Michel d'Ornano


Michel d'Ornano
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir d'Ornano.
Michel d'Ornano
Michel d'Ornano9.JPG

Parlementaire français
Date de naissance 12 juillet 1924
Date de décès 8 mars 1991 (à 66 ans)
Mandat Député
1967 - 1991
Circonscription Quatrième circonscription du Calvados
Groupe parlementaire RI (1967-1978)
UDF (1978-1991)
Ve République

Michel d'Ornano, né le 12 juillet 1924 à Paris et mort le 8 mars 1991 à Saint-Cloud (Hauts-de-Seine)[1], est un homme politique français.

Sommaire

Biographie

Descendant de Marie Walewska et du maréchal d'Ornano, fils du comte Guillaume d'Ornano (1894-1985) cofondateur des parfums Lancôme, Michel d'Ornano commence, après le lycée Carnot et des études de droit, une carrière d'industriel du parfum, avec son père et son frère, Hubert, en créant la société Jean d’Albret-Orlane.

Il s'engage en politique en 1962 en accédant à la mairie de Deauville, lieu de villégiature de ses parents. Il devient ensuite député (1967) puis membre (1976) et président (1979) du conseil général du Calvados, et enfin président du conseil régional de Basse-Normandie (1983) dont il a été éphémèrement le premier en 1974 avant d'être nommé ministre. La région lui doit alors la desserte Paris-Caen-Cherbourg par turbotrain, l'implantation de l'accélérateur de particules GANIL à Caen et la construction de l’autoroute de Normandie, ainsi que le Festival du cinéma américain de Deauville.

Surnommé le « Duc de Normandie », il crée autour de lui un clan qui fait de lui l'homme fort de la Basse-Normandie pendant 30 ans. Il installe sa femme, Anne d'Ornano, à la mairie de Deauville en 1977, et, frappé par le cumul de mandat, propose en 1986 la présidence de région à René Garrec. À sa mort en 1991, renversé par une camionnette de livraison en traversant la chaussée à Saint Cloud (Hauts-de-Seine), sa suppléante Nicole Ameline devient députée, tandis que sa femme reprend la présidence du conseil général du Calvados.

Sur le plan national, il est un ami fidèle de Valéry Giscard d'Estaing. Il fonde avec ce dernier les Républicains indépendants (RI), puis adhère à l’UDF. Cela lui vaudra d'être ministre durant toute la présidence de celui-ci, aux portefeuilles successivement de l'Industrie et de la recherche, des Affaires Culturelles, et de l'Environnement et du cadre de vie.

Pour les élections municipales de 1977, Michel d'Ornano est le candidat désigné par les Républicains indépendants pour tenter d'emporter la mairie de Paris. Arrêtant son choix sur le XVIIe arrondissement dans un premier temps, il se présente finalement dans le XVIIIe où il est battu par la liste socialiste conduite par Lionel Jospin, Daniel Vaillant et Bertrand Delanoë. L'élection est marquée par le duel avec Jacques Chirac, autre candidat de droite, qui cherche (et réussira) à atteindre Giscard dans la perspective de l'élection présidentielle de 1981.

Il a également été vice-président de la Socpresse.

Mandats politiques

Fonctions ministérielles

  • Ministre de l'Industrie du 14 juin 1974 au 29 mars 1977
  • Ministre de la Culture et de l'Environnement du 29 mars 1977 au 31 mars 1978
  • Ministre de l'Environnement et du cadre de vie du 31 mars 1978 au 22 mai 1981 (et de la culture entre le 4 mars et le 22 mai 1981)

Sources

Notes et références

Articles connexes

Bibliographie

  • Une certaine idée de Paris (1976)
  • La Manipulation des médias (1983)
Précédé par Michel d'Ornano Suivi par
Françoise Giroud
Ministre de la Culture
1977-1978
Jean-Philippe Lecat
Jean-Philippe Lecat
Ministre de la Culture
1981-1981
Jack Lang
Précédée par Michel d'Ornano Suivie par
Paul Granet
Mondevert.png
Ministre de l'Environnement et du cadre de vie
1978-1981
Michel Crépeau
Précédé par Michel d'Ornano Suivi par
nouvelle institution
Blason region fr Normandie.svg
Président du conseil régional de Basse-Normandie
1974
Léon Jozeau-Marigné
Léon Jozeau-Marigné
1983-1986
René Garrec

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Michel d'Ornano de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Michel d'Ornano — (born Paris, July 12, 1924 died Garches, Hauts de Seine, March 8, 1991) was a French politician. A descendant of both Marie Walewska and Philippe Antoine d Ornano, he began his political career as mayor of Deauville in 1962. He served as… …   Wikipedia

  • Stade Michel-d'Ornano — Vue générale Généralités Adresse Boulevard Georges Pompidou BP 6138, 14064 Caen cedex Coordonnées …   Wikipédia en Français

  • Stade Michel d'Ornano — Adresse Boulevard Georges Pompidou BP 6138, 14064 Caen cedex Coordonnées …   Wikipédia en Français

  • Stade michel-d'ornano — Adresse Boulevard Georges Pompidou BP 6138, 14064 Caen cedex Coordonnées …   Wikipédia en Français

  • Stade Michel-d’Ornano — Das Stadioninnere des Stade Michel d’Ornano Daten Ort Frankreich …   Deutsch Wikipedia

  • Prix Michel d'Ornano — Créé en 1991 par les compagnies membres de la MPA, en mémoire de Michel d Ornano (ancien député maire de Deauville), le Prix Michel d Ornano a récompensé depuis 1992 le meilleur scénario de long métrage d un jeune auteur français. Depuis 2007, le …   Wikipédia en Français

  • Prix michel-d'ornano — Créé en 1991 par les compagnies membres de la MPA, en mémoire de Michel d Ornano (ancien député maire de Deauville), le Prix Michel d Ornano a récompensé depuis 1992 le meilleur scénario de long métrage d un jeune auteur français. Depuis 2007, le …   Wikipédia en Français

  • Prix Michel-d'Ornano — Le prix Michel d Ornano est une récompense de cinéma créée en 1991 par les compagnies membres de la MPA en mémoire de Michel d Ornano (ancien député maire de Deauville et fondateur du Festival du cinéma américain), décernée depuis 1992 au… …   Wikipédia en Français

  • Parc Michel d'Ornano — (ancien parc Saint Louis) Géographie Pays  France Ville Caen Quartier …   Wikipédia en Français

  • Stade Michel d'Ornano — is a multi use stadium in Caen, France. It is currently used mostly for football matches and is the home stadium of SM Caen. The stadium is able to hold 21,500 people and was built in 1993 …   Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.