Mingqi


Mingqi

Les mingqis, terme que l'on pourrait traduire par « objet de l'autre monde », sont des figurines en terre cuite funéraires que l'on trouve dans les sépultures de la Chine antique.

Ils représentent des serviteurs, des courtisanes, des chevaux, des bâtiments, ainsi que tous les objets de la vie quotidienne. Leur présence est liée à la croyance des anciens chinois en un monde parallèle au notre dans lequel entraient les défunts, et depuis lequel les ancêtres, s'ils étaient honorés, pouvaient intercéder pour le bienfait de leur descendance. De ce fait, afin que le défunt vive confortablement, il fallait qu'il soit accompagné de tous les éléments nécessaires à son bien-être et au bon déroulement de son existence posthume.

Cette croyance est attestée depuis la dynastie Shang (1500-1200 av. J.-C.), toutefois l'usage de mingqi n'a vraisemblablement commencé que lors de la dynastie Zhou (bien qu'on ai pas découvert d'exemplaires aussi précoces).

Les Shang pratiquaient en effet le sacrifice humain et animal et c'était les véritables serviteurs et amis, ainsi que les chevaux, qui étaient sacrifiés pour accompagner le défunt dans sa dernière demeure. Cette pratique, mentionnée à propos des Shang par les historiens chinois du IIe siècle, a été confirmée par les fouilles archéologiques, notamment celles de la nécropole royale d'Anyang. Dans la seule tombe de la reine guerrière Fu Hao, quarante-sept hommes avaient été sacrifiés. Cette pratique du sacrifice est abandonnée sous les Zhou, et le mingqi peut être considéré comme un substitut à la présence effective des serviteurs dans la tombe. Un des exemplaires les plus impressionnants de mingqi est incontestablement l'armée de terre cuite, de taille humaine, du premier empereur, Qin Shi Huang, de la dynastie Qin. La taille des mingqi va être plus réduite sous les Han et il semble que ces figurines ne vont plus être l'apanage des seuls dirigeants mais se démocratiser dans plusieurs couches de la société. Les mingqi de l'époque Tang se caractérisent quant à elles par une diversification et un aspect plus profane de leur signification. Elles sont délicatement peintes ou vernies avec les trois couleurs caractéristiques de la céramique de cette époque.

Lien externe


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Mingqi de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Mingqi — (chinesisch 明器 oder 冥器, auch 盟器 míngqì, W. G. ming ch i, engl. burial objects / funerary objects / mortuary objects)[1] sind chinesische Grabbeigaben, Begräbnisbeigaben bzw. Totengaben, die speziell für Begräbniszwecke angefertig werden …   Deutsch Wikipedia

  • Mingqi — (simplified Chinese: 明器; traditional Chinese: 冥器; pinyin: míngqì), sometimes referred to as spirit objects [1] or vessels for ghosts , are Chinese burial goods. They included daily utensils, musical instruments, weapons, armor, and intimate… …   Wikipedia

  • Dynastie Han — 34°09′21″N 108°56′47″E / 34.15583, 108.94639 …   Wikipédia en Français

  • CHINE (L’Empire du Milieu) - Arts — Les tendances esthétiques chinoises ordonnent les créations artistiques selon une hiérarchie profondément différente de celle de l’Occident: elles tiennent compte de leur lien plus ou moins direct avec l’esprit. L’écriture – et donc la… …   Encyclopédie Universelle

  • Royaumes combattants — La période des Royaumes Combattants (chinois traditionnel : 戰國; chinois simplifié : 战国; pinyin : zhàn guó, littéralement « pays » (guo) en « guerre » (zhan)), s étend, en Chine, du Ve siècle av. J.‑C.… …   Wikipédia en Français

  • History of the horse in chinese art — The History of the horse in Chinese art Horses are the foundation of military power, the great resources of the state but, should this falter, the state will fall (Ma Yuan (14BC 49AD), a Han general and horse expert.)China was, and still is, a… …   Wikipedia

  • Art chinois — Ai Weiwei, Bol de perles, 2006. Détail de l installation, bols de porcelaine de Jingdezhen et perles d eau douce, dites « perles de Chine », 100 x 43 cm chaque pièce. Exposition So Sorry, München 2010 …   Wikipédia en Français

  • Ceramique chinoise — Céramique chinoise Coupe noire « coquille d œuf » typique de la culture de Longshan, et vieille de près de 5 000 ans. Université de Pékin La céramique chinoise est principalement connue pour la porcelaine, qu elle a… …   Wikipédia en Français

  • Céramique Chinoise — Coupe noire « coquille d œuf » typique de la culture de Longshan, et vieille de près de 5 000 ans. Université de Pékin La céramique chinoise est principalement connue pour la porcelaine, qu elle a inventée ; mais elle est …   Wikipédia en Français

  • Céramique chinoise — Coupe noire « coquille d œuf » typique de la culture de Longshan, et vieille de près de 5 000 ans. Université de Pékin La céramique chinoise est principalement connue pour la porcelaine, qu elle a inventée ; mais elle est …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.