Montigny-lès-Cormeilles


Montigny-lès-Cormeilles
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Montigny.

48° 59′ 00″ N 2° 11′ 00″ E / 48.9833, 2.1833

Montigny-lès-Cormeilles
Immeubles, vus depuis la zone commerciale
Immeubles, vus depuis la zone commerciale
Armoiries
Détail
Administration
Pays France
Région Île-de-France
Département Val-d'Oise
Arrondissement Argenteuil
Canton Cormeilles-en-Parisis
Code commune 95424 (ex 78424)
Code postal 95370
Maire
Mandat en cours
Jean-Noël Carpentier
2009-2014
Intercommunalité Communauté d'agglomération du Parisis
Site web http://www.ville-montigny95.fr
Démographie
Population 18 526 hab. (2007)
Densité 4 552 hab./km²
Gentilé Ignymontains, Ignymontaines
Géographie
Coordonnées 48° 59′ 00″ Nord
       2° 11′ 00″ Est
/ 48.9833, 2.1833
Altitudes mini. 61 m — maxi. 168 m
Superficie 4,07 km2

Voir la carte physique

Voir la carte administrative

Montigny-lès-Cormeilles est une commune du département du Val-d'Oise et de la région Île-de-France. Ses habitants se nomment les Ignymontains(es)[1].

Sommaire

Géographie

Vue aérienne de Montigny-lès-Cormeilles

La commune a une superficie de 407 hectares dont 10 hectares de forêts aménagées ou en cours d'aménagements.

Les communes limitrophes sont : Cormeilles-en-Parisis, La Frette-sur-Seine, Franconville, Herblay, Beauchamp et Le Plessis-Bouchard.

Géologie et relief

Le vieux village est situé sur le versant Nord /Nord-Ouest des "buttes du Parisis" qui sont formées de marne argileuse et de "sable de Fontainebleau"..... Certaines rues et chemins du vieux village ont une pente très forte surtout sur la face Ouest qui descend vers la "Route Départementale n° 392".

Réseau de communication

Les voies routières les plus importantes en trafic qui traversent la commune sont l'autoroute A15 (2×3 voies), la départementale 14 qui traverse une importante zone commerciale et la départementale 392.

Deux gares SNCF desservent la ville : la gare de Montigny - Beauchamp (Réseau Nord et RER C) et celle de La Frette - Montigny (réseau Saint-Lazare).

Urbanisme et logement

Climat

Montigny-lès-Cormeilles comme toute l'Île-de-France est soumis à un climat océanique dégradé. La localisation de la commune au sein de l'agglomération parisienne provoque une très légère élévation de la température d'un ou deux degrés en fonction des conditions climatiques par rapport aux zones rurales d'Île-de-France. Cet écart est particulièrement notable au lever du jour par temps calme et anticyclonique, et la situation a tendance à s'accentuer au fil des années. La température moyenne annuelle est de 11 °C, le mois le plus le froid est janvier avec +4 °C ; les mois les plus chauds sont juillet et août avec +19 °C (moyenne journalière). Le nombre moyen de jours où la température dépasse 25 °C est de 40, dont 8 au-delà de 30 °C. Dans le sud du Val-d'Oise, depuis 1955, la durée moyenne annuelle d'ensoleillement est de 1 719 heures[2].

Mois Janv Fév Mars Avr Mai Juin Juil Août Sept Oct Nov Déc Année
Températures maximales moyennes (°C) 6 7 11 14 18 21 24 24 21 15 9 7 14,8
Températures minimales moyennes (°C) 1 1 3 6 9 12 14 14 11 8 4 2 7,1
Températures moyennes (°C) 4 4 7 10 14 17 19 19 16 12 7 5 11,2
Source : Climatologie mensuelle - Aéroport de Roissy, France[3]

Héraldique

Armes de Montigny-lès-Cormeilles

Les armes de Montigny-lès-Cormeilles se blasonnent ainsi :

d'or à la fasce ondée d'azur, au mantel du même chargé en chef d'un têtu de carrier d'argent accosté de deux fleurs de lys d'or

Symbolique: évocation de la colline où étaient les carrières à plâtre exploitées par l'abbaye de Saint-Denis; la fasce ondée rappelle la source de Montigny

Source: Jean-Paul de Gassowski, L'Armorial des communes du Val-d'Oise, édition Gaso, 1996, s.p.

Histoire

Origine et étymologie

Il est fréquemment mentionné [réf. nécessaire] que le nom « Montigny » viendrait de l'exploitation de la pierre à plâtre sur la butte de Cormeilles: les flammes des nombreux fours à plâtre du site en faisaient une «montagne de feu», en latin Mons/Mont (montagne) Ignicum/Ignis (feu). Cette étymologie, à l'origine du gentilé Ignyfontai(n)s, est toutefois contestée. Ernest Nègre assigne une même origine à tous les Montigny, qui viendraient d'une même forme *Montaniacum : le nom de personne roman *Montanius auquel on a adjoint le suffixe d'origine gaulois -acum. Il s'agirait donc du nom d'un domaine rural de l'ancienne Gaule[4], et la première attestation de Montigny-lès-Cormeilles remonterait à l'an 862 sous la forme Montiniacus. Même opinion chez Marie-Thérèse Morlet qui cite nommément Montigny-les-Cormeilles [5]. Le fait de savoir si tel ou tel *Montaniacum est formé sur un anthroponyme (« domaine de Montanius ») ou sur un nom commun (« domaine montagneux »), l'un et l'autre dérivé de mons peut néanmoins être source de discussion. Le fait que le vieux village soit situé sur la butte de Cormeilles (parfois appelée La Montagne), est un élément à prendre en compte[réf. nécessaire].

La liaison lès signifie « près de » et se rapporte à Cormeilles-en-Parisis qui est le chef-lieu de canton de Montigny-lès-Cormeilles. Le nom « Cormeilles » quant à lui vient du cormier, un arbre très commun sur la butte très justement appelée « Butte de Cormeilles ».

Depuis Charlemagne

Charlemagne a cédé Montigny à l'abbaye de Saint-Denis qui en a conservé la propriété jusqu'à la Révolution.

Montigny a été source d'inspiration pour certains peintres, comme par exemple Jean-Baptiste Camille Corot, qui a peint l'auberge Corot (aujourd'hui un espace destiné à accueillir des expositions) située sur la place de l'église, ou encore Maurice Utrillo.

Démographie

Évolution démographique
(Source : Cassini[6] et INSEE[7])

1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
280 369 347 376 464 581 472 487 538
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
505 526 581 577 682 781 806 705 811
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
791 858 1 059 1 456 2 201 2 852 3 180 3 166 4 158
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2007    
5 555 7 022 8 288 13 644 17 012 17 183 18 526    

Nombre retenu à partir de 1962 : population sans doubles comptes


Recensements : [8]

Administration

Montigny-lès-Cormeilles est membre de la communauté de communes du Parisis qui inclut Cormeilles-en-Parisis, La Frette-sur-Seine, Pierrelaye, Herblay et Beauchamp.

La commune fait partie de la juridiction d’instance de Sannois, et de grande instance ainsi que de commerce de Pontoise[9],[10].

Tendances politiques

La majorité municipale est à gauche (parti communiste et alliés) depuis 1977.

Historique des maires

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2009 en cours Jean-Noël Carpentier PCF  
mars 1977 mars 2009 Robert Hue PCF Conseiller général (1988-2001)

Député (1997-2002) - Sénateur du Val-d'Oise depuis 2004

Toutes les données ne sont pas encore connues.

En 1971, Monsieur Mulot fut le maire de Montigny-lès-Cormeilles

Robert Hue a été réélu pour un sixième mandat au premier tour des élections municipales de 2008, totalisant 69,57 % des suffrages exprimés[11]. Il démissionne le 6 mars 2009, déclarant que le moment était venu de « passer le relais à un élu plus jeune »[12].

Fiscalité et budget

Sécurité

Le taux de criminalité de la circonscription de police d'Herblay (incluant Montigny-lès-Cormeilles et La Frette-sur-Seine[13]) est de 87,75 actes pour 1000 habitants (crimes et délits, chiffres 2005) ce qui le situe au-delà de la moyenne nationale (83/1000) et proche de la moyenne départementale (88,15/1000). Le taux de résolution des affaires par les services de police n'est en revanche que de 27,20%, légèrement inférieur à la moyenne du département de 28,83 %[14].

Économie

Une source fut exploitée en Affermage jusque dans les années 80 dans le village même, avec embouteillage et commercialisation du produit. Elle a été fermée à cause d'un manque de mise aux normes et de la vétusté des installations et du bâtiment.

Monuments et lieux de visite

  • L'Eglise Saint-Martin avec ses boiseries situées derrière l'autel classées au patrimoine national.
  • On peut aussi voir la Maison du Coq Hardi, située près du quartier de la Croix blanche, et qui présente sous le toit la peinture d'un coq écrasant un serpent.
  • Belles villas de l'architecte Henri Lecoeur (1867-1951) construites vers 1920 au n°2 rue de la Halte et la Belle Isloise au n°7 rue du Panorama.

Culture

Festivals et événements

  • Le Salon du polar, début décembre (depuis 1997)

Sport

Notes et références

Pour approfondir

Vivre en Val-d'Oise n°118 Nov-Déc 2009. Henri Lecoeur, architecte du Parisis des années 1900. Article de Jean Pierre Denis.

Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Montigny-lès-Cormeilles de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Montigny-Lès-Cormeilles — Pour les articles homonymes, voir Montigny. Montigny lès Cormeilles Pays …   Wikipédia en Français

  • Montigny-les-Cormeilles — Montigny lès Cormeilles Pour les articles homonymes, voir Montigny. Montigny lès Cormeilles Pays …   Wikipédia en Français

  • Montigny-lès-cormeilles — Pour les articles homonymes, voir Montigny. Montigny lès Cormeilles Pays …   Wikipédia en Français

  • Montigny lès Cormeilles — Pour les articles homonymes, voir Montigny. Montigny lès Cormeilles Pays …   Wikipédia en Français

  • Montigny-lès-Cormeilles — Housing projects …   Wikipedia

  • Montigny-lès-Cormeilles — Escudo …   Wikipedia Español

  • Montigny-les-Cormeilles — Original name in latin Montigny ls Cormeilles Name in other language Montigny, Montigny les Cormeilles, Montigny ls Cormeilles State code FR Continent/City Europe/Paris longitude 48.98202 latitude 2.20035 altitude 164 Population 17910 Date 2012… …   Cities with a population over 1000 database

  • Cormeilles-en-Parisis — Location (in red) within Paris inner and …   Wikipedia

  • Montigny — ist die Bezeichnung mehrerer Gemeinden in Frankreich: Montigny (Calvados), Gemeinde im Département Calvados Montigny (Cher), Gemeinde im Département Cher Montigny (Loiret), Gemeinde im Département Loiret Montigny (Meurthe et Moselle), Gemeinde im …   Deutsch Wikipedia

  • Montigny — es una derivación de la palabra latina mons o montis a través del sufijo galo acum (de montis montaniacum y de ahí montigny) que aparece con frecuencia en topónimos de Francia. Durante tiempo se creyó que podría venir del patronímico Montanius o… …   Wikipedia Español