Michael Guigou


Michael Guigou

Michaël Guigou

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Guigou.
Pix.gif Michaël Guigou Handball pictogram.svg
Michaël Guigou

Fiche d’identité
Nom Guigou
Prénom Michaël
Nationalité France France
Date de naissance 28 janvier 1982
Lieu de naissance Apt
Taille 1,79 m
Poste ailier gauche - demi-centre
Surnom(s) Mika
Situation en club
Club actuel Montpellier
Saison*
Saison Club Matchs
(Buts)
1988-1998 Apt
1998-1999 Avignon
1999-?? Montpellier
Sélection en équipe nationale**
Année(s) Équipe Matchs
(Buts)
2002-?? Équipe de France 121 (440)[1]

* Matchs joués et buts marqués dans chaque club
comptant pour le championnat national
et les compétitions nationales et continentales.
** Matchs joués et buts marqués pour l'équipe
nationale en match officiel.

Michaël Guigou, né le 28 janvier 1982 à Apt, est un joueur de handball Français, évoluant au poste d'ailier gauche et de demi-centre depuis le début de la saison 2006-2007. Avec l' équipe de France, il a remporté les trois titres majeurs : champion olympique, Champion du monde et Champion d'Europe. En club, il a également remporté la Ligue des champions avec le Montpellier Handball.

Sommaire

Biographie

Montpellier

Fidèle au club de Montpellier qu'il a rejoint en 1999, il participe à la domination de celui-ci sur le handball français. Il remporte ainsi cinq titres consécutifs, de 2002 à 2006, de champion de France. A l'hiver 2006, il a signé un contrat qui le lie pour 5 nouvelles saisons au Montpellier Handball.

Mais le titre majeur est remporté sur la scène européenne : après avoir éliminé Zagreb en quart, puis Ljubljana en demi-finale, Montpellier est opposé en finale de la Ligue des champions au club espagnol de Pampelune où évolue un certain Jackson Richardson. Après une rencontre aller perdue sur le score de 27 à 19, peu de monde croit aux chances des montpelliérains de refaire leur retard lors du retour dans la salle du Palais des sports René Bougnol.

A la 39e minute, Montpellier est revenu à égalité avec 20 à 12. A trois minutes de la fin, le score est de 28 à 18 lorsque sur une montée de balle, Grégory Anquetil transmet à Guigou, qui, dans l'action, se retrouve dos au but. Il déclenche toutefois son tir dans cette position et bat le gardien. Durant cette rencontre, il marque 10 buts [2].

Équipe de France

Avec la sélection nationale, avec laquelle il débute en juillet 2002 contre le Japon. il joue sa première compétition majeure lors des Jeux olympiques de 2004 à Athènes. Malheureusement, la défaite en quart de finale face à la Russie est un mauvais souvenir pour les Français.

Lors du mondial 2005 en Tunisie, il fait partie de la sélection française qui participe à la dernière compétition internationale de Jackson Richardson. La France termine finalement à la troisième place, offrant une dernière médaille à son capitaine.

L'année suivante, la sélection remporte le dernier titre qui manque à son palmarès: le championnat d'Europe disputé en Suisse. Guigou remporte son premier titre avec les bleus.

Lors du mondial 2007, disputé en Allemagne, Guigou fait l'objet qu'une décision qui laissera un goût amer aux Français: alors que les Allemands mènent de un but lors de la deuxième prolongation de la demi-finale, Michaël Guigou intercepte une balle, se débarrasse d'un adversaire et marque. Mais à la stupeur du camp français, les arbitres refusent le but pour une faute sur le Français. Le coup franc qui suit ne donnera rien et la France est éliminée [3]. Elle termine finalement à la quatrième place.

Opéré à la cheville après également avoir souffert de périostite tibiale, il ne peut participer au championnat d'Europe 2008. Malgré son manque de préparation et de compétition, il est retenu pour les Jeux olympiques de 2008 de Pékin. Malgré le succès de la France en finale, Guigou ressent un certain sentiment d'échec sur le plan personnel : blessé à une cheville pendant la compétition, sa contribution à son équipe ne répond pas à son attente.

Avec Jérôme Fernandez, lui aussi très motivé après sa blessure de Pékin, Michaël Guigou est l'un des éléments majeurs du succès de l'équipe de France lors du mondial 2009 disputé en Croatie. La France dispute la finale face à l'autre grand favori de la compétition : la sélection croate qui évolue à domicile. La France remporte la finale sur le score de 24 à 19. Guigou pour sa marque 10 buts sur 12 tirs tentés, dont un sept sur sept au jet de sept mètres. Il termine la compétition avec 52 buts et meilleur marqueur français. Il est également élu dans la meilleure équipe du tournoi, au poste d'ailier gauche.

Poste

Droitier, il évolue sur le poste d'ailier gauche. Il figure sur ce poste parmi les meilleurs joueurs au monde.

Ses entraîneurs, tant Patrice Canayer à Montpellier que Claude Onesta avec la France, utilisent ses qualités de vitesse et de technique sur le poste de demi-centre. Il a en effet occupé de manière prioritaire cette position avec Montpellier lorsque ce dernier club ne possédait pas de réel demi-centre de métier dans son effectif.

Avec la France, il est souvent utilisé à ce poste lorsque les Français jouent en infériorité. Son agilité et à sa qualité technique, lui permettent de gagner ses duels, ce qui lui permet soit de marquer directement soit de libérer un espace pour les deux autres arrières.

Club

  • 1988-1998 : Apt
  • 1998-1999 : Avignon
  • 1999-... : Montpellier

Palmarès

Sélection nationale

Jeux olympiques d'été
Championnat du monde
Championnat d'Europe

Club

Distinctions

  • Désigné meilleur ailier gauche de la LNH en 2005, 2006 et 2007
  • Chevalier de la Légion d'honneur[4]
  • Meilleur ailier gauche du Championnat du monde 2009 en Croatie

Notes et références

  1. Statistique à jour après le championnat du monde 2009
  2. « Ce sont des géants ! », le livre de l'année 2003, l'Équipe
  3. (fr) Fiche du match Allemagne-France sur www.eurosport.fr
  4. Décret du 14 novembre 2008 publié au JORF du 15 novembre 2008.

Lien externe


  • Portail du handball Portail du handball
Ce document provient de « Micha%C3%ABl Guigou ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Michael Guigou de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Michael Guigou — Michaël Guigou Michaël Guigou vor einem Länderspiel Spielerinformationen Spitzname „Mika“ Geburtstag 28. Januar 1982 Geburtsort Apt, Frankreich …   Deutsch Wikipedia

  • Michaël Guigou — bei einem Länderspiel 2010 Spielerinformationen Spitzname „Mika“ Geburtstag …   Deutsch Wikipedia

  • Michaël Guigou — Datos personales Nombre completo …   Wikipedia Español

  • Michaël Guigou — Pour les articles homonymes, voir Guigou. Michaël Guigou …   Wikipédia en Français

  • Michaël Guigou — Medal record Men s handball Competitor for  France Summer Olympics Gold 2008 B …   Wikipedia

  • Guigou — ist der Familienname folgender Personen: Élisabeth Guigou (* 1946), französische Politikerin Gianni Guigou (* 1975), uruguayischer Fußballspieler Michaël Guigou (* 1982), französischer Handballspieler Guigou heißt der Ort Guigou (Marokko) in… …   Deutsch Wikipedia

  • Guigou — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Toponymie Guigou est une ville du Maroc Patronyme Guigou est un nom de famille notamment porté par : Élisabeth Guigou, une femme politique française… …   Wikipédia en Français

  • Michael Peter Woroniecki — This article is about street preacher Michael Peter Woroniecki. For the Christian evangelist, comedian, and self proclaimed occult expert, see Mike Warnke. Michael Peter Woroniecki Woroniecki at the 2008 Democratic National Convention …   Wikipedia

  • Équipe de France de handball masculin — France Information Fédération Fédér …   Wikipédia en Français

  • Campagne 2011 de l'équipe de France de handball masculin — Matchs de la campagne 2011 Le tableau suivant liste les rencontres de l équipe de France de handball masculin de l année 2011. No  Date Lieu Adversaire Score Compétition Concept Buteur(s) pour la France 1 8 janvier 2011 …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.