Metalinguistique


Metalinguistique

Métalinguistique

Métalinguistique est un adjectif qui signifie « relatif au métalangage ».

Les mots grammaire, verbe, nom, et adjectif peuvent être utilisé de façon métalinguistique. Par exemple, nom désigne tantôt le mot par lequel on appelle une personne : le mot nom fait partie de l'onomastique dans « ce nom ne m'est pas étranger » ou « quel est votre nom de famille ? » mais quand nom désigne la nature grammaticale d'un mot, comme par exemple dans « en français, le nom précède en général le verbe », le mot nom est un terme métalinguistique.

N'importe quel mot peut devenir métalinguistique. Dans « Le avaient de « ils avaient déjà mangé » est l'auxiliaire du verbe manger », le mot avaient, au début de la phrase, ne fonctionne plus comme un verbe, mais comme un nom, actualisé par l’article le, dans un usage métalinguistique.

L'usage d'un mot dans un registre métalinguistique s'accompagne d'une neutralisation. On dira « Le belle de « Cette fille est belle » est un adjectif ». En outre, le mot devient alors invariable :

  • Tous les belle des phrases « je suis belle », « tu es belle », « elle est belle », sont des adjectifs qualificatifs.
  • Il m'a convaincu, tout comme le chimpanzé qui meurt d'être seul, que « je » n'existe que si « tu » existe ; où le verbe existe est à la 3e personne du singulier dans les deux cas[1].

À partir d'un certain niveau de complexité d'un discours, on peut se demander si la différence entre métalinguistique et non métalinguistique est simplement dichotomique, où s'il ne faut pas plutôt envisager la possibilité d'un nombre indéfini de lexiques utilisés concurremment. C'est le cas notamment dans les sciences humaines, lorsqu'on fait référence à un terme qui a des acceptions différentes selon les auteurs. On pourra dire : le terme n au sens de [l'auteur] X). On aboutit alors au concept d'espace de noms, utilisé notamment dans le langage informatique XML.

On parle aussi de négation métalinguistique lorsque la négation porte, non sur le dictum (ce qui est asserté), mais sur l'expression, les présupposés, etc., comme dans :

  • Jean n'a pas cessé de fumer : il n'a jamais fumé.
  • Le directeur ne m'a pas demandé de sortir, il m'a fichu à la porte.

Le mot métalinguistique a pu avoir, dans les années 1960, la même signification que celle de l'anglais metalinguistics au sens de « étude des rapports entre le langage et toutes les caractéristiques psychologiques et culturelles des utilisateurs de ce langage[2] » qui est l’étude de la relation entre la structure grammaticale d'une langue et la vision du monde propre aux locuteurs de cette langue. On voit que cette signification, aujourd'hui obsolète, est beaucoup plus large que la précédente ; on lui préfèrera le terme d’exolinguistique.

Notes et références

  1. Boris Cyrulnik, Mémoire de singe et paroles d'homme, Hachette, 1983 (ISBN 2-01-278929-3)
  2. Jean-Michel Peterfalvi, Introduction à la psycholinguistique, PUF, 1970.
  • Portail des langues Portail des langues
Ce document provient de « M%C3%A9talinguistique ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Metalinguistique de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • métalinguistique — [ metalɛ̃gɥistik ] adj. • 1963; de métalangage, d apr. linguistique, adj. ♦ Ling. Qui relève du métalangage, appartient au métalangage. Mots métalinguistiques : mots autonymes et mots de la terminologie linguistique. Les dictionnaires et les… …   Encyclopédie Universelle

  • Métalinguistique — est un adjectif qui signifie « relatif au métalangage ». Les mots grammaire, verbe, nom, et adjectif peuvent être utilisé de façon métalinguistique. Par exemple, nom désigne tantôt le mot par lequel on appelle une personne : le mot …   Wikipédia en Français

  • Fonction métalinguistique — ● Fonction métalinguistique fonction du langage dans laquelle le locuteur prend le code qu il utilise comme objet de description. (Une phrase comme Maison est un nom féminin relève de la fonction métalinguistique.) …   Encyclopédie Universelle

  • MÉDIÉVALE (PENSÉE) — Une histoire de la pensée du Moyen Âge ne se réduit pas à une histoire de la philosophie médiévale. Il y a à cela divers motifs. Le premier et le plus évident est que la pensée du Moyen Âge est, pour une large part, le fait de théologiens… …   Encyclopédie Universelle

  • Négation (linguistique) — Pour les articles homonymes, voir négation. En linguistique, la négation (du latin negare, nier)[1] est une opération qui consiste à désigner comme fausse une proposition préalablement exprimée ou non ; elle s’oppose à l’affirmation. Bien… …   Wikipédia en Français

  • Fonction phatique du langage — Schéma de Jakobson Pour les articles homonymes, voir Jakobson. Le schéma de Jakobson est un modèle décrivant les différentes fonctions du langage. Il a été développé à la suite des études de Karl Bühler, dont le modèle se limitait aux fonctions… …   Wikipédia en Français

  • Fonction poétique — Schéma de Jakobson Pour les articles homonymes, voir Jakobson. Le schéma de Jakobson est un modèle décrivant les différentes fonctions du langage. Il a été développé à la suite des études de Karl Bühler, dont le modèle se limitait aux fonctions… …   Wikipédia en Français

  • Schema de Jakobson — Schéma de Jakobson Pour les articles homonymes, voir Jakobson. Le schéma de Jakobson est un modèle décrivant les différentes fonctions du langage. Il a été développé à la suite des études de Karl Bühler, dont le modèle se limitait aux fonctions… …   Wikipédia en Français

  • Schéma de Jakobson — Pour les articles homonymes, voir Jacobson. Le schéma de Jacobson est un modèle décrivant les différentes fonctions du langage. Il a été développé à la suite des études de Karl Bühler, dont le modèle se limitait aux fonctions émotive (expressive) …   Wikipédia en Français

  • Schéma de jakobson — Pour les articles homonymes, voir Jakobson. Le schéma de Jakobson est un modèle décrivant les différentes fonctions du langage. Il a été développé à la suite des études de Karl Bühler, dont le modèle se limitait aux fonctions émotive, conative et …   Wikipédia en Français


We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.