Michel Bret


Michel Bret

Michel Bret, né à Lyon en 1941, est un artiste numérique français.

Sommaire

Parcours

Après des études de mathématiques et une pratique de la peinture, il passe sept années (1966-1972) à l'étranger (Maroc, Venezuela, Vietnam) au titre de la coopération culturelle. De retour en France, il rencontre les pionniers des arts numériques au Groupe Art et Informatique de Vincennes[1] de l'université Paris-VIII. Voyant dans le numérique une nouvelle conception de la création, il reprend des études d'informatique. Il passe successivement, avec Frank Popper, une thèse de troisième cycle (1981) et un doctorat d'état (1984). Engagé comme chargé de cours au département d'informatique, puis comme maître de conférences et enfin comme professeur dans la formation Art et Technologies de l’Image, dont il est l'un des cofondateurs avec Hervé Huitric, Monique Nahas[2], Edmond Couchot et Marie-Hélène Tramus[3], il se consacre dorénavent à l'enseignement, à la recherche, et à la création[4]

Enseignement

Recherche

Anyflo

Anyflo est un logiciel d’animation 3D temps réel développé depuis 1985. C'est son outil de recherche (avec lequel il écrit et teste de nouveaux algoritghmes) et sa palette d'artiste (avec laquelle il réalise des films de synthèse et des installations interactives). C'est également une méthode d'enseignement (avec laquelle il réalise des outils pédagogiques interactifs expliquant les notions de base de la synthèse, les réseaux neuronaux, les algorithmes génétiques), la *conscience artificielle et les systèmes adaptatifs).

Articles

Livre

Images de synthèse, DUNOD informatique, 1988. Traduction anglaise Image Synthesis, Kluwer Academic Publishers, 1992.

Contributions

Il est l'inventeur de la méthode d'**automapping (consistant à mapper récursivement des séquences animées sur elles-mêmes donnant ainsi une perception fractale de l'espace et du temps) qu'il a notamment appliquée dans son film *automappe (primé plusieurs fois en 1989). Il a enseigné et pratiqué, dès 1995, les méthodes connexionnistes et évolutionnistes en animation de synthèse, rompant ainsi radicalement avec les techniques traditionnelles en usage dans la production.


Il fait partie du courant de recherche qui, dès 1995 dans le domaine de la Vie Artificielle, a prôné une approche cybernétique de la création en définissant, avec Edmond Couchot et Marie-Hélène Tramus, le concept de seconde interactivité (par analogie avec celui de *seconde cybernétique introduite par Heinz von Foerster) (M.-H. Tramus, M. Bret, E. Couchot , « La seconde interactivité », in Arte e vida no século XXI, Organizadora Diana Domongues, UNESP, Brasil (2003)). . Il a ainsi développé des systèmes interactifs "intelligents" conçus à partir de réseaux neuronaux, d'algorithmes et de programmation génétiques, comme le projet de la funambule virtuelle, qu'il a développé en 2000 avec Marie-Hélène Tramus, en collaboration avec le professeur *Alain Berthoz du Collège de France. Cette recherche, intitulée L’interactivité « intelligente » (connexionnisme, évolutionnisme et vie artificielle) dans les arts numériques en relation avec la physiologie de la perception du mouvement et de l’action, a été soutenue par le *Programme Cognitique 2000 sur le thème Art et Cognition à l’initiative du Ministère de la Recherche français.


Il a développé le concept de connecvolution à partir d'un système original de *création artistique artificielle inspiré de la théorie du *darwinisme neuronal de Gerald Edelman), de la matérialité des objets mentaux développée par Jean-Pierre Changeux dans L'homme neuronal paru en 1983 chez Fayard, et de la notion de cerveau comme simulateur d'action comparant l'état du monde avec ses hypothèses, soutenue par Alain Berthoz dans Le sens du mouvement paru en 1997 chez Odile Jacob.

Créations

Peintures et collages (1950-1978)

Systèmes interactifs (1976-1980)

Systèmes interactifs d'animation en temps réel sur des micro ordinateurs 8 bits connectés au synthétiseur d'images

Images de synthèse (1978-2000)

Films de synthèse (1989-2000)

Installations interactives (1988-2009)

Expositions

Notes et références

  1. Site du GAIV.
  2. Site d'Hervé Huitric et Monique Nahas
  3. Page de Marie-Hélène Tramus sur le site de l'inrev Paris-8.
  4. Page de Michel Bret sur le site de l'inrev Paris-8.

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Michel Bret de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Michel Houellebecq — à Varsovie (Pologne), le 9 juin 2008 …   Wikipédia en Français

  • Michel Houellebecq — Born Michel Thomas 26 February 1956 (1956 02 26) (age 55) Réunion Occupation …   Wikipedia

  • Michel Destot — en juillet 2011 Parlementaire français Date de naissance 2 septembre 1946 Mand …   Wikipédia en Français

  • Michel Lamarche — Ring name(s) Alexis Smirnoff Michel Le Justice Dubois La Machine Cecil DuBois Billed height 6 ft 3 in (1.91 m) …   Wikipedia

  • Bret — 1. Je dicker die Breter, je tiefer der Bolz; je dummer der Bengel, je grösser der Stolz. 2. Jedermann schneid (bohrt) gern bretter, da sie am dünnsten seind. – Henisch, 504. 3. Man bort nicht gern dicke bretter. – Henisch, 504; Eiselein, 94. 4.… …   Deutsches Sprichwörter-Lexikon

  • Bret Easton Ellis — Infobox Writer name = Bret Easton Ellis imagesize = 160px caption = Ellis at the 2006 book fair in Leipzig, Germany birthdate = birth date and age|1964|3|7 birthplace = Los Angeles, California deathdate = deathplace = occupation = novelist genre …   Wikipedia

  • Michel Nastorg — Gabriel Henri Michel Nastorg est un acteur français né à Saint Martin de Lamps (Indre) le 2 octobre 1914 et mort à Saint Denis le 9 juin 1984. Sommaire 1 Filmographie 2 Télévision …   Wikipédia en Français

  • Jean-Paul Bret — Parlementaire français Date de naissance 1er juillet 1946 Mandat Député 1990 1993 puis 1997 2002 Circonscription Sixième circonscription du Rhône Groupe parleme …   Wikipédia en Français

  • Breizh — Bretagne …   Deutsch Wikipedia

  • FR-E — Bretagne …   Deutsch Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.