Michiel De Ruyter


Michiel De Ruyter

Michiel de Ruyter

Michiel Adriaenszoon de Ruyter, ° 1607, † 1676
Amiral des Provinces-Unies

par Ferdinand Bol (1667)

Michiel Adriaenszoon de Ruyter24 mars 1607, † 29 avril 1676) est l'amiral le plus célèbre de l'histoire néerlandaise.

De Ruyter a combattu pendant les trois premières Guerres anglo-néerlandaises et a remporté plusieurs victoires. De plus, il a été actif dans divers conflits sur la mer Baltique et contre les pirates de la mer Méditerranée, alternativement au service de son pays ou d'armateurs privés.

Biographie

De Ruyter est né à Flessingue. Il est devenu marin à l'âge de 11 ans en 1618. À l'âge de 22 ans, il était déjà capitaine d'un navire marchand. En 1641, il combat les troupes espagnoles. Jusqu’en 1651, où il décide de terminer sa carrière comme capitaine-marchand, de pirate et de chasseur de baleines, il fait de nombreux voyages au Spitzberg, en Mer Baltique, au Maroc et aux Antilles. En 1650, c'est un homme aisé. À l’âge de 44 ans, après la mort de sa deuxième épouse qui lui avait donné un fils, il conclut un troisième mariage. Sa nouvelle femme exige qu’il choisisse la vie à terre. Mais en 1652, alors que vient d'éclater la première guerre anglo-hollandaise (1652-1654), les États généraux des Provinces-Unies font appel à lui. Il décide de s’engager pour convoyer les navires marchands qui franchissent la Manche.

Au cours de la guerre, Ruyter prouve sa valeur sous les ordres de l'amiral Maarten Tromp, gagnant la bataille de Plymouth. Après la mort de Tromp, à la bataille de Scheveningen, il décline le commandement de la flotte néerlandaise.

En 1659, il combat la Suède, alliée avec le Danemark. Une année avant que la Deuxième Guerre anglo-néerlandaise ne commence, il combat la flotte anglaise au large de la Guinée.

Pendant la Deuxième Guerre anglo-néerlandaise (1665-1667), acceptant alors le commandement suprême, il mène plusieurs batailles : la bataille des Quatre Jours en 1666 et le raid sur la Medway en 1667 qui mène les Néerlandais aux portes de Londres.

Lors de la Troisième Guerre anglo-néerlandaise, ses victoires contre la flotte anglo-française, pourtant supérieure en nombre, à la bataille de Solebay (1672) et à la bataille du Texel (1673) permettent d'éviter l'invasion maritime des Provinces-Unies par les Anglais.

Michiel Adriaenszoon de Ruyter trouve la mort le 22 août 1676 contre la flotte française à la bataille d'Agosta, près de Messine en Sicile.

Postérité

Statue de Michiel de Ruyter à Flessingue

Selon Gerard Brandt, le premier biographe de Ruyter, le stadthouder Guillaume III le considérait comme son ennemi. Cela peut expliquer pourquoi le vieil amiral était chargé d’une mission quasi-impossible.

Quand le bâtiment amiral De Eendracht avec le corps de Ruyter passa devant la côte française, Louis XIV donna ordre de rendre hommage à l’amiral tombé. Ruyter fut inhumé dans la Nieuwe Kerk (« nouvelle église ») à Amsterdam. Les États généraux des Provinces-Unies firent construire un monument en marbre blanc à la place de l’autel.

Dans l’histoire de la marine des Pays Bas plusieurs vaisseaux ont été appelés Admiraal de Ruyter. L'année 2007 a été la Michiel de Ruyterjaar (Année Michiel de Ruyter) aux Pays-Bas pour célébrer le quatrième centenaire de sa naissance.

Liens externes

  • Portail de l’histoire militaire Portail de l’histoire militaire
  • Portail du monde maritime Portail du monde maritime
  • Portail des Pays-Bas Portail des Pays-Bas

Ce document provient de « Michiel de Ruyter ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Michiel De Ruyter de Wikipédia en français (auteurs)