Michel Polac


Michel Polac

Michel Polac, né le 10 avril 1930 à Paris, est un journaliste de presse, de télévision et de radio, producteur de télévision, écrivain, critique littéraire et cinéaste français.

Sommaire

Biographie

En 1947, âgé de 17 ans, il est repéré par Jean Tardieu et intègre le Club d'Essai, « laboratoire expérimental » de l' ORTF[1] : « J'étais encore lycéen à Janson de Sailly, raconte Michel Polac, j'animais, avec des camarades, un journal lycéen fait de bric et de broc, Entre nous, que nous diffusions dans tous les lycées de Paris[2] ».

En 1951 il propose à Jean Tardieu Entrée des auteurs, émission visant à repérer les nouveaux talents du théâtre. Se déroulant à l'origine en studio, elle évolue pour devenir une émission culturelle en public.

En 1955, à la demande de Jean Tardieu, il crée et anime Le Masque et la Plume avec François-Régis Bastide, magazine public des lettres et du théâtre, lancé le dimanche 13 novembre 1955, émission encore diffusée sur France Inter. Au début de l'année 1970, France Inter s'apprête à remplacer l'émission, mais renonce devant la colère des auditeurs. Mais un différend entre Charensol et Polac pousse celui-ci à quitter l'émission en mai 1970.

En 1956, il publie son premier roman, La Vie incertaine, sous le parrainage de Jean Paulhan et Albert Camus[3].

Il anime également plusieurs émissions littéraires à la télévision : Bibliothèque de poche, de 1966 à 1970, émission consacrée au livre de poche, et Post-scriptum en 1970, qu'il est contraint d'arrêter en 1971 pour avoir abordé le thème de l'inceste. Il devient également producteur de télévision, notamment d'émissions et de documentaires littéraires[4].

En 1969, il présente un documentaire consacré à Louis-Ferdinand Céline : D'une Céline l'autre, rediffusé en 2011 sur la chaîne Histoire[5].

En 1970, il obtient le Prix Georges Sadoul pour son film Un fils unique, et le Grand Prix du Festival de Biarritz, en 1975, pour Question de confiance[6].

Après 10 ans d'absence télévisuelle, il revient à la télévision et présente l'émission Droit de réponse (1981), sur TF1. L'émission sera arrêtée peu de temps après la privatisation de TF1 dans le giron de Bouygues, en 1987, après qu'un dessin en direct satirique, sous la plume de Wiaz, eut énoncé en direct cette phrase de Cabu : « Une maison de maçon ; un pont de maçon ; une télé de m... ».

En 1987, il fait son entrée à L'Événement du jeudi où il tient un chronique littéraire.

De 1988 à 1989 il anime Libre et change, une émission littéraire, sur M6.

Au début des années 1990, Michel Polac participe, notamment en tant que présentateur, à de nombreux documentaires réalisés par le Centre de recherche et d’information pour le développement[7].

En mai 1994, à l'occasion des élections européennes, il participe à la constitution de la liste « L'Europe commence à Sarajevo » pour contraindre les partis politiques à prendre en compte la situation dans les Balkans[8]. Il sera le candidat en trente et unième position. La liste obtient finalement 1 % des suffrages exprimés (elle avait été créditée un temps de 12 % d'intentions de vote).

En 1997 il intègre la rédaction de Charlie Hebdo, en tant que chroniqueur littéraire.

En janvier 1999 il signe, ainsi que 131 autres personnalités tels Gilles Perrault, Pierre Bourdieu ou Hubert Reeves, un appel pour le droit de mourir dans la dignité qui sera publié par France-Soir[9].

Après avoir fait partie de l'équipe de chroniqueurs de Ça balance à Paris sur Paris Première, à partir du 16 septembre 2006, Polac est chroniqueur dans l'émission On n'est pas couché de Laurent Ruquier sur France 2, ce qui marque son grand retour sur une chaîne hertzienne. Pour des raisons de santé, il est remplacé le 9 juin 2007 par le chroniqueur Éric Naulleau.

En juin 2000, Michel Polac obtient la suppression de séquences d'une émission Ripostes de Serge Moati, consacrée aux « carnets intimes » en menaçant la chaîne France 5 de poursuites en référé. Selon Marc-Édouard Nabe, invité à la même émission, la lecture d’un extrait de son journal intime (Journal, PUF, 2000) par la journaliste Dorothée Woillez, portant sur des relations sexuelles avec des mineurs, aurait créé un violent incident sur le plateau. Selon Michel Polac, il s'agissait de faire supprimer l'une de ses interventions qui paraissait excessive alors que les réalisateurs avaient fait le choix de couper des propos antisémites de Nabe suscitant sa réaction[10].

Le 27 avril 2007, dans l'émission On n'est pas couché animée par Laurent Ruquier, Michel Polac s'en est pris à Daniela Lumbroso car celle-ci avait plusieurs années auparavant cité le même extrait de son journal intime, dont elle jugeait le caractère pédophile (page 147)[11]. Il explique que, pour cette raison, il n'a plus voulu publier de livre de peur de voir ses écrits déformés. Daniela Lumbroso a pour sa part maintenu son jugement sur ce passage du journal de Michel Polac[12].

Publications

  • 1956 : La Vie incertaine, Gallimard.
  • 1960 : Le Dieu impossible.
  • 1962 : Journal de San Pietro.
  • 1966 : Dictionnaire des Pataquès, ill. de M. Henry, Le seuil.
  • 1969 : Maman, pourquoi m'as-tu laissé tomber de ton ventre ?, Flammarion.
  • 1969 : Un fils unique, scénario, L'Avant-Scène.
  • 1970 : Un fils unique, L'Avant-Scène.
  • 1972 : Ça ne peut pas durer, Julliard.
  • 1983 : Les Revues des presse de « Droit de réponse », Mengès.
  • 1975 : Le Grand Mégalo, Stock.
  • 1978 : Le QI ou le roman d'un surdoué, Belfond.
  • 1985 : Hors de soi, Barrault.
  • 1986 : Mes Dossiers sont les vôtres, Balland.
  • 1987 : Droit de se taire, avec Franck Tenaille, Robert Laffont.
  • 1992 : L'Instant d'après, textes sur photos de Charles Camberoque, Ville de Béziers.
  • 1999 : La Luxure. Fragments d'un autoportrait en luxurieux, Textuel.
  • 2000 : Journal 1980-1998, PUF.
  • 2003 : Franchise postale, PUF.
  • 2007 : La Vie incertaine, éditions Neige - éditions Ginko.
Participations
  • 1991 : Préface à Ce que je fus de Panaït Istrati, Association des amis de Panaït Istrati.
  • 1991 : Préface à Fatras de Tomi Ungerer, Éditions Vents d'Ouest.
  • 1993 : Postface à J'accuse ! d'Émile Zola, Mille et une nuits.
  • 2008 : Préface à Cabu, reporter dessinateur, Vents d'Ouest.
Scénarios inédits
  • L'enlèvement, roman et scénario.
  • Une conduite d'échec, scénario.

Filmographie

Réalisateur

  • 1968 : La Fatigue, film.
  • 1969 : Un fils unique, film.
  • 1970 : Demain la fin du monde, film.
  • 1971 : Ça ne peut plus durer, film.
  • 1973 : La Chute d'un corps, film.
  • 1975 : Question de confiance, film.
  • 1975 : Monsieur Jadis, téléfilm.
  • 1977 : Un comique né, téléfilm.
  • 1976 : Les Conquérants de l'inutile, film.
  • 1979 : L'Homme sandwich, téléfilm.
  • 1980 : La Sourde oreille, téléfilm.
  • 1981 : Le Beau monde, téléfilm.
  • 1991 : La Chute d'un corps, vidéo.
  • 1998 : Fragment d'un autoportrait en vieil ours, vidéo.

Acteur

Voir aussi

Notes et références

  1. (fr) Michel Polac sur Fluctuat.net. Consulté le 29 juin 2011
  2. (fr) Le Masque et le Plume sur Radio France. Consulté le 29 juin 2011
  3. (fr) Michel Polac sur Babelio. Consulté le 29 juin 2011
  4. (fr) Michel Polac sur BnF. Consulté le 29 juin 2011
  5. (fr) Soirée spéciale Céline le jeudi 30 juin. A l'occasion du 50ème anniversaire de sa mort sur Histoire. Consulté le 29 juin 2011
  6. (fr) Michel Polac,Journal 1980-1998, bibliographie de fin de volume, PUF, 2000.
  7. (fr) Voir catalogue de le BNF : Michel Polac, catégorie « Images animées »]
  8. (fr) La liste Bernard-Henri Lévy officiellement déposée hier sur L'Humanité, 28 mai 1994
  9. (fr) Un appel pour le droit de mourir dans la dignité sur L'Humanité, 13 janvier 1999
  10. (fr) La mort de Polac sur Alain Zannini.com
  11. (fr) Michel Polac accusé de pédophilie par Daniela Lumbroso sur Suchablog.com
  12. (fr) Psy que pendre, Libération, 14 mai 2007

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Michel Polac de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Polac — Michel Polac Michel Polac (né le 10 avril 1930 à Paris) est un journaliste de télévision, de radio et de presse, un cinéaste et un écrivain français. Sommaire …   Wikipédia en Français

  • Michel Houellebecq — à Varsovie (Pologne), le 9 juin 2008 …   Wikipédia en Français

  • Michel Melki — est un comédien français né le 3 octobre 1952 à Paris. Sommaire 1 Biographie 2 Théâtre 3 Adaptations et mises en scène …   Wikipédia en Français

  • Michel Polak — Pour les articles homonymes, voir Polak.  Ne doit pas être confondu avec Michel Polac. Michel Polak est un architecte suisse né à Mexico le 27 janvier 1885 et mort à Bruxelles le 4 octobre 1948 …   Wikipédia en Français

  • Polac, Michel — (April 10, 1930, Paris, France )    While still in high school, he entered the Club d Essai at the RTF (French radio at the time) in 1947. In 1951, he co created and hosted (until 1970) the radio program Le Masque et La Plume, which still exists… …   Encyclopedia of French film directors

  • Houellebecq — Michel Houellebecq Michel Houellebecq Michel Houellebecq à Varsovie (Pologne), le 9 juin 2 …   Wikipédia en Français

  • Post-scriptum (émission de télévision) — Pour les articles homonymes, voir Post scriptum (homonymie). Post scriptum Genre magazine Présentation Michel Polac Pays …   Wikipédia en Français

  • Post-scriptum (emission de television) — Post scriptum (émission de télévision) Pour les articles homonymes, voir Post scriptum (homonymie). Post scriptum Genre magazine Présenté par Michel Polac Pays …   Wikipédia en Français

  • Affaire du détail — Jean Marie Le Pen Pour les articles homonymes, voir Le Pen …   Wikipédia en Français

  • JMLP — Jean Marie Le Pen Pour les articles homonymes, voir Le Pen …   Wikipédia en Français