Michel Galabru


Michel Galabru

Michel Galabru

Accéder aux informations sur cette image commentée ci-après.

Michel Galabru en 2010

Nom de naissance Michel Louis Edmond Galabru
Naissance 27 octobre 1922 (1922-10-27) (89 ans)
Safi, Drapeau du Maroc Maroc
Nationalité Drapeau : France française
Profession Acteur
Films notables La Guerre des boutons Le Gendarme de Saint-Tropez Le Viager Les Gaspards Le Juge et l'Assassin L'Été meurtrier Subway Uranus Jo Les Acteurs Bienvenue chez les Ch'tis Papy fait de la résistance Un poison violent

Michel Louis Edmond Galabru est un acteur français né le 27 octobre 1922 à Safi, au Maroc. Il est le père des comédiens Jean Galabru et Emmanuelle Galabru et le fils de l'ingénieur des ponts et chaussées Paul Galabru (1892-1988).


Sommaire

Carrière

Acteur incontournable du cinéma populaire français, Michel Galabru a tourné dans plus de 250 films et téléfilms, dont certains se démarquent par leurs succès. Il fut l'inoubliable adjudant Gerber face au maréchal des logis chef Ludovic Cruchot (Louis de Funès) dans la série des Gendarmes, le docteur du Viager de Pierre Tchernia, le père conservateur de La Cage aux folles, le commissaire des Sous-doués, le papy de Papy fait de la résistance, le collabo d'Uranus, le chef du village dans Astérix et Obélix contre César, le ministre de l'Éducation nationale dans Le Petit Nicolas ou encore le grand-oncle de Bienvenue chez les Ch'tis.

Il mène depuis les années 1950 une grande carrière théâtrale, où il interprète des pièces du répertoire classique (Le Bourgeois gentilhomme, Les Précieuses ridicules...) et contemporaine (L'Hurluberlu, Les Chaussettes opus 124...). Il a d'ailleurs été récompensé par un Molière du meilleur comédien en 2008.

Souvent associé à la comédie populaire, voire « franchouillarde », Michel Galabru a tourné, de son propre aveu, un incroyable nombre de films alimentaires. Toutefois, il a su briller dans le registre dramatique, notamment dans Le Juge et l'Assassin, rôle pour lequel il a reçu le César du meilleur acteur.

Au milieu des années 80 il crée « Les estivales de Malaucène », dans le Vaucluse. Ce festival qui réunit plus de 50 000 spectateurs dure 8 ans. Il voit de nombreuses personnalités et amis de Michel dont Rosy Varte, Micheline Dax ou encore Yolande Folliot.

Tout en exerçant son métier sur les planches et sur l'écran, Michel Galabru transmet son savoir depuis le début des années 80 grâce à son cours, qui après avoir pris place au Théâtre Montmartre Galabru, puis au Théâtre des Variétés, se déroule aujourd'hui dans le prestigieux Théâtre du Gymnase.

Biographie

Fils de Paul Galabru[1], professeur à l'École nationale des ponts et chaussées, il passe les sept premières années de sa vie à Safi, au Maroc, puis une grande partie de son enfance dans la maison familiale à Avène, dans l'Hérault[2]. Il a eu deux frères, Marc Galabru, médecin, et un autre, l'aîné, qui écrivait des poèmes, décédé à l'âge de 18 ans de la tuberculose[3]. Se destinant d'abord à devenir joueur de football professionnel (il est d'ailleurs depuis son enfance un grand supporter du Montpellier HSC[4]), c'est finalement le métier de comédien qui l'attire. Le parcours de Sacha Guitry, piètre élève à l'école, tout comme lui, mais carrière de comédien que l'on connaît, eut une grande influence sur son désir de devenir artiste. « J'ai été mis dehors de sept écoles différentes. Remarquez, Guitry a été viré douze fois. Ça prouve bien qu'il avait plus de talent que moi. » Il écrivit d'ailleurs un livre sur lui, en 2001 : Galabru raconte Sacha Guitry. Un autre artiste qui eut une influence sur lui, durant sa jeunesse, fut Tino Rossi, au point qu'il se coiffait comme lui.


Après des études au lycée Saint François-Régis de Montpellier puis au lycée jésuite Saint-Louis de Gonzague à Paris 16e, il fit une année de droit, après le bac, pour obéir à son père, qui lui dit : « Fais ton droit, je te ferai entrer chez Schneider au contentieux. Ce mot m'a effrayé. » Mais sa vocation théâtrale fut plus forte que ses futures plaidoiries.

Requis par le STO, il est envoyé comme ouvrier dans un camp de travail à Klagenfurt en Autriche puis forgeron en Yougoslavie où il est libéré par les partisans de Tito[5].

Il partit pour Paris afin d’y préparer le Conservatoire avec Denis d'Inès. Après trois ans d’études dans la classe de Denis D’Inès, il obtint le premier prix du Conservatoire d'art dramatique de Paris, et fut engagé à la Comédie Française le 1er septembre 1950, fit ses débuts officiels dans Georges Dandin, et interpréta les différents auteurs classiques et modernes : Shakespeare, Molière, Marivaux, Feydeau, Courteline, Jules Romains. Il y resta jusqu'au 1er septembre 1957. Il travailla également pour le cinéma où il débute en 1951 avec Ma femme, ma vache et moi de Jean-Devaivre. Il est ensuite à l'affiche des théâtres de boulevard et revient au cinéma en 1961 avec La Guerre des boutons d'Yves Robert. À partir de 1964, la saga du Gendarme de Saint-Tropez le révèle complètement. Il joue ensuite plusieurs rôles dramatiques. Il revient au théâtre avec La Femme du boulanger et Le Bourgeois gentilhomme. À la suite du décès de Louis de Funès en 1983, Michel Galabru le remplace dans le film Papy fait de la résistance.

À propos du Gendarme de Saint-Tropez, il affirma dans une interview avoir entendu le producteur déclarer au réalisateur : Tu me prends Louis de Funès, et je ne veux que des ringards autour. Exacte ou imaginée, cette anecdote révèle en tout cas la modestie de l'acteur.

En 1977, il reçoit le César du meilleur acteur pour Le Juge et l'Assassin de Bertrand Tavernier.

En 1985, il achète le Théâtre de 10 heures pour en faire un tremplin pour les jeunes auteurs et comédiens, mais ne parvient à l'exploiter que durant quatre années.

En 2008, le Molière 2008 du meilleur comédien a été remis à Michel Galabru, 85 ans, pour son rôle dans Les Chaussettes – opus 124.

En 2010, il est présent au Festival de Luchon pour le téléfilm À deux c'est plus facile, et au Festival de Cannes avec le film Un poison violent.

En 2011, il reçoit le Brigadier d'Honneur pour l'ensemble de sa carrière.

Filmographie

Video-x-generic.svg

Acteur

1948-1959

1960-1969

1970-1979

1980-1989

1990-1999

2000-2009

2010-

Courts métrages

  • 1959 : La Langue bien pendue -documentaire de 18 min- d'Henri Champetier - Participation de l'acteur
  • 1962 : Fumée, histoire et fantaisie de François Villiers et Edouard Berne
  • 1966 : Samson père et fils de Michel Autin
  • 1986 : La Bête noire d'Yves Benoit
  • 1997 : Le Commando des pièces à trous de Pierrot de Heusch
  • 2005 : Jessie d'Henri Garcin
  • 2005 : Toutes les Margaux d'Odile Abergel

Télévision

Théâtre

Comédie-Française

Après la Comédie-Française

Metteur en scène

Récompenses

Recueil de pensées et anecdotes

  • Trois petits tours et puis s'en vont ... Mémoires, autobiographie, 370 pages, Flammarion (2002), avec cahier d'illustrations.
  • Pensées, répliques et anecdotes dont les citations recèlent de nombreuses diatribes anti-mariage.
  • Autoportrait d'un Funambule , autobiographie sonore produite par les ateliers de création de Radio France en 1999. Une série réalisée par Grégory Choquené et diffusée sur le réseau des radios locales de Radio France (devenue France Bleu).
  • Galabru raconte Sacha Guitry, document,350 pages, Flammarion, mai 2001
  • Je ne sais pas dire non ! , autobiographie, 336 pages, Michel Lafon, octobre 2011


  • Michel est propriétaire de la charmante villa Jadranka à Vodice.
  • La ville de Safi lui a rendu hommage en faisant installer une plaque commémorative sur sa maison natale au mois de septembre 2010. Sur la plaque figure cette inscription en français et en arabe : Maison Michel Galabru, Dans cette maison, le 27 octobre 1922, est né Michel Galabru. Le comédien y passa sa plus tendre enfance avant de rejoindre la France.
  • Le 19 juin 2009 a été inaugurée à Nissan-lez-Enserune dans l'Hérault une salle polyvalente, également centre culturel, à son nom.

Notes et références

  1. Biographie sur Planète TP
  2. http://www.ladepeche.fr/article/2002/07/09/353433-galabru-les-pieds-dans-l-eau.html
  3. www.liberation.fr. Consulté le 13 octobre 2010
  4. Entretien avec Michel Galabru sur montpellierinteractif.com. Consulté le 22 février 2011
  5. Michel et Marc Galabru, émission C’est de famille sur Europe 1, 27 juillet 2011, 33 min 10 s

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Michel Galabru de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Michel Galabru — Born Michel Louis Edmond Galabru 27 October 1922 (1922 10 27) (age 89) Safi, Morocco Michel Louis Edmond Galabru …   Wikipedia

  • Michel Galabru — (2008) Michel Louis Edmond Galabru (* 27. Oktober 1922 in Safi, Marokko) ist ein französischer Schauspieler und Komiker. Leben Galabru spielte bis in die 1950er Jahre zunächst am Theater, speziell der Comédie Française, wo er so …   Deutsch Wikipedia

  • Galabru — Michel Galabru Michel Galabru Michel Galabru en 2008 Nom de naissance Michel Louis Edmond Galabru Naissance 27 octobre  …   Wikipédia en Français

  • Galabru — Michel Galabru (* 27. Oktober 1922 in Safi, Marokko) ist ein französischer Schauspieler und Komiker. Bevor er seine Karriere als Filmschauspieler begann, spielte er in der Comédie Française Theater. In Deutschland vor allem als Jérôme Gerber, dem …   Deutsch Wikipedia

  • Michel Serraut — Michel Serrault Michel Serrault Michel Serrault au Fou du roi Nom de naissance Michel Lucien Serrault Naissance 24 …   Wikipédia en Français

  • Michel Serrault — au festival de Cannes 1997 Données clés Nom de naissance …   Wikipédia en Français

  • Michel Bouquet — en juillet 2010 Données clés Naissance 6 novembre  …   Wikipédia en Français

  • Michel Modo — Données clés Nom de naissance Michel Henri Louis Goi Naissance 30 mars 1937 Carpentras, Vaucluse,  France Nationalité …   Wikipédia en Français

  • Michel Caccia — est un acteur français spécialisé dans le doublage. Il a débuté sa carrière artistique au Cours Florent ainsi qu a l École Robert Hossein à Reims en 1970 puis au Conservatoire national supérieur d art dramatique où il fait la connaissance de… …   Wikipédia en Français

  • Michel Serrault — at the 1997 Cannes Film Festival Born Michel Lucien Serrault 24 January 1928(1928 01 24) Brunoy, France …   Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.