Michel Boisrond


Michel Boisrond

Michel Boisrond

Nom de naissance Michel Jacques Boisrond
Naissance 9 octobre 1921
Châteauneuf-en-Thymerais, Eure-et-Loir
France
Nationalité Drapeau de la France Française
Décès 10 novembre 2002
La Celle-Saint-Cloud, Yvelines
France
Profession Réalisateur
Scénariste
Films notables Cette sacrée gamine (1955)

Michel Jacques Boisrond, né le 9 octobre 1921 à Châteauneuf-en-Thymerais et mort le 10 novembre 2002 à La Celle-Saint-Cloud, est un scénariste et réalisateur français.

Sommaire

Biographie

Michel Boisrond débute sa carrière au cinéma dans les années 1940. Il assiste des auteurs tels que Jean Delannoy, Robert Vernay, Jacques de Baroncelli et Jean Cocteau. Mais c’est surtout son expérience auprès de René Clair, à qui il voue une grande admiration, qu’il retient. Il l’assiste sur La Beauté du diable (1949), Les Belles de nuit (1952) et Les Grandes Manœuvres (1955) dont il dirige même la seconde équipe.

Au milieu des années 1950, comme Norbert Carbonnaux ou Roger Vadim, il incarne un souffle de renouveau pré-Nouvelle Vague, lançant de jeunes actrices dans des films sensibles à l'air du temps. En 1955, il réalise son premier film, Cette sacrée gamine, avec la jeune Brigitte Bardot qui va devenir une de ses actrices fétiches. Suivront Une Parisienne en 1957, toujours avec Bardot, puis Faibles femmes en 1958 où il dirige le jeune Alain Delon.

L'amour (Les Amours célèbres, 1961), les femmes (La Française et l'amour, 1960) et Paris (Les Parisiennes, 1962) sont ses thèmes de prédilection qui nourrissent une œuvre riche en comédies de Boulevard. Son cinéma très populaire est souvent qualifié d’artificiel. On dit de lui qu’il s'aligne sur le cinéma le plus commercial des années 1960, avec ses comédies amoureuses légères tournées à la commande. Lui ne cherche qu’à divertir son public le plus simplement possible.

Au début des années 1970, il se fait plus rare au cinéma, mais connaît tout de même un certain succès avec sa version du Petit Poucet en 1974, avec Jean-Pierre Marielle. En 1975, il réunit pour son dernier film Jane Birkin, Patrick Dewaere, Jean-Claude Brialy et Michel Aumont dans Catherine et Cie, sur des dialogues de Catherine Breillat.

Il travaille ensuite régulièrement pour la télévision jusqu'en 1995. Michel Boisrond se voit confier la réalisation d’épisodes de séries télévisées telles que Les folies Offenbach en 1977, ou de téléfilms (Tout comme un homme en 1984).

Dans les années 1980, il réalise plusieurs épisodes de Série rose, série érotique pour laquelle il travaillera en 1986, 1987 et 1991. En 1991, il réalise également la courte série Marie Curie, une femme honorable avec Marie-Christine Barrault. Suivent deux téléfilms restés confidentiels, Séparément vôtre en 1992, et Meurtre en Ut majeur en 1993.

En 1995, il réalise la courte série policière Police des polices avec Martin Lamotte.

Il est à noter qu'il a joué comme acteur dans le Samouraï de Jean Pierre Melville en 1967, et le Bon Plaisir de Francis Girod en 1984.

Vie privée

Michel Boisrond fut marié à la scénariste belge Annette Wademant avec qui il collabora sur douze de ses films. Ensemble ils eurent un fils, François Boisrond, artiste peintre.

Il fut également le compagnon de Marie-Christine Barrault pendant 10 ans.

Filmographie

Cinéma

Télévision

  • 1977 : Les folies Offenbach (TV) - Épisodes "Monsieur Choufleuri restera chez lui" et "La belle Hélène"
  • 1981 : Histoire contemporaine (TV mini série)
  • 1982 : Toutes griffes dehors (TV mini série)
  • 1984 : Tout comme un homme (TV)
  • 1986 : Le Tiroir secret (TV mini série)
  • 1986 : Série rose (TV) – Épisodes « La gageure des trois commères » et « A la feuille de rose, maison turque »
  • 1987 : Série rose (TV) – Épisode « Hercule aux pieds d’Omphale »
  • 1989 : Le retour d’Arsène Lupin (TV) – Épisode « Un savant bien tranquille »
  • 1991 : Marie Curie, une femme honorable (TV mini série)
  • 1991 : Série rose (TV) – Épisode « Le style Pompadour »
  • 1992 : Séparément vôtre (TV)
  • 1993 : Meurtre en Ut majeur (TV)
  • 1995 : Police des polices (TV) – Épisodes « L’îlotier », « Vidéo preuves », « Raison d’État », « Faux diagnostic », « Sortie sans issue », « Cavalier seul »
  • 1995 : Le nid tombé de l’oiseau (TV) – scénariste

Sources

  • Chronique de la Télévision, Editions Chronique, 1996
  • INA.fr
  • Allocine.fr

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Michel Boisrond de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Michel Boisrond — Nombre real Michel Jacques Boisrond Nacimiento 9 de octubre de 1921 …   Wikipedia Español

  • Michel Boisrond — Michel Jacques Boisrond (* 9. Oktober 1921 in Châteauneuf en Thymerais, Eure et Loir; † 10. November 2002 in La Celle Saint Cloud, Yvelines) war ein französischer Filmregisseur und Drehbuchautor. Inhaltsverzeichnis 1 Leben 2 Filmografie (Auswahl) …   Deutsch Wikipedia

  • Michel Boisrond — Michel Jacques Boisrond (9 October 1921, Châteauneuf en Thymerais 10 November 2002, La Celle Saint Cloud) was a French film director and writer. His work spanned five decades, from the 1950s to the 1990s. A former apprentice of Jean Delannoy,… …   Wikipedia

  • Michel Serrault — au festival de Cannes 1997 Données clés Nom de naissance …   Wikipédia en Français

  • Michel Serraut — Michel Serrault Michel Serrault Michel Serrault au Fou du roi Nom de naissance Michel Lucien Serrault Naissance 24 …   Wikipédia en Français

  • Michel Serrault — Nombre real Michel Serrault Nacimiento 24 de enero de 1928 Brunoy (Isla de Francia) …   Wikipedia Español

  • Michel Galabru — en 2010 Données clés Nom de naissance Michel Louis Edmond Galabru …   Wikipédia en Français

  • Boisrond — ist der Name folgender Personen: Boisrond Tonnerre (Louis Félix Mathurin Boisrond Tonnerre; 1776–1806), haitianischer Historiker Michel Boisrond (1921–2002), französischer Filmregisseur und Drehbuchautor Pierre Théoma Boisrond Canal (1832–1905),… …   Deutsch Wikipedia

  • Michel Piccoli — au Festival de Cannes 1993 Données clés Naissance …   Wikipédia en Français

  • Michel Audiard — Données clés Nom de naissance Paul Michel Audiard Naissance 15 mai 1920 Paris Nationalité  Français Dé …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.