (auteurs)


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.