Mine sous-marine


Mine sous-marine

Mine marine

Mine à contact « Jacobi » d'origine russe utilisée lors de la guerre de Crimée. Ce modèle, d'une très faible efficacité, provoqua plus d'inquiétude que de dégâts. Image tiré de L'Illustration, n° 646, juillet 1855.

Une mine marine ou mine sous-marine est une charge explosive placée en surface, entre deux-eaux ou au fond de la mer, qui se déclenche automatiquement lorsqu'un navire de surface ou un sous-marin passe à proximité (et a fortiori au contact).

Exemple de dégâts matériels induit par l'explosion d'une mine.

Sommaire

Constitution

Une mine est constituée d'une enveloppe métallique enfermant une charge explosive, le ou les dispositifs de mise de feu avec ses capteurs et combinateur d'influences, les dispositifs d'ancrage ou de contrôle d'immersion, un dispositif de programmation de contremesures, de neutralisation ou de sabordage.

Charge explosive

Une mine contient généralement une charge d'une centaine de kg de TNT. Certaines mines de fond peuvent avoir une charge explosive plus importante jusqu'à 1,5 tonnes.

Types

Mine à orin utilisée pendant la Première Guerre mondiale. Musée de la Marine, Paris.

On peut distinguer les mines :

Selon leur position dans l'eau

  • mine à orin : la mine comprend un bloc lesté, le crapaud, qui, au mouillage, largue la mine proprement dite, de flottabilité positive, au bout d'un câble (orin) à une immersion prédéterminée ;
  • mine de fond : mine à flottabilité négative, qui est donc posé sur le fond. Certaines mines de ce type sont des capsules enfermant une torpille (mine CAPTOR). Les mines de fond sont utilisées par fonds inférieurs à 60 mètres contre les bâtiments de surface, ou à plus grande profondeur contre les sous-marins ;
  • mine dérivante : mine flottante laissée à la dérive ;
  • mine rampante : mine flottante, maintenue sous la surface par un lest, qui se déplace librement dans le courant ;
  • mine ludion : mine dont l'immersion est assurée par un système de contrôle hydrostatique qui la maintient à une profondeur prédéterminée

Selon leur dispositif de mise de feu

Bien que la plupart des mines modernes combinent simultanément, alternativement ou successivement plusieurs influences (acoustique, magnétique, pression) (mines combinées), on trouve :

  • mine à contact : mine qui explose au contact. Elle est généralement équipée d'antennes ou de cornes. Les premières mines étaient des mines à contact ;
  • mine à influence :
    • mine acoustique : mine dont la mise de feu est activée par influence acoustique (bruit des hélices et des machines). Ce type de mine comporte donc des hydrophones ;
    • mine à dépression : la mise de feu est sensible à la variation de pression de l'eau causée par le passage d'un navire ;
    • mine magnétique : la mise de feu est sensible à la variation du champ magnétique causée par le passage d'un navire.

Emploi

Article détaillé : Guerre des mines.

Voir aussi

Commons-logo.svg

Liens externes

  • Portail du monde maritime Portail du monde maritime
Ce document provient de « Mine marine ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Mine sous-marine de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • SOUS-MARINE (LUTTE) — On appelle «lutte sous marine» la partie de la guerre navale mettant en œuvre d’un côté des sous marins, de l’autre leurs adversaires (sous la mer, en surface, dans les airs, à quoi s’ajoutent les systèmes fixes de détection et de localisation).… …   Encyclopédie Universelle

  • Grenade sous-marine — Grenade anti sous marine Grenade Mark XI utilisée par l US Navy, à la fin de la 2e GM. A la différence des grenades classiques, elle est profilée et possède des ailettes (sur la partie supérieure) pour la mettre en rotation, lui donnant une… …   Wikipédia en Français

  • Grenade anti-sous-marine — Grenade Mark XI utilisée par l US Navy, à la fin de la 2e GM. A la différence des grenades classiques, elle est profilée et possède des ailettes (sur la partie supérieure) pour la mettre en rotation, lui donnant une trajectoire verticale sans… …   Wikipédia en Français

  • Grenade anti sous-marine — Grenade Mark XI utilisée par l US Navy, à la fin de la 2e GM. A la différence des grenades classiques, elle est profilée et possède des ailettes (sur la partie supérieure) pour la mettre en rotation, lui donnant une trajectoire verticale sans… …   Wikipédia en Français

  • Mine Marine — Mine à contact « Jacobi » d origine russe utilisée lors de la guerre de Crimée. Ce modèle, d une très faible efficacité, provoqua plus d inquiétude que de dégâts. Image tiré de L Illustration, n° 646, juillet 1855. Une mine marine ou… …   Wikipédia en Français

  • Mine maritime — Mine marine Mine à contact « Jacobi » d origine russe utilisée lors de la guerre de Crimée. Ce modèle, d une très faible efficacité, provoqua plus d inquiétude que de dégâts. Image tiré de L Illustration, n° 646, juillet 1855. Une mine… …   Wikipédia en Français

  • Mine navale — Mine marine Mine à contact « Jacobi » d origine russe utilisée lors de la guerre de Crimée. Ce modèle, d une très faible efficacité, provoqua plus d inquiétude que de dégâts. Image tiré de L Illustration, n° 646, juillet 1855. Une mine… …   Wikipédia en Français

  • Mine marine — Exemple de dégâts matériels induit par l explosion d une mine …   Wikipédia en Français

  • Marine belge — Composante Maritime Pavillon de la Composante Maritime …   Wikipédia en Français

  • Marine-Indochine 1939-1945 — Histoire de la marine française en Indochine de 1939 à 1945 L’histoire de la marine française en Indochine française pendant la période 1939 1945 est généralement méconnue. Peu de gens, en effet, connaissent le nom de la bataille de Koh Chang,… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.