Mgr Sibour

Mgr Sibour

Marie-Dominique-Auguste Sibour

Monseigneur Sibour, par Thomas Couture

Marie Dominique Auguste Sibour, né à Saint-Paul-Trois-Châteaux (Drôme), le 4 août 1792, mort assassiné à Paris, le 3 janvier 1857, était un évêque du diocèse de Digne puis un archevêque de Paris.

Biographie

Après avoir été ordonné prêtre à Rome en 1818, il est affecté à l'archidiocèse de Paris. Il est nommé chanoine de la cathédrale de Nîmes en 1822, où il acquiert une certaine réputation comme prédicateur et publie dans le journal l'Avenir. En 1837, pendant une vacance, il est choisi comme administrateur du diocèse de Nîmes et deux ans plus tard est élevé au siège épiscopal de Digne. Son consécrateur principal est le cardinal Joseph Bernet et ses co-consécrateurs sont Messeigneurs les évêques Louis-Charles-Jean-Baptiste Michel et Jean-François-Marie Cart.

Buste de Monseigneur Sibour dans la cathédral de sa ville natale

Son administration est marquée par l'encouragement qu'il donne aux études ecclésiastiques, des mesures pratiques pour accroître l'importance des fonctions exercées par le chapitre de sa cathédrale et un respect fidèle des formes canoniques dans les procès ecclésiastiques. Il est reconnu comme un prêtre des ouvriers. Les mêmes principes le conduisent quand il gouverne l'archidiocèse de Paris auquel il est appelé en grande partie pour son adhésion rapide au nouveau gouvernement après la Révolution de 1848. Il tient en 1849 un conseil provincial à Paris et en 1850 un synode diocésain. Étant dans la succession apostolique du pape Jules II, il a lui-même consacré cinq évêques.

En 1853, il célèbre le mariage de Napoléon III, qui l'avait nommé sénateur l'année précédente. Bien que dans sa réponse à Pie IX il ait déclaré inopportune la définition du dogme de l'Immaculée Conception, il assiste à la promulgation du décret et bientôt le publie solennellement dans son propre diocèse. L'aide bienveillante du gouvernement impérial lui permet de subvenir aux besoins des églises pauvres dans son diocèse où il crée plusieurs nouvelles paroisses. Il travaille aussi à l'introduction du rite romain à Paris qui est en bonne voie quand il est assassiné par Jean-Louis Verger, un prêtre qu'il avait interdit.


Précédé par Marie-Dominique-Auguste Sibour Suivi par
Denys Affre
Archevêque de Paris
François-Nicolas-Madeleine Morlot

Liens externes

Ce document provient de « Marie-Dominique-Auguste Sibour ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Mgr Sibour de Wikipédia en français (auteurs)

См. также в других словарях:

  • Sibour — (spr. ßibūr), Marie Dominique Auguste, Erzbischof von Paris, geb. 4. April 1792 in St. Paul Trois Châteaux (Drôme), gest. 3. Jan. 1857, ward 1819 Domherr zu Pont St. Esprit, trieb kirchenrechtliche Studien, wurde 1838 Generalvikar von Nîmes, 1839 …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Mgr. Dupanloup — Félix Dupanloup Pour les articles homonymes, voir Dupanloup. Évêque de l’Église catholique …   Wikipédia en Français

  • Mgr Dupanloup — Félix Dupanloup Pour les articles homonymes, voir Dupanloup. Évêque de l’Église catholique …   Wikipédia en Français

  • Marie Dominique Auguste Sibour — Archevêque de Paris Mgr Sibour Naissance …   Wikipédia en Français

  • Vladimir Guettée — Wladimir Guettée Wladimir Guettée, né René François Guettée, est un prêtre catholique converti à l orthodoxie. Il est né en 1816 et mort en 1892. Il a écrit de nombreux ouvrages d histoire religieuse qui ont, de son vivant, suscité la polémique… …   Wikipédia en Français

  • Vladimir Guéttée — Wladimir Guettée Wladimir Guettée, né René François Guettée, est un prêtre catholique converti à l orthodoxie. Il est né en 1816 et mort en 1892. Il a écrit de nombreux ouvrages d histoire religieuse qui ont, de son vivant, suscité la polémique… …   Wikipédia en Français

  • Wladimir Guettee — Wladimir Guettée Wladimir Guettée, né René François Guettée, est un prêtre catholique converti à l orthodoxie. Il est né en 1816 et mort en 1892. Il a écrit de nombreux ouvrages d histoire religieuse qui ont, de son vivant, suscité la polémique… …   Wikipédia en Français

  • Wladimir Guettée — Wladimir Guettée, né René François Guettée, est un prêtre catholique converti à l orthodoxie. Il est né en 1816 et mort en 1892. Il a écrit de nombreux ouvrages d histoire religieuse qui ont, de son vivant, suscité la polémique au sein de… …   Wikipédia en Français

  • Jean-Louis Verger — Jean Louis Verger, né le 20 août 1826 à Neuilly sur Seine, est l auteur de l assassinat de l archevêque de Paris Mgr Sibour, le 3 janvier 1857. Il est condamné à mort le 17 janvier[1] et exécuté sur l échafaud le 30 janvier 1857 à Paris.… …   Wikipédia en Français

  • Jean-louis verger — Jean Louis Verger, né le 20 août 1826 à Neuilly sur Seine, est l assassin le 3 janvier 1857 de l archevêque de Paris Mgr Sibour, condamné à mort le 17 janvier[1] et exécuté sur l échafaud le 30 janvier 1857 à Paris. Biographie Nous n avons guère… …   Wikipédia en Français


Поделиться ссылкой на выделенное

Прямая ссылка:
Нажмите правой клавишей мыши и выберите «Копировать ссылку»