Michel Teulet


Michel Teulet
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Teulet.
Michel Teulet
Naissance 22 juillet 1941
Gagny
Nationalité Française
Profession Maire de Gagny
Homme politique UMP

Michel Teulet est une personnalité politique française, membre de l'UMP.

Maire de Gagny (Seine-Saint-Denis) depuis 1995, il a été réélu conseiller général du canton de Gagny en 2004[1].

En mars 2008, il est réélu maire au second tour[2].

Il est réélu un nouvelle fois conseiller général du canton de Gagny lors des élections cantonales de mars 2011.

Sommaire

Biographie personnelle et parcours politique

1941-1970 : jeunesse et apprentissage

TEULET (Michel, Bernard, Marc) est né le 22 juillet 1941 à Gagny (Seine-Saint-Denis). Il est le fils de Léonard Teulet qui était Technicien et de Mme, née Madeleine Pirot. Il passera une partie son enfance dans le quartier des Abbesses de Gagny, ses parents y possédaient une maison avenue Paul-de-Kock. [3]

Il obtient son baccalauréat au lycée Clemenceau de Villemomble puis il intègre la Faculté de droit et Institut d'études politiques de Paris, communément appelé « Sciences Po ». Il en ressort avec une Maîtrise en droit et en sciences politiques. [4]

Il épouse le 25 août 1962 à Mlle Marthe Labroue (Elle fut notamment institutrice à Gagny) . Ils auront ensemble une fille : Nathalie.

Après ses études, Michel Teulet se rapproche des partis gaullistes comme l'UNR.

1971-1981 : Le début de son engagement politique et ses missions au sein du secrétariat général du gouvernement

[5]

Très jeune, à l'âge de trente ans, il s'implique dans le devenir de la commune de Gagny, sa ville natale. De 1971 à 1977 il sera conseiller municipal sous le dernier mandat de Raymond Valenet.

Tout en assurant pleinement cette fonction communale, Michel Teulet assume des responsabilités dans les gouvernements de Georges Pompidou et de Valéry Giscard d'Estaing.

Entre 1970 et 1981, il exercera les fonctions suivantes :

  • Chargé de mission au Secrétariat général du gouvernement (1970-78)
  • Chef du bureau du cabinet du Premier ministre (1979)
  • Chargé de mission au cabinet du Secrétaire général du gouvernement (1980-81)

[6]

1982-1988 : La Mairie de Paris et la première cohabitation

Suite à la défaite de la droite lors des élections présidentielles de 1981, Michel Teulet rejoint Jacques Chirac à la mairie de Paris en 1982, il devient Chargé de Mission au cabinet du Maire de Paris.

Par la suite, lors de la Première Cohabitation qui permit à Jacques Chirac de devenir le Premier Ministre de François Mitterrand, Michel Teulet devient chef adjoint du cabinet du Premier ministre de 1986 à 1988.

Michel Teulet sera également le Secrétaire National du Rassemblement pour la République (RPR) de 1992 à 1995.

Michel Teulet gardera un lien fort avec la Mairie de Paris puisqu'il sera Membre de l'Inspection générale de la Ville de Paris de 1988 jusqu'à la défaite de Jean Tiberi devant Bertrand Delanoë en 2001.

1989-1995 : La conquête de la Mairie de Gagny

En parallèle, Michel Teulet sera de 1983 à 1994 le premier adjoint au maire de Gagny sous les mandats de Jean Valenet (RPR, le fils de Raymond Valenet). Il sera notamment chargé des finances de la ville.

Il démissionnera de son poste de premier Adjoint en 1994 et lors des élections de 1995, bien qu'ayant été Second Administrateur de la ville, il fera liste séparée pour se présenter contre le maire sortant.

Il mettra ainsi un terme à plus de 25 ans de collaboration avec la famille Valenet en devenant Maire de Gagny en 1995 (Raymond et son fils Jean ont assuré des mandats de Maire de 1958 à 1995).

Michel Teulet sera réélu en 2001 avec 53,4% des suffrages, puis en 2008 avec 41,6% au terme d’une triangulaire difficile. [7]

Lors de la campagne des municipales de 2001, Jean Valenet tentera de reconquérir la mairie de Gagny, mais il n'obtiendra que 16% des suffrages.

Michel Teulet a été réélu conseiller général du canton de Gagny en 2004. [8].

Le 18 novembre 2010, il est élu Président de l' Association des Maires d'Île-de-France en succession de Claude Pernès[9].

Distinctions honorifiques

Pendant sa carrière d'administrateur civil honoraire et d'homme politique, Michel Teulet recevra les distinctions honorifiques suivantes :

  • Chevalier de la Légion d'honneur et de l'ordre national du Mérite
  • Commandeur des Palmes académiques
  • Chevalier du Mérite agricole et des Arts et des Lettres
  • Médaille de vermeil départementale et communale
  • Médaille d'or de la Jeunesse et des Sports

Sources

Liens externes

Sur les autres projets Wikimedia :


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Michel Teulet de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Michel Fourcade — Conseillers généraux de la Seine Saint Denis Article connexe : Conseillers généraux de la Seine Saint Denis (2004 2008). Claude Bartolone, président du Conseil général. Les conseillers généraux de la Seine Saint Denis sont au nombre de 40.… …   Wikipédia en Français

  • Jean-Michel Bluteau — Conseillers généraux de la Seine Saint Denis Article connexe : Conseillers généraux de la Seine Saint Denis (2004 2008). Claude Bartolone, président du Conseil général. Les conseillers généraux de la Seine Saint Denis sont au nombre de 40.… …   Wikipédia en Français

  • Mouzieys-Teulet — Mouzieys Teulet …   Wikipedia

  • Abdel-Madjid Sadi — Conseillers généraux de la Seine Saint Denis Article connexe : Conseillers généraux de la Seine Saint Denis (2004 2008). Claude Bartolone, président du Conseil général. Les conseillers généraux de la Seine Saint Denis sont au nombre de 40.… …   Wikipédia en Français

  • Azzedine Taïbi — Conseillers généraux de la Seine Saint Denis Article connexe : Conseillers généraux de la Seine Saint Denis (2004 2008). Claude Bartolone, président du Conseil général. Les conseillers généraux de la Seine Saint Denis sont au nombre de 40.… …   Wikipédia en Français

  • Bally Bagayoko — Conseillers généraux de la Seine Saint Denis Article connexe : Conseillers généraux de la Seine Saint Denis (2004 2008). Claude Bartolone, président du Conseil général. Les conseillers généraux de la Seine Saint Denis sont au nombre de 40.… …   Wikipédia en Français

  • Conseillers Généraux De La Seine-Saint-Denis — Article connexe : Conseillers généraux de la Seine Saint Denis (2004 2008). Claude Bartolone, président du Conseil général. Les conseillers généraux de la Seine Saint Denis sont au nombre de 40. Claude Bartolone en a été élu président le 20… …   Wikipédia en Français

  • Conseillers generaux de la Seine-Saint-Denis — Conseillers généraux de la Seine Saint Denis Article connexe : Conseillers généraux de la Seine Saint Denis (2004 2008). Claude Bartolone, président du Conseil général. Les conseillers généraux de la Seine Saint Denis sont au nombre de 40.… …   Wikipédia en Français

  • Conseillers généraux de la seine-saint-denis — Article connexe : Conseillers généraux de la Seine Saint Denis (2004 2008). Claude Bartolone, président du Conseil général. Les conseillers généraux de la Seine Saint Denis sont au nombre de 40. Claude Bartolone en a été élu président le 20… …   Wikipédia en Français

  • Didier Ségal-Saurel — Conseillers généraux de la Seine Saint Denis Article connexe : Conseillers généraux de la Seine Saint Denis (2004 2008). Claude Bartolone, président du Conseil général. Les conseillers généraux de la Seine Saint Denis sont au nombre de 40.… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.