Merry Bromberger


Merry Bromberger

Merry Marie Louis Bromberger, né à Strasbourg le 10 juillet 1906 et mort à Neuilly-sur-Seine le 12 mars 1978, est un écrivain et journaliste français, spécialiste de la politique de la IVe République avec son frère Serge Bromberger (1912-1986).

Œuvres

  • Comment fut libérée l'Alsace, Braun & Cie, 1945 (avec Renée Zuber et Serge Bromberger)
  • Victoires sur le cancer, Société d'éditions et de publications d'actualité, 1948
  • Le Roman de l'Élysée, Fayard, 1953
  • Comment ils ont fait fortune, Plon, 1954
  • Le Comte de Paris et la maison de France, Plon, 1956
  • Les Secrets de l'expédition d'Égypte, éditions des 4 Fils Aymon, 1957
  • Les Secrets de l'expédition de Suez, Albin Michel, 1958
  • Les 13 Complots du 13 mai, Fayard, 1959 (avec Serge Bromberger)
  • Barricades et colonels, Fayard, 1960 (avec Serge Bromberger, Georgette Elgey et J.-F. Chauvel)
  • Le Destin secret de Georges Pompidou, Fayard, 1965 (avec Serge Bromberger)
  • Les Coulisses de l'Europe, Pressed de la Cité, 1968 (avec Serge Bromberger)

Voir aussi


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Merry Bromberger de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Jean Dides — (5 août 1915, Paris 2 avril 2004, Paris) était un commissaire de police et membre des Renseignements généraux (RG) sous le gouvernement Pierre Mendes France, conseiller municipal et député poujadiste français. Chargé de la Ve section des RG dont… …   Wikipédia en Français

  • Organisation de la résistance de l'Algérie française — L Organisation de la résistance de l Algérie française (ORAF) était un réseau clandestin anti indépendantiste dirigé par le docteur en médecine René Kovacs rassemblant les agents « contre terroristes » des Unités Territoriales durant la …   Wikipédia en Français

  • Jean Walter — Pour les articles homonymes, voir Walter. Jean Walter, né à Montbéliard en 1883 et mort à Dordives en 1957, est un architecte français qui s’est illustré dans quatre domaines : le logement social, l’architecture hospitalière et la… …   Wikipédia en Français

  • Accor Casino — Groupe Lucien Barrière Logo de Lucien Barrière Fondateur(s) François André Personnages clés Lucien Barrière, Diane Barrière Desseigne, Dominique Desseigne …   Wikipédia en Français

  • Accor Casinos — Groupe Lucien Barrière Logo de Lucien Barrière Fondateur(s) François André Personnages clés Lucien Barrière, Diane Barrière Desseigne, Dominique Desseigne …   Wikipédia en Français

  • Chronologie du mormonisme en France — La chronologie du mormonisme en France commence en 1849 par l’arrivée d’un missionnaire Gallois, William Howells (1816 1851). Sommaire 1 1849 1864 2 1902 1914 3 1924 1940 4 1940 1945 …   Wikipédia en Français

  • Eglise de Jesus-Christ des Saints des Derniers Jours — Église de Jésus Christ des saints des derniers jours Temple de Salt Lake. L’Église de Jésus Christ des saints des derniers jours (surnommée l’Église mormone ou Église SDJ) est une Église chrétienne fondée par Joseph Smith en 1830, après qu il eut …   Wikipédia en Français

  • Eglise de Jesus Christ des Saints des Derniers Jours — Église de Jésus Christ des saints des derniers jours Temple de Salt Lake. L’Église de Jésus Christ des saints des derniers jours (surnommée l’Église mormone ou Église SDJ) est une Église chrétienne fondée par Joseph Smith en 1830, après qu il eut …   Wikipédia en Français

  • Eglise de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours — Église de Jésus Christ des saints des derniers jours Temple de Salt Lake. L’Église de Jésus Christ des saints des derniers jours (surnommée l’Église mormone ou Église SDJ) est une Église chrétienne fondée par Joseph Smith en 1830, après qu il eut …   Wikipédia en Français

  • Eglise de Jésus-Christ des saints des derniers jours — Église de Jésus Christ des saints des derniers jours Temple de Salt Lake. L’Église de Jésus Christ des saints des derniers jours (surnommée l’Église mormone ou Église SDJ) est une Église chrétienne fondée par Joseph Smith en 1830, après qu il eut …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.