Misere


Misere

Misère

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir misère (homonymie).

Le terme misère a plusieurs significations qui se rejoignent pour traduire une situation de détresse : grand dénuement, malheur, souffrance, ennui, tristesse mais aussi petitesse (« un salaire de misère »).

Il est souvent utilisé pour décrire un état extrême de pauvreté mais a aussi une connotation péjorative, liée à un sentiment d'exclusion sociale.

Dans la Bible, le récit de Job est une profonde réflexion sur le sens de la misère humaine.

Dans ses Pensées, Blaise Pascal consacre plusieurs phrases sur le thème de la misère de l'homme sans Dieu.

Misère contraire aux droits de l'homme

Un auteur comme Victor Hugo est parmi les plus connus de ceux qui ont à la fois décrit la vie quotidienne dans la misère, mais aussi dénoncé cette situation, la considérant comme une violation des droits de l'homme.


C'est ce que proclame le texte gravé sur le Parvis des droits de l'homme sur le parvis du palais du Trocadéro, à Paris :

Là où des hommes sont condamnés à vivre dans la misère,
les droits de l'homme sont violés.
S'unir pour les faire respecter est un devoir sacré.
Père Joseph Wresinski (Extrait du texte figurant sur la dalle inaugurée en 1987)


Depuis plusieurs années, une sous-Commission de l'ONU sur les droits de l'homme à Genève étudie ce lien entre « extrême pauvreté et droits de l'homme » et a publié plusieurs rapports.

Plus d’un milliard d’enfants -soit plus de la moitié des enfants dans le monde- sont en péril. Tel est le constat dressé par l'Unicef dans son dixième rapport annuel consacré à «l’état des enfants dans le monde» rendu public jeudi 9 décembre 2004.

Depuis 1987, le 17 octobre est marquée comme la journée mondiale du refus de la misère, reconnue en 1992 par les Nations Unies comme journée internationale pour l'élimination de la pauvreté.

Voir aussi

pauvreté, exclusion sociale, sous-prolétariat, Quart monde

Lien externe

Rapport final sur l'extrême pauvreté et les droits de l'Homme de Léandro Despouy, rapporteur spécial de la Sous-commission des Droits de l'Homme des Nations Unies - E/CN/4/Sub.2/1996/13

Ce document provient de « Mis%C3%A8re ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Misere de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • misère — [ mizɛr ] n. f. • miserie XIIe; lat. miseria, de miser « malheureux » 1 ♦ Vieilli ou littér. Sort digne de pitié; malheur extrême. ⇒ adversité, détresse, infortune, malheur. La misère des temps. Malade sur son lit de misère. Collier de misère.… …   Encyclopédie Universelle

  • misere — MISERE. s. f. Estat malheureux, condition malheureuse. Grande misere. estrange misere. il est au comble de la misere. il est dans la derniere misere, dans une extreme misere. Il signifie aussi, Extreme indigence, manquement des choses necessaires …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Misère — Misere or misère (French for destitution ; equivalent terms in other languages include bettel, contrabola, devole, null, pobre) is a bid in various card games, and the player who bids misere undertakes to win no tricks or as few as possible,… …   Wikipedia

  • misere — Misere, Miseria. Toute misere, AErumna. La plus grande misere du monde, c est la fascherie de l esprit, Si quid est homini miseriarum, quo miserescat miser, ex animo est. C est grande misere et malheurté, Miserrima miseria. C est grande misere d… …   Thresor de la langue françoyse

  • Misere — Sf bedauernswerte Lage erw. fremd. Erkennbar fremd (18. Jh.) Entlehnung. Entlehnt aus frz. misère, dieses aus l. miseria, einer Ableitung von l. miser elend, erbärmlich .    Ebenso nndl. misère, ne. misery, nfrz. misère, nschw. misär, nnorw.… …   Etymologisches Wörterbuch der deutschen sprache

  • Misère ! — ● Misère ! marque de désespoir : Misère de moi ! …   Encyclopédie Universelle

  • Misere — »traurige, unglückliche Lage, Trostlosigkeit«: Das Substantiv wurde im 18. Jh. aus gleichbed. frz. misère entlehnt, das auf lat. miseria »Elend, Not, Unglück« zurückgeht. Dies ist eine Bildung zu lat. miser »elend, kläglich, bejammernswert«. Vgl …   Das Herkunftswörterbuch

  • Misère — (spr. Misähr), der Name verschiedener Spiele im Boston, s.d …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Misère — (franz., spr. sǟr ), Jammer, Elend, Not; in manchen Kartenspielen ein Spiel, bei dem man stich frei bleiben will …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Misere — Misēre (frz.), Elend, Not; Jammer …   Kleines Konversations-Lexikon