Mistivoï


Mistivoï

Mistivoï, (également : Mistivir, Mistivis, Mistui, Mistuvoi, Mystiwoi ou Mstivoï, mort vers 995), baptisé Billung, du nom de son probable parrain Hermann Billung, était un prince obodrite (princeps Winulorum). Il hérita à une date indéterminée de la couronne de son père Nako et la partagea avec son frère Mstidrag.

Ce qui est établi, c'est qu'en 983, les deux frères prenaient la tête de ce que l'histoire allemande appelle le grand soulèvement slave, et qui éclata à l'annonce de la défaite de l'empereur Otton II à la Bataille du cap Colonne. Mistivoï s'engouffra loin à l'ouest en territoire saxon et cette même année détruisit même la toute récente ville d'Hambourg. On dispose de deux récits de sa vie et des raisons pour lesquelles il abandonna la foi chrétienne.

Selon Adam de Brême:

Un prince slave nommé Billung épousa la jolie fille de l'évêque Wagon de Starigard, et d'elle il eut une fille, Hodica, et un fils, Mstislaw, que par jalousie envers les Saxons, il éleva dans la haine du Christianisme et de sa propre mère, jusqu'au jour où, non content d'avoir ainsi humilié sa femme, il se mit à comploter contre le christianisme et les évêques.

Selon Helmold:

Le duc Herman Billung [en fait Bernard Ier ] promit en mariage l'une de ses nièces à Mistivoï [ou Mistivoï la lui demanda] si ce dernier acceptait de l'accompagner dans son expédition en Italie. C'est ce que fit Mistivoï, qui lui rappela sa promesse. Mais Dietrich d’Haldensleben proclama que « la nièce de haute naissance d'un grand prince ne saurait être abandonnée à un chien » ; sur quoi, Mistivoï, appelant les Vélètes à la rescousse, mit à feu et à sang la Nordalbingia (les régions situées au nord de l'Elbe).

Helmold justifie aussi le soulèvement des Slaves en rappelant systématiquement l'avidité insatiable des Saxons.

Quant à Tore (ou Tofa), la fille de Mistivoï, elle devait épouser Harald-à-la-dent-bleue et fit ériger la pierre runique de Jeliing en mémoire de sa mère. Mistivoï eut encore deux fils, Mstislaw et Udo, dont le premier est souvent confondu avec son père (à cause de la ressemblance des prénoms), et le second succéda à son frère à la tête d'une tribu Wende-abodrite.

Source

  • Lis. Jacobsen, Kong Haralds og Kong Gorms Jellingmonumenter, vol. IV, Lund, Scandia, 1931, p. 264 .

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Mistivoï de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Mistivoi — Mistivoi, s. Mistui …   Pierer's Universal-Lexikon

  • 983 — Années : 980 981 982  983  984 985 986 Décennies : 950 960 970  980  990 1000 1010 Siècles : IXe siècle  Xe siècle …   Wikipédia en Français

  • Abodrites — Les Abodrites (ou Obotrides) formaient un peuple slave, proche des Vélètes, établi au VIe siècle dans les régions connues aujourd hui sous le nom de Holstein et de Mecklembourg, au Nord Est de l Allemagne actuelle. Leur capitale était… …   Wikipédia en Français

  • Bataille du Cap Colonne — Informations générales Date 14 juillet 982 Lieu Cap Colonna, au sud de Crotone, Italie Casus belli jihad Issue victoire décisive des Sarrasins …   Wikipédia en Français

  • Bataille du cap Colonne — 39° 01′ 31″ N 17° 12′ 08″ E / 39.0254, 17.2022 …   Wikipédia en Français

  • Gerbert d'Aurillac — Sylvestre II Pour les articles homonymes, voir Sylvestre. Sylvestre II Pape de l’Église c …   Wikipédia en Français

  • Gerbert d’Aurillac — Sylvestre II Pour les articles homonymes, voir Sylvestre. Sylvestre II Pape de l’Église c …   Wikipédia en Français

  • Liste des reines de Norvège — Ceci est une liste des reines consort de Norvège. Cette liste couvre une longue période durant laquelle le rôle de ces épouses a beaucoup changé. Chaque reine a ainsi eu un parcours différent, qui alla même jusqu à celui de gouverner le pays ou… …   Wikipédia en Français

  • Obodrites — Abodrites Les Abodrites (ou Obotrides) formaient un peuple slave, proche des Vélètes, établi au VIe siècle dans les régions connues aujourd hui sous le nom de Holstein et de Mecklembourg, au Nord Est de l Allemagne actuelle. Les Abodrites… …   Wikipédia en Français

  • Obotrides — Abodrites Les Abodrites (ou Obotrides) formaient un peuple slave, proche des Vélètes, établi au VIe siècle dans les régions connues aujourd hui sous le nom de Holstein et de Mecklembourg, au Nord Est de l Allemagne actuelle. Les Abodrites… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.