Michael Snow


Michael Snow
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Michael Snow (avocat)
Michael Snow en 2007

Michael Snow, né en 1929 à Toronto (Ontario), est un artiste contemporain canadien. Son travail, couvrant de multiples domaines de la création, a fait de lui une figure majeure de l'Art contemporain canadien de l'après-guerre à nos jours. Il est en effet à la fois peintre, sculpteur, cinéaste, photographe plasticien et musicien.

Sommaire

Biographie

Débuts

Dans les années 1950, il étudie la peinture et la sculpture. Ses œuvres de l'époque passent de la figuration vers l'abstraction. Il est alors très marqué par l'art européen de Matisse, puis de l'Expressionnisme Abstrait américain, notamment du peintre Willem de Kooning. Vers la fin des années 1950, ses peintures et dessins vont de plus en plus vers un synthèse entre le sujet figuré et la surface de toile. Tables and Chairs, de 1957, fait le lien entre la surface d'une table schématisée et le tableau lui-même. Dès cette période, Snow s’intéresse de plus en plus à l'équivalence entre le sujet représenté et l'objet-tableau. Lac Clair (1960, Musée des beaux-arts du Canada), du nom d'un lac où l'artiste passait ses étés d'enfance, présente une surface monochrome bleue, travaillée au pinceau, et entourée de quatre bandes qui longent le bord de la toile. Ces bandes forment un cadre ouvert qui suggère un étalement de la couleur en dehors de la surface de la toile (à la manière de Piet Mondrian) tout en la limitant sur celle-ci. C'est une œuvre abstraite qui joue de la frontalité, mais c'est aussi un tableau-objet, notion absente de l'art expressioniste abstrait de l'époque. En cela, la conception que se fait Snow de l'art se rapproche des théories du minimalisme américain. Durant les années 1950, en parallèle avec son travail de peinture, il est employé dans les ateliers du cinéaste d'animation George Dunning. En 1956, Snow signe sa première animation avec A to Z, qu’il décrit comme « deux chaises qui baisent ».

La Femme qui marche (Walking Woman)

Snow s'installe à New-York et commence une nouvelle série d’œuvres qui marquent un retour à la figuration. La série des "Walking Woman" (la Femme qui marche) est inauguré par un découpage de 1962. Ce découpage reprend une élégante silhouette féminine de profil, saisie en mouvement, mais coupée au niveau du haut de la tête, des mains et des pieds comme vue au travers d'un cadre. À partir de cette forme, Snow réalisera un nombre très important de variations qui occuperont son travail de 1962 à 1967 (avec des citations occasionnelles par la suite). La forme sera exploitée dans tous les domaines possibles : peinte, tracée, découpée, détruite, collée en plein air et abandonnée, distribuée sous forme d'autocollants, filmée, imprimée en publicité dans le journal Village Voice, sur des portes de voitures, des meubles, des cravates... dans le but d'épuiser le sujet et de l'éclater dans tous les domaines du tangible. La musicienne Carla Bley écrira même un morceau de jazz intitulé Walking Woman en hommage. Snow réalisera son portrait photographié dans une silhouette découpée de la femme qui marche. Des silhouettes de la femme qui marche sont aussi placées dans différents endroits du centre ville et du métro de Toronto, photographiées, et présentées dans la première œuvre photographique de Snow, Four to Five (1964). L'image bidimensionnelle passe au monde réel, puis retourne à la surface plate (la photographie) en emportant tout le monde avec elle au passage.

Wavelength

En 1967, Michael Snow obtient le Grand Prix du quatrième Festival international du Film expérimental de Knokke-le-Zoute pour le film Wavelength (un zoom avant de 45 minutes dans un atelier jusqu’à une photo noir et blanc de vagues. Au fur et à mesure, le spectateur entend un son synthétique de plus en plus aigu.).

Standard Time (1967) est basé sur un panoramique circulaire et Back and Forth (1969) est rythmé par l’alternance de panoramiques horizontaux et verticaux.

Dans La Région centrale (1970-1971), la caméra, plus libre, à vitesses variables, balaie de manière circulaire ou dessine des spirales dans un désert.

Le cinéaste travaille aussi la durée et la contemplation d'un espace fixe. Par exemple dans Rameau’s Nephew by Diderot (1974)

Ces expérimentations influenceront profondément la cinéaste Chantal Akerman.

Filmographie

Réalisateur

Monteur

Directeur de la photographie

Scénariste

Producteur

Compositeur

  • 1968 : Unstrap Me
  • 1975 : Musics for piano, whistling, microphone and tape recorder (Chatham Square, 2 lp)
  • 1987 : The Last LP (Art Metropole, cd)
  • 2000 : Prelude

Acteur

  • 1971 : Hapax Legomena I: Nostalgia : Narrator

Honneurs

Liens externes

Sur les autres projets Wikimedia :


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Michael Snow de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Michael Snow — (2006) Michael James Aleck Snow, CC (* 10. Dezember 1929 in Toronto, Ontario) ist ein kanadischer avantgardistischer Filmregisseur, Experimental Filmemacher, Maler, Bildhauer, Schriftsteller …   Deutsch Wikipedia

  • Michael Snow — Michael Snow, en la ceremonia de clausura de Wikimanía en Alejandría, el 9 de julio de 2008 …   Wikipedia Español

  • Michael Snow — For the lawyer and Wikipedian, see Michael Snow (attorney). Michael Snow Michael Snow, 2007 Born December 10, 1929 (1929 12 10) (age 81) To …   Wikipedia

  • Michael Snow (attorney) — Michael Snow Michael Snow in 2008 Born 1974 Pfullendorf, Germany Michael Snow (born in Pfullendorf, Germany) …   Wikipedia

  • Michael Snow (Wikimedia) — Michael Snow (avocat)  Pour l’article homonyme, voir Michael Snow.  Michael Snow …   Wikipédia en Français

  • Michael Snow (disambiguation) — Michael Snow may refer to: * Michael Snow, a Canadian artist * Michael Snow (attorney) …   Wikipedia

  • Michael Snow (avocat) —  Pour l’article homonyme, voir Michael Snow.  Michael Snow …   Wikipédia en Français

  • Snow Patrol — redirects here. For the rescue service for skiers and participants in other snow sports, see Ski patrol and Mountain rescue. Snow Patrol Snow Patrol, from L–R: Nathan Connolly, Gary Lightbody, Jonny Quinn, Tom Simpson, Paul Wilson Backg …   Wikipedia

  • Snow (musician) — Snow Birth name Darrin Kenneth O Brien Born October 30, 1969 (1969 10 30) (age 42) Origin North York, Ontario Genres …   Wikipedia

  • Snow v. The Eaton Centre Ltd. — Snow v. The Eaton Centre Ltd. (1982) 70 C.P.R. (2d) 105 is a leading Canadian decision on moral rights. The Ontario High Court of Justice affirmed the artist s right to integrity of their work. The operator of the Toronto Eaton Centre was found… …   Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.