Mgr Ouellet


Mgr Ouellet

Marc Ouellet

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ouellet.
Cardinal
Berretta cardinalizia.png
Marc Ouellet
de l'Église catholique romaine
[[Image: Image de Marc Ouellet]]
Cardinal-prêtre
de S. Maria in Traspontina
Blason de Marc Ouellet
« Qu’ils soient un » (Jean, 17, 21)
Naissance 8 juin 1944
à La Motte (Canada)
Ordination
sacerdotale
25 mai 1968 par
Mgr Gaston Hains
Consécration
épiscopale
19 mars 2001 par le
pape Jean-Paul II
Évêque Secrétaire du conseil pontifical pour la promotion de l'unité des chrétiens
Archevêque de Québec (Canada)
Créé
cardinal
21 octobre 2003 par le
pape Jean Paul II
Décès
 
Cardinal
Titre cardinalice
Collège cardinalice · Consistoire
Tous les cardinaux
(it) Biographie (en) Fiche

(en) Articles


Portail du catholicisme · Instructions

Marc Ouellet, né le 8 juin 1944 à La Motte (Canada), est un cardinal canadien, primat du Canada depuis 2002, sulpicien et archevêque catholique de Québec depuis 2003.

Sommaire

Biographie

Né dans une famille nombreuse, celle-ci lui inculque plusieurs valeurs importante comme la famille, l'amour et la paix qui sont dans les principes fondamentaux de l'Église. Vers l'âge de 20 ans, il décide de découvrir le monde et part faire de l'aide humanitaire dans les pays d'Amérique du Sud. C'est d'ailleurs lors de ses expériences qu'il apprit l'espagnol. Il entreprit par la suite des études où il apprit ainsi l'anglais et l'allemand.

Jeunesse et formation

Natif de La Motte, près d'Amos, il est ordonné prêtre dans la société de Saint-Sulpice (sulpiciens) le 25 mai 1968.

Prêtre

Il fait longtemps carrière dans l'enseignement, devenant recteur du Grand séminaire de Montréal en 1990.

Évêque

Le 3 mars 2001, il entre à la curie romaine comme secrétaire du Conseil pontifical pour la promotion de l'unité des chrétiens. Il est consacré évêque le 19 mars suivant par le pape Jean-Paul II en personne.

Le 15 novembre 2002, il devient archevêque de Québec et primat du Canada. Il prit possession de son siège le 26 janvier 2003.

Cardinal

Lors du consistoire du 21 octobre 2003, il est créé cardinal, avec le titre de cardinal-prêtre de l'église Sainte Marie de Traspontine à Rome.

En décembre 2007, il consacre solennellement son diocèse à Notre Dame de l’Immaculée Conception. [1]

En 2008, le pape le nomme rapporteur général de la XIIe assemblée générale ordinaire du synode des évêques. Il célèbre le congrès eucharistique de Québec en juin de la même année.

Positions et anecdotes

Conclave

Comme tous les autres cardinaux, il était éligible lors du conclave de 2005. À quelques reprises, il parait dans les listes des papables, notamment dans celle du National Catholic Reporter qui le plaçait parmi les vingt candidats les plus probables à la succession de Jean-Paul II. Il a de bonnes relations avec Benoît XVI.

Revue théologique et liturgie

Le cardinal Ouellet est associé avec la revue Communio, un journal théologique créé par Hans Urs von Balthasar, célèbre théologien suisse du XXe siècle. Il a souhaité un retour de l'adoration eucharistique et des chants grégoriens dans la célébration liturgique.

Sur la situation au Québec

En entrevue, il a critiqué les excès de la Révolution tranquille.

En 2007, le cardinal Ouellet demande un accommodement raisonnable pour les catholiques de la province de Québec. Il croit que cela est crucial pour l'avenir religieux de la nation.[2] Le 21 novembre, il a fait acte de repentance pour certains abus dans le passé.[3]

Suite au décès de la mairesse de Québec, Andrée P. Boucher, c'est le cardinal Marc Ouellet qui fût mandaté afin de célébrer les funérailles à la basilique Notre-Dame, de Québec.

Publications

Il parle l'allemand, l'anglais, l'espagnol, le français, l'italien et le portugais. Il est connu pour ses travaux missionnaires en Amérique du Sud. En 2004, il a publié un livre intitulé Dieu plus merveilleux que les rêves, qui est un recueil de ses prédications, et un autre, Divine ressemblance, qui est une tentative d'enrichir la "théologie du corps" de Jean-Paul II par une réflexion sur la famille influencée en partie par la théologie de Hans Urs von Balthasar.

Précédé par Marc Ouellet Suivi par
Maurice Couture
Archevêque de Québec
en fonction

Référence

Voir aussi

Liens externes


  • Portail du Québec Portail du Québec
  • Portail du Canada Portail du Canada
  • Portail du Vatican Portail du Vatican
  • Portail du catholicisme Portail du catholicisme
Ce document provient de « Marc Ouellet ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Mgr Ouellet de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Mgr Blanchet — Bertrand Blanchet Monseigneur Bertrand Blanchet (19 septembre 1932 ) a été l archevêque de Rimouski de 1992 à 2008. Natif de Saint Thomas de Montmagny, il est ordonné prêtre à Chicoutimi le 20 mai 1956 après des études au… …   Wikipédia en Français

  • Gilles Ouellet — (14 août 1922 13 août 2009) était un prêtre catholique québécois qui fut évêque de Rimouski de 1973 à 1992. Originaire de Bromptonville (Québec), il reçut l ordre en l année 1946. Il a été nommé évêque par Paul VI et consacré… …   Wikipédia en Français

  • Marc Ouellet — His Eminence  Marc Ouellet, PSS Prefect of the Congregation for Bishops President of the Pontifical Commission for Latin America …   Wikipedia

  • Marc Ouellet — Pour les articles homonymes, voir Ouellet. Marc Ouellet Biographie Naissance 8 juin  …   Wikipédia en Français

  • Cardinal Ouellet — Marc Ouellet Pour les articles homonymes, voir Ouellet. Cardinal …   Wikipédia en Français

  • Marc Cardinal Ouellet — Marc Ouellet Pour les articles homonymes, voir Ouellet. Cardinal …   Wikipédia en Français

  • Monseigneur Ouellet — Marc Ouellet Pour les articles homonymes, voir Ouellet. Cardinal …   Wikipédia en Français

  • Andre Boisclair — André Boisclair André Boisclair André Boisclair, avec Louis Bernard en arrière plan, lors d un débat de la course à la chefferie de 2005 …   Wikipédia en Français

  • André Boisclair — André Boisclair, avec Louis Bernard en arrière plan, lors d un débat de la course à la chefferie de 2005 …   Wikipédia en Français

  • André Pasclair — André Boisclair André Boisclair André Boisclair, avec Louis Bernard en arrière plan, lors d un débat de la course à la chefferie de 2005 …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.