Miscou

Miscou
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec Moscou.
Miscou

Phare Miscou 1.JPG

Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau : Nouveau-Brunswick Nouveau-Brunswick
Région Péninsule Acadienne
Comté ou équivalent Gloucester
Statut municipal District de services locaux
Maire
Mandat en cours
-
-
Démographie
Population 649 hab. (2006)
Densité 10.1 hab./km2
Langue(s) Français (acadien), Anglais
Géographie
Coordonnées
géographiques
47° 57′ 00″ N 64° 32′ 00″ W / 47.949926, -64.53334847° 57′ 00″ N 64° 32′ 00″ W / 47.949926, -64.533348
Altitude mini. 0 m — maxi. m
Superficie 64,07 km2
Fuseau horaire -4
Indicatif +1-506

Géolocalisation sur la carte : Nouveau-Brunswick

(Voir situation sur carte : Nouveau-Brunswick)
Miscou

Miscou est à la fois une île et un district de service local située au nord-est de la province du Nouveau-Brunswick au Canada. Sa population est d'environ 800 habitants. Miscou est reconnue pour ses plages et sa tranquillité.

Depuis le 30 septembre 1996, l'île est accessible par le pont de Miscou. Avant cette date, le trajet entre les îles devait se faire en traversier. Miscou est une île qui pourrait se comparer à sa voisine Lamèque. Les habitants de ces deux îles tirent leur subsistance de la pêche au homard, au crabe, à la crevette, à la morue, etc.

Sommaire

Toponyme

Article connexe : Toponymie néo-brunswickoise.

Le nom Miscou est possiblement dérivé du micmac Susqu, qui signifie terre basse ou humide, en référence à la pointe nord-ouest de Miscou. Certains ont avancé une étymologie algonquine voulant que le nom signifie rouge ou sang, ce qui est faux. Les Micmacs appelaient eux-mêmes l'île Seebahgunjeechk, ce qui signifie Petit-Shippagan. Le nom Miscou est mentionné pour la première fois par Samuel de Champlain en 1623. Le nom suivit ensuite plusieurs variations comme: Muscoe (1680), Michkou (1685), Petite Île Miscou (1686), Isle de Sainct Louis dans les relations Jésuites, puis à nouveau Miscou en 1744[1].

Géographie

Carte topographique du Miscou.

Situation

Miscou est situé à 120 kilomètres de route à l'est de Bathurst.

Topographie

Hydrographie

Articles connexes : baie des Chaleurs et Golfe du Saint-Laurent.

Le réseau hydrographique de Miscou est très complexe. Le centre et le nord de l'île sont couverts de nombreux lacs et étangs.

La rivière Landry et les ruisseaux Muddy Brook, Chenière et d'autres se jettent dans la mer. Les ruisseaux Black, Cedar, Eel et d'autres moins importants se jettent dans les lacs, ou relient les lacs entre eux.

On retrouve les lac Fry, of the Island, Chiasson, Chenière, Big, Cowans, Teal, Princess Pine, Notman, Raftles, Goose et Of the Woods et Le maxime ward ruisseau.

On retrouve aussi différents groupes de lacs: Crane, Juniper, Dugay, Alexander, Otter, Rogers et Bridges.

Finalement, à l'est de l'île se trouve la mal baie MacGregors, la Queue de la mal baie MacGregors et la mal baie Windsors.

Géologie

Le sous-sol de Miscou est composé principalement de roches sédimentaires du groupe de Pictou datant du Pennsylvanien (entre 300 et 311 millions d'années)[2].

Climat

Article détaillé : Climat de la Péninsule acadienne.

Faune et flore

Hameaux

À environ un kilomètre à l'ouest du phare se trouve Phare-de-Miscou (Miscou Lighthouse en anglais). Deux kilomètres au sud de celui-ci se trouve Grande-Plaine (Miscou Plains). Au sud de l'île s'élève le bourg, Miscou-Centre et, deux kilomètres au sud de ce dernier, au pied du pont, Havre-de-Miscou (Miscou Harbour). Finalement, à l'est de l'île se trouve Pointe-Wilson (Wilson Point).

Histoire

Article connexe : Histoire du Nouveau-Brunswick.

Les premiers habitants furent les Micmacs.

Les Vikings seraient les premiers européens à avoir visité la région, à partir du XIe siècle. En effet, des coquilles de noyer ont été découvertes à L'Anse aux Meadows. Il n'y a pas de noyer à Terre-Neuve, et l'endroit le plus près où cet arbre pousse est sur la côte est du Canada, incluant le Nouveau-Brunswick.

La région commença à être visitée par des pêcheurs Basques, Normands et Bretons dès la fin du XIIIe siècle[3].

Jacques Cartier jeta l'ancre à Miscou en juillet 1534 et explora la région pendant quelques jours[4].

En 1619, l'Association des marchands de Bordeaux fonda un poste de pêche à Miscou. Des jésuites vinrent ensuite pour évangéliser les amérindiens de la région. Nicolas Denys faisait du commerce sur la côte de la baie des Chaleurs et du golfe du Saint-Laurent. L'association fut ensuite dissoute, les jésuites rappelés en France et Nicolas Denys forcé de quitter l'île pour Nipisiguit[5].

De Moscou à Miscou, sans escale

Le phare vers 1930.

Les plages de Miscou ont été le théâtre, le 29 avril 1939 d'un événement de la petite histoire de l'aviation transatlantique. Parti de Moscou un peu plus de 24 heures plus tôt, le bombardier soviétique TsKB-30 (un prototype de ce qui deviendra l'Iliouchine Il-4), commandé par le brigadier-général Vladimir K. Kokkinaki devait atterrir à New York, pour l'ouverture de l'exposition universelle.

Cependant, un épais brouillard au-dessus du Labrador devait les faire dévier de leur trajectoire. Encore loin de leur destination et complètement désorientés, le pilote et son navigateur, le major Mikhail Gordienko, décident qu'ils doivent poser leur appareil, le Moskva. À 20 h 55, le général Kokkinaki réussit à poser le Moskva entre une dune de sable et le lac Chenière, dans le nord-ouest de l'île et ainsi passer à l'histoire comme le premier aviateur à réussir une traversée de l'Atlantique par la voie transpolaire, le grand cercle de 8 000 km en 22 heures 56 minutes.

Le lendemain matin, les Miscous découvraient avec étonnement un bimoteur rouge. À son bord, les deux rescapés, indemnes, attendaient du secours[6].

XXIe siècle

Miscou est l'une des localités hôtes du IVe Congrès mondial acadien, en 2009.

Démographie

D'après le recensement de Statistique Canada, il y avait 649 habitants en 2006, comparativement à 643 en 2001, soit une hausse de 0,9%. Il y a 380 logements privés, dont 274 occupés par des résidents habituels. Le village a une superficie de 64,07 km2 et une densité de population de 10,1 habitants au kilomètre carré[7].

Administration

Comité consultatif

En tant que district de services locaux, Miscou est administré directement par le Ministère des Gouvernements locaux du Nouveau-Brunswick, secondé par un comité consultatif élu composé de cinq membres dont un président.

Liste des présidents successifs
Période Identité Étiquette Qualité
    Johnny Stewart    
    Jean-Baptiste Bezeau    
Toutes les données ne sont pas encore connues.

Budget et fiscalité

Représentation

Drapeau : Nouveau-Brunswick Nouveau-Brunswick: Miscou fait partie de la circonscription de Lamèque-Shippagan-Miscou, qui est représentée à l'Assemblée législative du Nouveau-Brunswick par Paul Robichaud, du Parti progressiste-conservateur. Il fut élu en 1999 puis réélu depuis ce temps.

Drapeau du Canada Canada: Miscou fait partie de la circonscription fédérale d'Acadie-Bathurst. Cette circonscription est représentée à la Chambre des communes du Canada par Yvon Godin, du NPD. Il fut élu lors de l'élection de 1997 contre le député sortant Doug Young, en raison du mécontentement provoqué par une réforme du régime d’assurance-emploi[8].

Chronologie municipale

1786: La paroisse d'Alnwick est érigée dans le comté de Northumberland [9].

1814: La paroisse de Saumarez est créée à partir de portions de la paroisse d'Alnwick et d'un territoire non organisé[9].

1826: Le comté de Gloucester est créé à partir des paroisses de Saumarez et de Beresford, du comté de Northumberland[9].

1831: La paroisse de Caraquet est créée à partir d'une portion de la paroisse de Saumarez[9].

1851: La paroisse de Shippagan est créée à partir d'une portion de la paroisse de Caraquet[9].

1851: La paroisse d'Inkerman est créée à partir de portions des paroisses de Caraquet et de Shippagan[9].

1867: Confédération canadienne.

Années 1870: Le comté de Gloucester est constitué en municipalité.

1947: Shippagan est constitué en municipalité dans le territoire de la paroisse.

1958: Le village de Shippagan obtient le statut de ville.

1966: La municipalité du comté de Gloucester est dissoute. La paroisse de Shippagan devient un District de services locaux. Des portions de la paroisse sont détachées pour former le village de Lamèque ainsi que les DSL de Le Goulet, de Sainte-Marie-sur-Mer et de Saint-Raphaël-sur-Mer.

1968: Le DSL de Pointe-Brûlée est créé à partir d'une portion de la paroisse de Shippagan.

1974: Le DSL de Pointe-Sauvage est créé à partir d'une portion de la paroisse de Shippagan.

1984: Les DSL de Baie-du-Petit-Pokemouche, Chemin-Coteau, de Chiasson-Savoy, de Cap-Bateau, de Haut-Lamèque, de Haut-Shippagan, de Miscou, de Petite-Lamèque, de Pointe-Alexandre, de Pointe-Canot, de Pigeon Hill, du Portage de Shippagan et de Sainte-Cécile sont créés à partir de portions de la paroisse de Shippagan.

Économie

Articles connexes : Économie du Nouveau-Brunswick et Économie de l'Acadie.

Entreprise Péninsule, un organisme basé à Tracadie-Sheila faisant partie du réseau Entreprise, a la responsabilité du développement économique de la région[10].

L'économie des îles de Lamèque et Miscou est dominée par la pêche, l'exploitation de la tourbe, la culture de petits fruits, le tourisme et les services[10]. Des efforts de diversification économique sont pourtant en cours, notamment dans le secteur de l'énergie éolienne[10]. En fait, le développement économique de la région est centré principalement sur la ville de Lamèque, même s'il y a quelques développements résidentiels au village[10], ainsi qu'un port de pêche, un aquaculteur, quelques commerces et des terrains de camping.

Vivre à Miscou

Article détaillé : Pont de Miscou.

Le centre de santé de Miscou emploie une infirmière 5 jours par semaine et offre certains services à la population. Miscou ne possédant pas d'hôpital, et celui de Lamèque étant devenu un centre de santé communautaire, les ambulances doivent se rendre à Tracadie, soit 60 km à partir de Havre-de-Miscou et 75 km à partir du Phare-de-Miscou.

Le village possède une caserne de pompiers.

Existant depuis le 20 juillet 1995, la Commission de gestion des déchets solides de la Péninsule acadienne (COGEDES) a son siège-social à Caraquet. Les déchets sont transférés au centre de transbordement de Tracadie-Sheila et les matières non-recyclables sont ensuite enfouies à Allardville.

L'église Saint-Antoine-de-Padoue est une église catholique romaine faisant partie du diocèse de Bathurst. Miscou possède aussi une église anglicane.

Culture et patrimoine

Images externes
Photo de l'église Saint-Antoine-de-Padoue par rebapep / Léola, sur Flickr.
Photo de l'église anglicane, par la même auteure.

Le phare

« Loin de tout » est l’expression qui décrit le mieux cette structure patrimoniale reconnue par le Bureau d'examen des édifices fédéraux du patrimoine. Le phare de l’île Miscou a été construit en 1856 à l’extrémité nord-est de la province, situé sur la baie des Chaleurs, membre du "Club des plus belles baies du monde". La tour originale en bois, de forme octogonale et encore en usage, est équipée d’une lentille Fresnel du troisième ordre. Ce phare monte la garde dans la beauté sauvage de l’île Miscou. Explorez les plages sablonneuses balayées par le vent tout en observant les oiseaux et d’autres espèces sauvages. Cette région est aussi reconnue pour ses tourbières, qui sont à la base d’une importante industrie locale.

Municipalités limitrophes

Notes et références

Notes

Références

  1. (en) Alan Rayburn, Geographical Names of New Brunswick, Énergie, Mines et Ressources Canada, Ottawa, 1975, p. 185.
  2. (en) [PDF] Ministère des Ressources naturelles et de l'énergie du Nouveau-Brunswick, « Bedrock Geology of New Brunswick », 2000. Consulté le 19 juin 2009
  3. (fr) Donat Robichaud, Le Grand Shippagan, 1976. p.33-37
  4. (fr) Lacoursière, Jacques, Jean Provencher et Denois Vaugeois (2000). Canada-Québec 1534-2000 Québec : Septentrion. (ISBN 2-89448-156-X) pp. 24-25
  5. (fr) Corinne Albert-Blanchard, Caraquet, Quelques bribes de son histoire, 1967.
  6. Robichaud, Donat, ptre. De Moscou à Miscou in Revue d'histoire de la Société historique Nicolas-Denys. vol XVII, n° 2, avril-août 1989. Shippagan, N.-B.. pp. 47-74.
  7. Chiffres de population et des logements, Canada, provinces et territoires, et localités désignées, recensements de 2006 et 2001 - Données intégrales sur Statistique Canada. Consulté le 14 avril 2010.
  8. (fr) Réal Fradette, « Qui arrivera à défaire Yvon Godin », dans L'Acadie Nouvelle, 20 décembre 2008 [lire en ligne (page consultée le 20 décembre 2008)].
  9. a, b, c, d, e et f (en) Cleadie B. Barnett, « New Brunswick Parishes », dans New Brunswick's Past, 17 avril 1998 [lire en ligne (page consultée le 27 novembre 2008)].
  10. a, b, c et d District de services régionaux 4 sur Bâtir des gouvernements locaux et des régions viables (Rapport Finn), sur Gouvernement du Nouveau-Brunswick. Consulté le 28 juillet 2011.

Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Miscou de Wikipédia en français (auteurs)

См. также в других словарях:

  • Miscou —    An island on the southern side of the entrance to the Baie de Chaleur. Name probably of Indian origin. First appears in Champlain s narrative. It was the reputed home of the Gougou, a very remarkable monster, described by Champlain. Cartier… …   The makers of Canada

  • Miscou Island — Location of Miscou Island …   Wikipedia

  • Miscou Island — Sp Misku salà Ap Miscou Island L Šv. Lauryno įl., Kanada (N. Bransvikas) …   Pasaulio vietovardžiai. Internetinė duomenų bazė

  • Île Miscou — Miscou Miscou Administration Pays  Canada Province …   Wikipédia en Français

  • Île de Miscou — Miscou Miscou Administration Pays  Canada Province …   Wikipédia en Français

  • Isla Miscou — Île Miscou / Miscou Island Puerto de Miscou Localización País …   Wikipedia Español

  • Phare de Miscou — Lieu historique national du Phare de Miscou Le phare de Miscou Présentation Date de construction 1856 Protection Lieu historique national le …   Wikipédia en Français

  • Lamèque-Shippagan-Miscou — Circonscription électorale provinciale Données clés Province  Nouveau Brunswick (   …   Wikipédia en Français

  • Pont de miscou — Pays  Nouveau Brunswick ( …   Wikipédia en Français

  • Pont de Miscou — Pays  Nouveau Brunswick ( …   Wikipédia en Français


Поделиться ссылкой на выделенное

Прямая ссылка:
Нажмите правой клавишей мыши и выберите «Копировать ссылку»