Michael Lynagh


Michael Lynagh
Michael Lynagh Portail du rugby à XV
Pas d'image ? Cliquez ici.
Fiche d'identité
Naissance 25 octobre 1963 (1963-10-25) (48 ans)
à Brisbane (Australie)
Taille 1,78 m
Poids 80 kg
Position Demi d'ouverture
Carrière en senior
Période Équipe M (Pts)*
1982-1995 Queensland
1995-1996 Benetton Rugby Trévise
1996-1998 Saracens
Carrière en équipe nationale
Période Équipe M (Pts)**
1984-1995 Drapeau : Australie Australie 72 (911)

* Matchs joués et points marqués dans chaque équipe comptant
pour les compétitions nationales et continentales officielles.
** Matchs joués et points marqués pour l'équipe
nationale en match officiel.

Dernière mise à jour le 6 janvier 2010.

Michael Lynagh, né le 25 octobre 1963 à Brisbane, est un joueur de rugby à XV australien qui évoluait au poste de demi d'ouverture. Il obtient 72 sélections en équipe d'Australie de 1984 à 1995. Il devient en 1990 le premier joueur à marquer plus de 500 points en matchs internationaux, il portera ce total à 911 points à la fin de sa carrière. Le Gallois Neil Jenkins battra ce record en 1999. Depuis 2001, il devient membre du Temple international de la renommée du rugby.

Sommaire

Carrière

Joueur de la région du Queensland depuis 1982, Michael Lynagh débute sa carrière avec les Wallabies en 1984 au poste de centre, le poste de demi d'ouverture étant alors tenu par Mark Ella. Il joue les quatre matchs du Grand chelem de l'équipe australienne dans les îles britanniques à l'automne, le premier de l'histoire avec des victoires contre l'Angleterre, l'Irlande, le pays de Galles et l'Écosse. À la fin de cette tournée, Mark Ella prend sa retraite et Michael Lynagh devient le premier choix australien au poste de demi d'ouverture, il sera accompagné à la mêlée par Nick Farr-Jones à 47 reprises pendant huit années.

En 1986, l'Australie gagne deux victoires à une la série en Nouvelle-Zélande et reprend la Bledisloe Cup laissée en 1980. Cette victoire fait des Wallabies les principaux favoris de la première Coupe du monde de rugby qui se déroule en 1987, en partie sur le sol australien. Les Australiens entament bien la compétition avec une victoire face à l'Angleterre lors du match d'ouverture, ils terminent en tête de leur groupe et battent les Irlandais en quart de finale. Mais en demi-finale, à Sydney, le XV de France met fin aux espoirs australiens grâce à un essai de Serge Blanco dans la dernière minute du match. Ils termineront finalement quatrièmes de la compétition après une défaite face au pays de Galles. Les 82 points en six rencontres de Michael Lynagh et son impact sur le jeu font de lui le meilleur joueur australien du tournoi.

Deux ans plus tard, il réalise une nouvelle très grande performance lors de la tournée 1989 des Lions sur le sol australien. Après avoir été l'artisan principal de la victoire lors du premier match de la série, ses coups de pied ne peuvent empêcher les Lions de remporter les deux suivants et la série. L'année suivante, face à la France, il devient le premier joueur à atteindre les 500 points en match international.

Lors de la Coupe du monde 1991, après un quart de finale épique contre le XV d'Irlande à Dublin, l'Australie des Nick Farr-Jones, David Campese et Michael Lynagh, entraînée par Bob Dwyer, remporte la finale en battant les Anglais à Twickenham.

Il connaît un nouveau moment de gloire avec la victoire dans la série déterminant le gain de la Bledisloe Cup 1992. En 1995, l'Australie semble capable de défendre son titre, mais après une défaite lors du premier match contre le pays hôte, l'Afrique du Sud, les ambitions sont revues à la baisse. Il marque son 911e point lors du quart de finale de la Coupe du monde 1995 perdu contre l'Angleterre, qui sera son dernier match international. Ce score constitua le record mondial jusqu'en 1999 où le record devient la propriété du gallois Neil Jenkins.

À la fin du Mondial, il signe en Italie, pays d'origine de sa femme[1], pour une année avec le Benetton Rugby Trévise. En 1996, il est la première grande recrue de Nigel Wray, président des Saracens, et sera rejoint en Angleterre par Philippe Sella ou Francois Pienaar. Il termine deuxième du Championnat d'Angleterre et gagne la Coupe d'Angleterre en 1998, il met alors fin à sa carrière.

Palmarès

Lien interne

Lien externe

Notes et références


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Michael Lynagh de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Michael Lynagh — Date of birth October 25, 1963 (1963 10 25) (age 48) Place of birth Brisbane, Queensland, Australia School St. Joseph s College, Gregory Terrace, Brisbane Rugb …   Wikipedia

  • Michael Lynagh — Spielerinformationen Voller Name Michael Lynagh Geburtstag 25. Oktober 1963 Geburtsort Brisbane, Australien Spitzname Noddy Verein …   Deutsch Wikipedia

  • Lynagh — Michael Lynagh Spielerinformationen Voller Name Michael Lynagh Geburtstag 25. Oktober 1963 Geburtsort Brisbane, Australien Spitzname Noddy Verein Verein Karriere beendet Position Ve …   Deutsch Wikipedia

  • Michael Gier — (* 19. Juli 1967 in Goldach SG) ist ein ehemaliger Schweizer Ruderer, der zusammen mit seinem Bruder Markus in den 1990er Jahren Olympiasieger und Weltmeister wurde. 1992 erkämpfte Michael Gier mit seinem Bruder Bronze im Doppelzweier. 1993… …   Deutsch Wikipedia

  • Michael Foley (rugby player) — Michael Foley was born 7 June 1967 in Sydney, Australia. With 50 caps as hooker for the Australian rugby union side between 1995 and 2001 he is one of the most capped Australian front row forwards. He made his test debut 31 May 1995 at the age of …   Wikipedia

  • David Campese — Full name David Ian Campese Date of birth 21 October 1962 (1962 10 21) (age 49) Place of birth Queanbeyan, New South Wales, Australia Height 180 cm Weight 89 kg …   Wikipedia

  • Equipe d'Australie de rugby a XV — Équipe d Australie de rugby à XV   Australie …   Wikipédia en Français

  • Equipe d'Australie de rugby à XV — Équipe d Australie de rugby à XV   Australie …   Wikipédia en Français

  • Wallabies — Équipe d Australie de rugby à XV   Australie …   Wikipédia en Français

  • Équipe d'Australie de rugby à XV — Australie …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.