Michel Le Tellier (1603-1685)


Michel Le Tellier (1603-1685)

Michel Le Tellier (1603-1685)

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Michel Le Tellier.
Michel Le Tellier

Michel Le Tellier, marquis de Barbezieux, seigneur de Chaville et de Viroflay, est un homme d'État français né à Paris le 19 avril 1603 et mort le 30 octobre 1685.

Il occupe successivement les postes de conseiller d'État au Grand Conseil en 1624, procureur du roi au Châtelet de Paris en 1631, maître des requêtes en 1639, puis intendant de justice dans l'armée de Piémont en 1640.

Il est nommé secrétaire d'État à la Guerre par Louis XIV en 1643 sur le conseil de Mazarin.

Pendant la Fronde, il est chargé des négociations avec les princes et participe à la signature du traité de Rueil en 1649. Par la suite, pendant les exils forcés de Mazarin, il est le principal conseiller de la reine.

Sommaire

Avant Louis XIV : une œuvre de refonte de l'armée

Le Roi n'avait pas 5 ans et déjà Le Tellier avait la charge d'administrer ses armées (1643). Alors que débute le règne personnel de Louis XIV, Le Tellier a déjà largement œuvré à l'amélioration de la première armée d'Europe. La tâche est pourtant difficile, les commandants de compagnies (véritables propriétaires de celles-ci dans la mesure où la charge d'officier militaire est vénale) préféraient bien souvent corrompre les commissaires de guerres et préposés aux revues que d'enrôler le nombre d'hommes règlementaire afin d'accroître le bénéfice de leur charge. Le Tellier ne cesse donc de motiver ses commissaires, surveille avec soin les comptes des trésoriers généraux, les intendants aux armées[1].

Sous Louis XIV : poursuite des efforts engagés.

Le Roi admire la compétence de Le Tellier. Une pluie d'ordonnances signées Louis et plus bas Le Tellier achèvent de nationaliser l'armée au début des années 1660, les ordonnances tentent aussi d'améliorer la discipline. Si les résistances sont nombreuses - les généraux de haute naissance et de grande réputation supportent mal les directives des "grands commis" de Louis XIV - de réels progrès sont cependant visibles : un département à la guerre composé de 5 bureaux est mis en place ( 1: réglementation; 2: contrôle du personnel; 3: dépêches de guerre et instruction confidentielles; 4: acheminement des troupes; 5: vivres et pensions.) Les commissaires sont repris en main et multiplient les revues faisant la chasse aux "passe-volants", ces faux soldats que paient les capitaines de compagnies en défaut, le temps d'une revue, pour remplacer les hommes qui manquent.

Louis XIV et Le Tellier savent l'importance du quotidien et du matériel. Des règles de paiements sont établies dès 1660, on met aussi en place un système d'étapes, on fixe la durée des engagements[1].

Le ministère père-fils : Le Tellier-Louvois.

Le Tellier associe très tôt son fils, marquis de Louvois, à la tâche. Le Tellier, sédentaire, concentre son effort sur l'administration de l'armée et la discipline, Louvois, ministre itinérant, se réserve de préférence la technique et la tactique[1].

Le clan Le Tellier

Adepte du népotisme, il crée un réseau important de clients qui lui permettent d'asseoir son pouvoir à la cour. Sur les conseils de son beau-frère Saint-Pouange, il engage à son service le jeune Jean-Baptiste Colbert et pour avoir un homme à lui à une place stratégique, il le recommande en 1651 à son ami, le cardinal Jules Mazarin. Avant de créer son propre clan, Colbert était donc un des éléments du clan Le Tellier.

En 1660, Madeleine Fare, fille de Michel Le Tellier, épouse Louis-Marie-Victor d'Aumont, duc d'Aumont.

En 1677, il devint chancelier de France et fait en sorte que son fils Louvois obtienne le poste de secrétaire d'État à la Guerre.

Adversaire passionné des huguenots, Le Tellier poussa Louis XIV à révoquer l'édit de Nantes. Quelques jours après, il mourut.

Louis XIV a dit de lui : « Jamais homme n'a été de meilleur conseil en toutes sortes d'affaires. »

Notes et références

  1. a , b  et c François Bluche, Louis XIV, Paris, Fayard, 1986
Précédé par Michel Le Tellier (1603-1685) Suivi par
François Sublet des Noyers
Secrétaire d'Etat français à la Guerre (1643-1650)
Henri Auguste de Loménie
Etienne d'Aligre
Chancelier de France
Louis Boucherat
Henri Auguste de Loménie
Secrétaire d'Etat français à la Guerre (déc. 1651-1662)
François Michel Le Tellier, marquis de Louvois
  • Portail de la France du Grand Siècle (1598-1715) Portail de la France du Grand Siècle (1598-1715)
Ce document provient de « Michel Le Tellier (1603-1685) ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Michel Le Tellier (1603-1685) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Michel le tellier (1603-1685) — Pour les articles homonymes, voir Michel Le Tellier. Michel Le Tellier Michel Le Tellier, marquis de Barbezieux …   Wikipédia en Français

  • Michel Le Tellier — Michel Le Tellier, marquis de Barbezieux, seigneur de Chaville et de Viroflay (19 April 1603 – 30 October 1685) was a French statesman. Contents 1 Biography …   Wikipedia

  • Michel Le Tellier —     ♦ Michel Le Tellier     † Catholic Encyclopedia ► Michel Le Tellier     Born 16 October, 1643, of a peasant family, not at Vire as has so often been said, but at Vast near Cherbourg; died at La Flèche, 2 September, 1719. He was educated at… …   Catholic encyclopedia

  • Michel Le Tellier (Staatsmann) — Michel Le Tellier, Marquis de Barbezieux, Seigneur de Chaville,d Etang und de Viroflay (* 19. April 1603 in Paris; † 30. Oktober 1685 in Versailles) war als Staatssekretär für das Kriegswesen zur Zeit Ludwig XIII. und Ludwig XIV. einer der… …   Deutsch Wikipedia

  • Michel Le Tellier — con el collar de la Orden del Espíritu Santo. Michel le Tellier (19 de abril de 1603 30 de octubre de 1685) fue un político francés. Le Tellier nació en París. Entró al servicio público y se convirtió en maître des requêtes y …   Wikipedia Español

  • Michel le Tellier — Pour les articles homonymes, voir Le Tellier.  Cette page d’homonymie répertorie les différentes personnes partageant un même nom. Michel Le Tellier, homme d État français, (1603 1685). Michel Le Tellier, jésuite français, (1643 1719). Ce… …   Wikipédia en Français

  • Michel le Tellier — (April 19, 1603 October 30, 1685) was a French statesman. BiographyLe Tellier was born in Paris. Having entered the public service he became maître des requêtes and in 1640 intendant of Piedmont. In 1643, owing to his friendship with Mazarin, he… …   Wikipedia

  • Michel Le Tellier — ist der Name folgender Personen: Michel Le Tellier (Staatsmann) (1603–1685), französischer Staatsmann Michel Le Tellier (Jesuit) (1643–1719), französischer Jesuit Diese Seite ist eine Begriffsklärung zur Untersch …   Deutsch Wikipedia

  • Michel Le Tellier (homme d'État) — Pour les articles homonymes, voir Michel Le Tellier. Michel Le Tellier Marquis de Barbezieux …   Wikipédia en Français

  • Michel Le Tellier — Pour les articles homonymes, voir Le Tellier.  Cette page d’homonymie répertorie différentes personnes partageant un même nom. Michel Le Tellier, homme d État français, (1603 1685). Michel Le Tellier, jésuite français, (1643 1719) …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.