Monicagate


Monicagate

Monica Lewinsky

Monica Lewinsky

Monica Lewinsky, née le 23 juillet 1973 à San Francisco, en Californie (États-Unis) est une femme américaine qui défraya la chronique en 1998 lorsqu'âgée de 25 ans il fut rendu public qu'elle avait eu des relations sexuelles avec le président Bill Clinton lors d'un stage effectué à la Maison Blanche. Le mensonge sous serment de Bill Clinton à propos de cette relation conduisit à une procédure de mise en accusation ('impeachment') à son encontre, procédure qui fut repoussée par le Sénat américain.

Cette affaire, connue sous le nom d'affaire Lewinsky ou de Monicagate (gate en référence au scandale du Watergate), connut une médiatisation exceptionnelle, tant aux États-Unis qu'à l'étranger.

Sommaire

Biographie

Monica Lewinsky est née à San Francisco en 1973 et a grandi à Los Angeles et Beverley Hills dans une famille juive originaire de Russie. Son père est un médecin oncologiste et sa mère est auteur. Elle obtint un diplôme de psychologie au Lewis & Clark College à Portland en Oregon en 1994. Elle partit ensuite à Washington DC où elle obtint un stage à la Maison Blanche en juillet 1994 qui devint un travail rémunéré à partir de novembre 1994. Après l'affaire, Lewinsky partit vivre à Londres où elle poursuivra ses études de psychologie.

Affaire Lewinsky

Entre novembre 1995 et mars 1997, Lewinsky a une relation intime avec le Président Clinton. Elle témoignera plus tard que cette relation incluait des fellations dans le bureau ovale et d'autres contacts sexuels mais pas de rapport sexuel à proprement parler.

Bill Clinton avait été déjà été confronté avec des accusations de mauvaise conduite sexuelle, plus particulièrement lors d'une prétendue longue relation qu'il aurait entretenue avec une chanteuse et ancienne employée de l'État de l'Arkansas, Gennifer Flowers et d'un rendez-vous avec une autre employée de l'Arkansas, Paula Jones. Ces relations se seraient produites du temps où Clinton était gouverneur de cet État. Le nom de Monica Lewinsky apparait pendant la procédure judiciaire concernant l'affaire Paula Jones (en) lorsque les avocats de Jones cherchèrent des preuves de harcèlement sexuel de Clinton pour venir appuyer les accusations de leur cliente.

Bien avant le déclenchement de l'affaire, en avril 1996, les supérieurs de Lewinsky l'avait déplacée au Pentagone car ils avaient l'impression qu'elle passait trop de temps autour de Bill Clinton. Lewinsky confia alors à une collègue nommée Linda Tripp (en) sa relation avec le président. À partir de septembre 1997, Tripp commença à enregistrer leurs conversations téléphoniques lorsqu'elles évoquaient ce sujet.

En janvier 1998, après avoir menti sous serment, interrogée dans le cadre de l'affaire Jones qui va jusqu'à la Cour suprême en mai 1997 (Clinton v. Jones (en)), qu'elle n'avait pas eu de relation physique avec Bill Clinton et qu'elle ait essayé de persuader Tripp de mentir elle aussi sous serment, cette dernière donna les bandes d'enregistrement au procureur indépendant Kenneth Starr qui les ajouta à l'enquête qu'il menait sur l'affaire Whitewater, une affaire immobilière dans laquelle étaient impliqués les époux Clinton pendant leur période en Arkansas.

Starr élargit son enquête au cas Lewinsky - Clinton et à d'autres cas de parjure et de subornation de témoins dans l'affaire Jones. Les motivations de Tripp pour ses révélations étaient qu'elle avait rapporté ses conversations avec Monica Levinsky à un agent littéraire, Lucianne Goldberg. Tripp avait également convaincu Lewinsky de conserver les cadeaux que lui avait faits Clinton pendant cette période et de ne pas faire nettoyer ce qui sera connu plus tard sous le nom de "la robe bleue."

Alors qu'il était sous serment, Bill Clinton nia avoir eu « une affaire sexuelle », des « relations sexuelles  » ou « une relation sexuelle  » avec Lewinsky et le 26 janvier 1998 il déclara « Je n'ai pas eu des relations sexuelles avec cette femme, Mlle Lewinsky. » (« I did not have sexual relations with that woman, Miss Lewinsky  ») lors d'une conférence de presse télévisées depuis la Maison Blanche. Cette phrase restera plus tard célèbre pour sa construction syntaxique avec une véracité à caractère trompeur suivant la définition donnée à "relations sexuelles".

caricature sur l'affaire

Le 28 juillet 1998, Monica Levinsky, obligée de reconnaitre sa relation avec Clinton face au procureur Kenneth Starr, passe un accord provisoire avec lui pour bénéficier d'un statut d'immunité, en échange de révélations sur ses relations avec le président américain.

Clinton déclara aussi « il n'y a pas de relation sexuelle, une relation sexuelle inappropriée ou une quelquonque relation inappropriée » ce qu'il défendit être la vérité lors des auditions du 18 août 1998 à cause de l'usage du temps présent avec la célèbre argumentation « cela dépend quel est le sens du mot "est" » (« it depends on what the meaning of the word 'is' is. ») (lorsqu'il a fait cette déclaration, il n'avait alors plus de relations sexuelles avec Monica Lewinsky). Sous la pression du procureur Starr qui, comme l'apprit Clinton, avait obtenu une robe bleue avec des traces de sperme de Clinton ainsi que le témoignage de Lewinsky que le président avait introduit un tube à cigare dans son vagin, Clinton admit qu'il avait menti au peuple américain et qu'il avait eu un « contact intime inapproprié » avec Monica Lewinsky. Clinton nia avoir commis un parjure car selon lui, la définition légale de sexe oral est uniquement un rapport sexuel oral mutuel. Cette insistance de Clinton à faire cette distinction souleva des critiques jusque dans son propre camp politique.

En plus, se basant sur la définition de "relations sexuelles" proposée par l'accusation et acceptée par la défense et la juge Susan Webber Wright, qui auditionnait l'affaire Paula Jones, Clinton déclara que comme certains actes étaient faits sur lui et non par lui, il n'avait pas engagé de relations sexuelles. Mais le témoignage de Lewinsky à la commission Starr contredit les déclarations de Clinton d'une totale passivité de ce dernier pendant leurs rencontres. L'avocat de Clinton argumenta plus tard que différentes personnes peuvent se souvenir de mêmes évènements de manière différente.

Procédure d'Impeachment

Dans cette affaire, le procureur Starr semblait décidé à faire chuter le président Clinton. Une procédure d'impeachment pour parjure et obstruction de l'instruction (et sans rapport direct avec le dossier principal Whitewater) est lancée par la Chambre des représentants des États-Unis, (la chambre basse du Congrès américain) à majorité républicaine. Le vote est considéré alors comme strictement politique avec une vive opposition entre républicains et démocrates. Beaucoup de sénateurs et de républicains rendent publique leur intention de vote avant.

Ayant obtenu une courte majorité à la Chambre, la procédure conformément à la Constitution américaine passe alors devant le Sénat des États-Unis qui va instruire le procès. Celui est présidé par le président de la Cour suprême William Rehnquist, un groupe de sénateurs républicains sert de procureurs et Clinton est défendu par Chery Mills soutenu par plusieurs autres sénateurs démocrates. C'est seulement la troisième fois dans l'histoire des États-Unis qu'une telle procédure d'impeachment est lancée contre un président en exercice et la seconde fois qu'elle arrive jusqu'à son terme devant le Sénat (en 1974, Richard Nixon avait démissionné avant). L' impeachement est finalement repoussé par les sénateurs. Pour être adopté, une majorité des deux tiers était nécessaire. L'ensemble des sénateurs démocrates ont voté contre ainsi que quelques sénateurs républicains.

Liens externes

  • Portail du droit Portail du droit
  • Portail des États-Unis Portail des États-Unis
Ce document provient de « Monica Lewinsky ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Monicagate de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Monicagate — Die Lewinsky Affäre war eine politische Affäre in den Vereinigten Staaten über Anschuldigungen, dass Präsident Bill Clinton eine sexuelle Beziehung zur Praktikantin Monica Lewinsky unterhalten habe. Berichterstattungen über die außereheliche… …   Deutsch Wikipedia

  • Monicagate — noun the Syn: fornigate, Zippergate …   Wiktionary

  • Scandale du watergate — Le complexe immobilier des Water, abritant appartements de luxe, bureaux et hôtels. Le scandale du Watergate est à l origine une affaire d espionnage politique qui débouche, en 1974, sur la démission du président des États Unis Richard Nixon. L… …   Wikipédia en Français

  • Lewinsky scandal — The Lewinsky scandal was a political sex scandal emerging in 1998 from a sexual relationship between United States President Bill Clinton and a 25 year old White House intern, Monica Lewinsky. The news of this extra marital affair and the… …   Wikipedia

  • List of scandals with "-gate" suffix — The suffix gate derives from the Watergate scandal of the United States in the early 1970s, which resulted in the resignation of U.S. President Richard Nixon. The word Watergate is derived from the Watergate Complex, where the scandal started. On …   Wikipedia

  • Watergate-Skandal — Als Watergate Affäre (oder kurz Watergate) bezeichnet man, nach einer Definition des Kongresses der Vereinigten Staaten, zusammenfassend eine ganze Reihe von gravierenden „Missbräuchen von Regierungsvollmachten“ (abuses of governmental powers)[1] …   Deutsch Wikipedia

  • Watergateaffäre — Als Watergate Affäre (oder kurz Watergate) bezeichnet man, nach einer Definition des Kongresses der Vereinigten Staaten, zusammenfassend eine ganze Reihe von gravierenden „Missbräuchen von Regierungsvollmachten“ (abuses of governmental powers)[1] …   Deutsch Wikipedia

  • Affaire du Watergate — Scandale du Watergate Le complexe immobilier des Water, abritant appartements de luxe, bureaux et hôtels. Le scandale du Watergate est à l origine une affaire d espionnage politique qui débouche, en 1974, sur la démission du président des États… …   Wikipédia en Français

  • Kenneth Starr — Pour les articles homonymes, voir Starr. Kenneth Starr Photo officielle de Kenneth Starr …   Wikipédia en Français

  • Scandale du Watergate — Le complexe immobilier du Watergate, abritant appartements de luxe, bureaux et hôtels. Le scandale du Watergate est une affaire d espionnage politique qui aboutit, en 1974, à la démission du président des États Unis Richard Nixon. L affaire… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.