Mignard


Mignard

Pierre Mignard

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Pierre Mignard (homonymie).
Pierre Mignard, Autoportrait

Pierre Mignard, né à Troyes le 7 novembre 1612 et mort à Paris le 30 mai 1695 est un peintre français.

Biographie

Tout d'abord destiné à la médecine, il entre en 1624 dans l'atelier du peintre Jehan Boucher à Bourges. De retour à Troyes, il travaille chez un sculpteur nommé François Gentil avant de partir pour Fontainebleau - capitale des arts de l'époque - où il étudie Le Primatice, Le Rosso et Fréminet. Il peint la chapelle du château de Coubert-en-Brie pour le maréchal de Vitry qui le prend sous sa protection et l'emmène à Paris où il devient l'élève de Simon Vouet et rencontre Charles Le Brun (bien plus tard les deux hommes seront en situation de rivalité ouverte), Eustache Le Sueur, et Du Fresnoy avec qui il se lie.

En 1635 il part pour Rome où il rencontre Poussin, peut-être le peintre Sassoferrato et Anna Avolara, fille d'un architecte, dont il s'éprend mais qu'il n'épousera qu'en 1660 à la suite d'obstacles divers. Devenu célèbre à Rome, il est naturellement rappelé en France par Louis XIV en 1657. Sur le chemin de Paris, il rencontre Molière à Avignon et devient un des rares intimes de la troupe qui ne soit pas comédien. Molière composera en 1669 un éloge (poème de la Gloire du Val-de-Grâce) de son chef d'œuvre, le Dôme du Val-de-Grâce, commandé en 1663 par Anne d'Autriche et qui lui est payé 35 000 livres.

Mignard La vierge aux raisins

Mignard partage sa carrière entre le portrait - il est la coqueluche des grandes dames du royaume pour cela - et les grandes compositions décoratives. Il peindra notamment au château de Versailles. En juin 1687, il est anobli par le roi qui, en 1690 – à la mort de Le Brun – le nomme son premier peintre, en fait le directeur des manufactures royales et le fait d'office entrer à l'Académie royale de peinture et sculpture et y siéger comme directeur.

À sa mort on fit à Mignard de grandes funérailles à l'église Saint-Roch et il fut enterré aux Jacobins. Il avait eu quatre enfants. Sa fille Catherine épousera en 1696 le comte de Feuquières.

Au vu de ses Madones aux airs inspirés et de la mièvrerie parfois attribuée à sa peinture, un rapport s'est établi[1] entre son nom et l'adjectif « mignard » ou le mot « mignardise », dérivés péjoratifs de « mignon ». Il reste pourtant un des plus célèbres peintres classiques français : ami des beaux esprits de son temps (outre Molière, citons La Fontaine, Racine ou Boileau), on lui doit des portraits de Molière et Bossuet, de Jacques de Cordon d'Evieu, de la princesse Palatine, de la duchesse de Châtillon, de la comtesse de Fiesque, de Julie d'Angennes, de Mlle de Montpensier, de Mlle de Valois et de la grande-duchesse de Toscane, de Mme de la Sablière, de la duchesse de Brissac, de la duchesse de Ventadour, de Mme de Montespan, de Mlle de La Vallière, de Mme de Sévigné, de Mlle de Grignan, de Mlle de Fontanges et de Mme de Tencin. Il a par ailleurs peint dix fois Louis XIV.

Liens externes

Commons-logo.svg

Références

  1. Le Robert - Dictionnaire historique de la Langue Française - ISBN : 2-85036-187-9


  • Portail de la peinture Portail de la peinture
  • Portail de la France du Grand Siècle (1598-1715) Portail de la France du Grand Siècle (1598-1715)
Ce document provient de « Pierre Mignard ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Mignard de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • mignard — mignard, arde [ miɲar, ard ] adj. • 1418; de mignon et ard 1 ♦ Vieilli Qui a une douceur mignonne. ⇒ 2. gentil. « des attentions mignardes » (Sand). 2 ♦ (Personnes) Péj. ⇒ affecté, mièvre, recherché. Tolstoï « s engouait de petits maîtres… …   Encyclopédie Universelle

  • MIGNARD (P.) — MIGNARD PIERRE (1612 1695) Né à Troyes, Pierre Mignard fit son apprentissage à Bourges, à partir de 1622, chez le peintre de tableaux d’autel Jean Boucher, puis à Paris chez Simon Vouet. Ces deux peintres qui avaient fait autrefois le voyage… …   Encyclopédie Universelle

  • mignard — mignard, arde (mi gnar, gnar d ) adj. 1°   Gracieux et délicat (en ce sens il vieillit). •   Sa langue, en bégayant, d une façon mignarde, Me disait...., RÉGNIER Élég. IV. •   Ha, que mademoiselle de la Basinière est mignarde !, SÉV. 388.… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Mignard — is a French surname and may refer to: François Mignard, French astronomer 12898 Mignard, main belt asteroid discovered by François Mignard Pierre Mignard, French painter This disambiguation page lists articles associated with the same title. If… …   Wikipedia

  • mignard — MIGNARD, [mign]arde. adj. Doux, gracieux, delicat. Un visage mignard. des traits mignards. Il se dit aussi, Des petits ouvrages qui sont travaillez avec beaucoup de delicatesse. Cet ouvrage est mignard. cela est mignard. On dit, d Un jeune homme… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Mignard — ist der Familienname folgender Personen: Nicolas Mignard (1606–1668), französischer Maler Pierre Mignard (1612–1695), französischer Maler Diese Seite ist eine Begriffsklärung zur Unterscheidung mehrerer mit demselben Wort bezeichn …   Deutsch Wikipedia

  • Mignard —   [mi ɲaːr],    1) Nicolas, genannt Mignard d Avignon [ davi ɲɔ̃], französischer Maler, * Troyes 7. 2. 1606, ✝ Paris 20. 3. 1668, Bruder von 2); hielt sich 1635/36 in Rom auf, wo ihn besonders Werke Annibale Carraccis beeindruckten. Er malte v. a …   Universal-Lexikon

  • Mignard — (spr. Minjar), 1) Nicol., genannt M. d Avignon), geb. gegen 1608 zu Troyes in Champagne, Sohn eines Engländers Mores, welcher in Kriegsdienste Heinrichs IV. von Frankreich getreten war u. von demselben den Namen M erhalten hatte; er war Maler u.… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Mignard — (spr. minjar), Pierre, franz. Maler und Radierer, geb. im November 1612 in Troyes, gest. 30. Mai 1695 in Paris, hatte Jean Boucher in Bourges und Simon Vouet in Paris zu Lehrern und lebte sodann seit 1636 in Italien, meist in Rom, weshalb er den… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Mignard — (spr. minnjahr), Pierre, franz. Historien und Porträtmaler, auch Radierer, geb. 1612 zu Troyes, Hofmaler Ludwigs XIV., gest. 30. Mai 1695; malte religiöse Stoffe: Kreuztragung, heil. Cäcilia, Madonnen; Bildnisse: Mad. de Maintenon, Marie Mancini …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Mignard — (Minjar), Pierre, geb. 1610 zu Troyes, gest. 1695, Hofmaler Ludwigs XIV., bildete sich besonders nach Tizian, malte Porträts und historische Stücke (St. Cloud und Versailles) …   Herders Conversations-Lexikon