Montady

Montady

43° 19′ 53″ N 3° 07′ 18″ E / 43.3314, 3.1217

Montady
Image illustrative de l'article Montady
Administration
Pays France
Région Languedoc-Roussillon
Département Hérault
Arrondissement arrondissement de Béziers
Canton canton de Capestang
Code commune 34161
Code postal 34310
Maire
Mandat en cours
Alain Castan
2008-2014
Intercommunalité Communauté de communes la Domitienne
Démographie
Population 3 869 hab. (2008)
Densité 389 hab./km²
Géographie
Coordonnées 43° 19′ 53″ Nord
       3° 07′ 18″ Est
/ 43.3314, 3.1217
Altitudes mini. 10 m — maxi. 113 m
Superficie 9,95 km2

Voir la carte physique

Voir la carte administrative

Montady (de l'occitan Montadin) est une commune française, située dans le département de l'Hérault et la région Languedoc-Roussillon. Ses habitants sont appelés les "Montadynois" et les "Montadynoises".

Sommaire

Géographie

Situation

Communes limitrophes

Entourée par les communes de Colombiers, Maureilhan et Poilhes, Montady est située à 8 km au Sud-Ouest de Béziers la plus grande ville à proximité.

Relief et Géologie

Climat

Article connexe : Climat méditerranéen.

Le climat de la commune est de type méditerranéen : les étés sont chauds et secs, les automnes pluvieux et les hivers doux.

Voies de communication et transports


Toponymie


Histoire

Héraldique

Blason ville fr Montady (Hérault).svg Montady De sinople, au sautoir losangé d'or et de sinople [1]

Faits historiques

La colline située au cœur du village est surplombée par une tour féodale du XIIe siècle (tour de Montady, vestige d'un château aujourd'hui disparu).

L’étang de Montady était autrefois un marais saumâtre en eaux stagnantes, cause de nombreuses épidémies. En 1247, l’archevêque de Narbonne donna toutes facilités à quatre propriétaires pour entreprendre les travaux nécessaires à l’assainissement de l’étang.

Dès 1270 était mis en place un réseau de fossés à la forme originale, en soleil, qui permit un assainissement local et rendit exploitables 420 hectares de terre. Diverses cultures s’y succédèrent sur les parcelles triangulaires appelées « pointes ». Le réseau de canaux permet le drainage des eaux du pourtour vers le centre. De là, un fossé creusé à contre pente, prolongé par la galerie creusée sous la montagne d’Enserune – longue de 1300 mètres, c’est un chef d’œuvre des artisans du moyen âge – conduit les eaux jusqu’au ruisseau de Clavilongue.

La crise du phylloxera (vers 1870) détermine la vocation viticole de Montady. Sa forme naturelle en bassin fermé permet une immersion des vignes, moyen de lutte efficace contre ce fléau. Un réseau d’irrigation gravitaire est mis en place, tirant l’eau du Canal du Midi. L’introduction de nouvelles cultures, notamment fourragères et légumières, plus exigeantes en eau, impose l’installation d’un second réseau d’irrigation après 1960. Il s’agit de conduites souterraines d’eau sous pression, permettant l’arrosage par aspersion.

On attribue la constitution du château de Montady au XIIe siècle bien que l’on ait prétendu que du IXe au XIIe siècle, les Sarrasins avaient fait de celui-ci un lieu de refuge. Si le château de Montady eut à souffrir des agressions de Charles Martel, il est certain qu’il ne fut pas ruiné, mais en 1209, l’ancien Montady fut brûlé. Par la suite, la partie nord de l’édifice fut complètement détruite et l’intérieur livré aux flammes.

En 1210, les commissaires royaux qui tenaient le château pour le roi reconstruisirent la partie détruite en style gothique. En 1226, Pierre de Montady est propriétaire du château. Jusqu’en 1600, il reste dans la famille des Cabrières puis retomba dans les mains du roi. Le Sieur de la Ricardelle posséda ensuite la Seigneurie de Montady jusqu’en 1660. En 1661, le château fut vendu au chapitre de Saint-Nazaire à l'exclusion de la tour qui, elle, fut revendue comme bien communal en 1792. Le château, complètement détruit en 1846, ne laisse comme seule trace actuelle que la très belle tour sarrasine illuminée chaque nuit et semble veiller sur le village de Montady.

Administration

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 1989 mars 2008 Jean-Paul Sost PS  
mars 2008   Alain Castan DVG  
Toutes les données ne sont pas encore connues.

Economie

Emploi

Entreprises

Commerces

Il y a quelques commerces : une supérette et un supermarché, deux boulangeries, une boucherie, un fleuriste , une blanchisserie-pressing, deux coiffeurs, etc.

Population et société

Démographie

Evolution de la population

Évolution démographique
(Source : INSEE[2] et CASSINI[3])

1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
163 174 160 205 261 266 317 320 346
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
313 360 366 384 408 470 515 590 648
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
703 660 651 785 700 750 725 610 620
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006    
695 911 1310 1635 2070 2533 3681    

Nombre retenu à partir de 1962 : population sans doubles comptes

Histogramme

Pyramide des âges

Pyramide des âges à Montady en 2007[4] en pourcentage.
Hommes Classe d'âge Femmes
0,4 
Avant 1917
1,3 
5,5 
1918-1932
6,6 
14,3 
1933–1947
13,8 
18,3 
1948-1962
20,0 
23,3 
1963-1977
22,8 
15,2 
1978-1992
14,4 
22,9 
1993-2007
21,1 

Enseignement

Santé

Sport

Associations

Il y a plusieurs types d'associations a Montady : - Le club de judo et ju-jitsu : Montady Arts Martiaux - Le club Taurin - La FCPE - L'A.P.E.M - Les donneurs de sang - Le LCM

Et pleins d'autres

Culture et patrimoine

Lieux et monuments

  • L'étang de Montady[5], classé depuis 1974, est une cuvette naturelle qui couvre plus de 400 hectares et fut asséchée au XIIIe siècle, entre 1248 et 1268, par les seigneurs de Montady et de Colombiers, associés à des bourgeois de Béziers.

Chaque rayon est un drain qui conduit l'eau de la périphérie au centre vers un fossé circulaire, le redondèl[6]. Du centre part le fossé principal, la grande maïre[7], construit à contre pente, qui évacue toutes les eaux. Le fossé se prolonge sous la colline de l'oppidum d'Ensérune par un aqueduc souterrain de 1 364 mètres de long, puis, de nouveau à ciel ouvert, il atteint les anciens étangs de Poilhes et de Capestang[8].

  • le Chateau de La Tour
  • la tour de Montady (qui n'a rien à voir avec le Chateau de La Tour, construit beaucoup plus tard)

Patrimoine culturel

Personnalités liées à la commune

  • Marc Albert, Bertin Bousquet, Louis Huc, André Séguret et Henry Villeneuve : résistants contre l'occupation allemande, membres du Maquis de Fontjun, arrêtés, torturés puis fusillés le 7 juin 1944 au Champ de Mars à Béziers. André Séguret est mort au cours des combats contre les Allemands, le 6 juin 1944

Manifestations culturelles et festivités


Notes et références

  1. Banque du Blason
  2. Montady sur le site de l'Insee
  3. Site web de Cassini
  4. Pyramide des âges de Montady, Recensement 2007 sur le site de l'INSEE
  5. Jean-Loup Abbé, À la conquête des étangs. L’aménagement de l’espace dans le Languedoc méditerranéen (XIIe-XVe siècle), Presses Universitaires du Mirail, Toulouse, 2006, coll. Tempus, 331 p.
  6. En occitan, désigne un cercle concentrique.
  7. En occitan, désigne un canal de collecte des eaux.
  8. Photographies aériennes : 1 et 2

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Montady de Wikipédia en français (auteurs)

См. также в других словарях:

  • Montady — MONTADY …   Wikipedia

  • Montady — País …   Wikipedia Español

  • Montady — Original name in latin Montady Name in other language Montady State code FR Continent/City Europe/Paris longitude 43.3359 latitude 3.1278 altitude 34 Population 2888 Date 2012 01 18 …   Cities with a population over 1000 database

  • Étang de Montady — Étang de Montady, gesehen vom Oppidum Ensérune. Der Étang de Montady ist eine im Mittelalter durch ein Drainagesystem trockengelegte Mittelmeerlagune zwischen den Gemeinden Montady und Colombiers im Kanton Capestang, rund 10 km westlich der… …   Deutsch Wikipedia

  • Etang de Montady — Étang de Montady L étang de Montady L’étang de Montady est un ancien étang asséché au Moyen Âge situé dans l Ouest du département de l Hérault, à mi distance entre Béziers et Narbonne, dans le canton de Capestang, sur la commune de Montady et de… …   Wikipédia en Français

  • Étang de montady — L étang de Montady L’étang de Montady est un ancien étang asséché au Moyen Âge situé dans l Ouest du département de l Hérault, à mi distance entre Béziers et Narbonne, dans le canton de Capestang, sur la commune de Montady et de Colombiers. Grâce …   Wikipédia en Français

  • Étang de Montady — 43°19′11.53″N 3°7′22.31″E / 43.3198694, 3.1228639 …   Wikipédia en Français

  • Liste des monuments historiques de l'Hérault — Cet article recense les monuments historiques de l Hérault, en France. Pour les monuments historiques de la commune de Béziers, voir la liste des monuments historiques de Béziers Pour les monuments historiques de la commune de Montpellier, voir… …   Wikipédia en Français

  • Oppidum d’Ensérune — Das auf einer sich von Osten nach Westen erstreckenden schroffen Anhöhe liegende ehemalige Oppidum d Ensérune ist ein typisches Beispiel für die in der Eisenzeit bei den Galliern (Kelten) Südfrankreichs besonders begehrten Siedlungsstätten. [1]… …   Deutsch Wikipedia

  • Maquis de Fontjun — Le Maquis de Fontjun ou plutôt le combat ou l affaire de Fontjun est une embuscade tendue par les Allemands aux hommes du secteur de Puisserguier Capestang Montady Poilhes Nissan lez Ensérunes, qui partaient rejoindre le maquis. Ce combat s est… …   Wikipédia en Français


Поделиться ссылкой на выделенное

Прямая ссылка:
Нажмите правой клавишей мыши и выберите «Копировать ссылку»