Mere Armenie


Mere Armenie

Mère Arménie

Mère Arménie
Մայր Հայաստան

{{{légende}}}
Vue générale de l'édifice

Présentation
Période ou style Néo-arménien
Type Mémorial
Architecte Raphaël Israëlian
Date de construction 1950
1967
Dimensions 60 m
Géographie
Latitude
Longitude
40° 11′ 43″ Nord
       44° 31′ 29″ Est
/ 40.19525, 44.524817
 
Pays Arménie
Commune Erevan
Monument - Monuments par pays

Mère Arménie (en arménien Մայր Հայաստան, Mayr Hayastan) est un monument situé dans le parc de la Victoire à Erevan, en Arménie, constitué d'un musée militaire, d'un cénotaphe du Soldat inconnu et de la statue[1].

Sommaire

Histoire

Sous la domination de Staline durant l'Union soviétique, Grigor Haroutounian, premier secrétaire du comité central du Parti communiste arménien, et les membres du gouvernement d'alors font construire un monument géant à la gloire du dictateur. La statue est sculptée par Sergueï Merkurov[1] et la construction du socle confiée à l'architecte Raphaël Israëlian. Ce dernier, pensant qu'une statue n'était qu'un honneur temporaire, dessine pour socle un monument aussi important que la statue qu'elle porte. Le socle est construit comme une église (du moins l'intérieur), s'inspirant de l'église Sainte-Hripsime d'Etchmiadzin[1]. Le monument est inauguré le 29 novembre 1950.

La prédiction d'Israëlian s'avère vraie lorsqu'à la mort du leader soviétique, la statue est rapidement démontée par un peuple ayant souffert d'un régime politique particulièrement dur. Elle est remplacée en 1967 par la statue actuelle sculptée par Ara Haroutyounian[1].

Caractéristiques

La situation stratégique du monument dans le parc de la Victoire, sur une des collines d'Erevan, donne véritablement le sentiment que la Mère Arménie veille sur toute la ville. Il occupe une surface de 3 000 m2 au cœur de ce grand parc érévanais.

Le socle de 36 mètres de haut abrite un musée sur 5 étages, le musée militaire du ministère de la Défense[2]. Il est principalement consacré à l'héroïsme des 650 000 Arméniens ayant participé à la Seconde Guerre mondiale et des militaires de la guerre du Haut-Karabagh[1] et est ouvert aux visiteurs du mardi au vendredi, de 10 à 17 h, et du samedi au dimanche, de 10 à 15 h[3]. La statue, plus petite, fait 24 mètres de haut.

Notes et références

  1. a , b , c , d  et e (en) Rick Ney, Tour Armenia, « Yerevan », ArmeniaNow.com, 2007, p. 56. Consulté le 16 mars 2009.
  2. Sèda Mavian, Arménie, coll. « Guides Évasion », Hachette, Paris, 2006 (ISBN 978-2-01-240509-7), p. 84.
  3. (en) Mother Armenia Military Museum sur Armenia information. Consulté le 16 mars 2009.

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

  • Portail de l’Arménie Portail de l’Arménie
Ce document provient de « M%C3%A8re Arm%C3%A9nie ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Mere Armenie de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Mère Arménie — Մայր Հայաստան Présentation Période ou style Néo arménien Type Mémorial Architecte …   Wikipédia en Français

  • ARMÉNIE — Située au nord est de l’Anatolie, l’Arménie s’étend approximativement de la mer Noire aux lacs de Van, Sevan et Ourmia. Le mont Ararat (5 122 m), sommet mythique où se serait échouée l’arche de Noé, en est son pivot géographique et symbolique.… …   Encyclopédie Universelle

  • Arménie zakaride — Histoire de l Arménie Origines Hayasa Azzi • Nairi Urartu Armens …   Wikipédia en Français

  • Musée d'histoire de l'Arménie — Le musée et la fontaine le précédant. Informations géographiques Pays Arménie Ville Erevan …   Wikipédia en Français

  • Galerie nationale d'Arménie — La Galerie et la fontaine la précédant. Informations géographiques Pays Arménie Ville Erevan …   Wikipédia en Français

  • Tiridate Ier d'Armenie — Tiridate Ier d Arménie Pour les articles homonymes, voir Titidate Ier …   Wikipédia en Français

  • Tiridate Ier d'Arménie — Pour les articles homonymes, voir Titidate Ier. Tiridate Ier Statue de Tiridate Ier d’Arménie …   Wikipédia en Français

  • Tigrane II d'Armenie — Tigrane II d Arménie Tigrane II Roi d Arménie …   Wikipédia en Français

  • Tigrane II d'Arménie — Pour les articles homonymes, voir Tigrane. Tigrane II Statue de Tigrane II le Grand, reconstruit par Robert Hazarapetyan …   Wikipédia en Français

  • Arsace III d'Arménie — Arsace III Titre Roi d Arménie 384 – 390 En tandem avec Valarchak Prédécesseur Zarmandoukht Successeur …   Wikipédia en Français