Methode Dayi


Methode Dayi

Méthode Dayi

La méthode Dayi (大易, pinyin : dàyì; littéralement "très facile") utilise quelques 46 caractères notés sur un clavier informatique standard QWERTY. Un caractère chinois est construit en combinant jusqu'à quatre des caractères du clavier ainsi présentés, en utilisant un système proche du système de la méthode Cangjie.

Sur la plupart des claviers de Taïwan, la plupart des touches affichent quatre symboles. Sur les touches, les caractères latins figurent en haut à gauche, les symboles Zhuyin en haut à droite, les symboles Cangjie en bas à gauche, et les symboles Dayi en bas à droite.

Contrairement à d'autres méthodes d'encodage, la méthode Dayi utilise 46 éléments de base au lieu des 26 correspondant aux touches des 26 caractères latins. Malgré l'augmentation du nombre d'éléments avec un accès direct, cette configuration complique par ailleurs l'accès aux nombres et aux signes de ponctuation.

Clavier typique pour la méthode Dayi

Voir aussi

  • Portail du monde chinois Portail du monde chinois
  • Portail de l’écriture Portail de l’écriture
Ce document provient de « M%C3%A9thode Dayi ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Methode Dayi de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Méthode Dàyì — Méthode Dayi La méthode Dayi (大易, pinyin : dàyì; littéralement très facile ) utilise quelques 46 caractères notés sur un clavier informatique standard QWERTY. Un caractère chinois est construit en combinant jusqu à quatre des caractères du… …   Wikipédia en Français

  • Méthode Dayi — La méthode Dayi (大易, pinyin : dàyì; littéralement très facile ) utilise quelque 46 caractères notés sur un clavier informatique standard QWERTY. Un caractère chinois est construit en combinant jusqu à quatre des caractères du clavier ainsi… …   Wikipédia en Français

  • Méthodes d'encodage du chinois sur ordinateurs — La langue chinoise utilise des sinogrammes pour son écriture. Un mot compte rarement plus de un ou deux caractères . Mais il existe beaucoup plus de caractères (ou glyphes ou sinogrammes) que de touches sur un clavier d ordinateur tel que celui… …   Wikipédia en Français

  • Methodes d'encodage du chinois sur ordinateurs — Méthodes d encodage du chinois sur ordinateurs La langue chinoise utilise des sinogrammes pour son écriture. Un mot compte rarement plus de un ou deux caractères . Mais il existe beaucoup plus de caractères (ou glyphes ou sinogrammes) que de… …   Wikipédia en Français

  • Méthodes D'encodage Du Chinois Sur Ordinateurs — La langue chinoise utilise des sinogrammes pour son écriture. Un mot compte rarement plus de un ou deux caractères . Mais il existe beaucoup plus de caractères (ou glyphes ou sinogrammes) que de touches sur un clavier d ordinateur tel que celui… …   Wikipédia en Français

  • Taper du chinois sur ordinateur — Pour la saisie du chinois sur ordinateur, il existe de nombreuses méthodes de saisie, il n y a pas une touche par caractère comme sur des claviers alphabétiques, car il existe plusieurs milliers de caractères en chinois. Il existe donc plusieurs… …   Wikipédia en Français

  • Taper et lire du chinois sur votre ordinateur — Taper du chinois sur ordinateur Pour la saisie du chinois sur ordinateur, il existe de nombreuses méthodes de saisie, il n y a pas une touche par caractères comme sur des claviers alphabétiques, car il existe plusieurs milliers de caractères en… …   Wikipédia en Français

  • Bopomofo — Equivalence Zhuyin Pinyin les traits sont tracés dans l ordre rouge, vert, bleu Le bopomofo (ㄅㄆㄇㄈ) ou zhuyin fuhao (caractères traditionnels : 注音符號 ; caractères simplifiés : 注音符号 ; pinyin : Zhùyīn fúhào ; Tongyong… …   Wikipédia en Français

  • Chinas frühe Hochkultur: Shangstaat —   Die Entdeckungsgeschichte der »jiagu«   Mit dem Aufstieg der Sippe Zi zur Macht in der »Zentralebene« beginnt insofern ein neues Kapitel in der chinesischen Geschichte, als wir uns nun erstmals auch auf zeitgenössische schriftliche… …   Universal-Lexikon

  • David Ho — David Ho, 2005 David Da i Ho (何大一, pinyin: Hé Dàyī) (* 3. November 1952 in Taichung) ist ein US amerikanischer AIDS Forscher taiwanischer Abstammung. Er ist bekannt für seine Verwendung von Proteaseinhibitoren zur Bekämpfung von HIV …   Deutsch Wikipedia


We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.