Mer De Beaufort


Mer De Beaufort

Mer de Beaufort

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Beaufort.
Mer de Beaufort
Surface approximative de la Mer de Beaufort et eaux disputées
Superficie 450 000 km2
Type Mer épicontinentale
Localisation Océan Arctique
Pays côtier(s) Canada
États-Unis

La mer de Beaufort est une partie de l'océan Arctique et s'étend sur une superficie d'environ 450 000 km² au nord des côtes de l'Alaska (États-Unis), du Yukon et des Territoires du Nord-Ouest (Canada) et à l'ouest des îles arctiques de ce dernier territoire. Sa frontière nord est déterminée par une ligne reliant Point Barrow en Alaska et Lands End sur l'île du Prince-Patrick (tracé de la ligne contesté entre le Canada et les États-Unis). Elle n'a été vraiment explorée pour la première fois qu'en 1914 par le canadien Vilhjalmur Stefansson (en). Elle tire son nom de l'hydrographe anglais Sir Francis Beaufort.

Le fleuve Mackenzie ainsi que plusieurs fleuves de moindres importances se jettent dans la mer de Beaufort. Elle abrite de nombreuses colonies d'oiseaux marins et constitue une route migratoire et un lieu de reproduction importants pour les baleines boréales et les bélougas. Elle reste relativement à l'écart des routes commerciales. Elle est perpétuellement recouverte d'une banquise qui ne se brise que l'été, pendant 2 à 5 mois.

Elle donne à l'est sur le golfe d'Amundsen, début du passage du Nord-Ouest vers l'océan Atlantique

La mer de Beaufort renferme en son sous-sol de larges réserves de pétrole et de gaz. Ces réserves ont été explorées à partir des années 1960, mais ne sont exploitées que depuis 1986, date à laquelle la première plate-forme pétrolière a été mise en service. Cependant, afin de ne pas gêner la reproduction et la migration des baleines, l'exploitation de ces réserves n'est autorisée que pendant les mois d'hiver.

Le Nord-ouest de l'Arctique pourrait renfermer jusqu'à un quart des réserves mondiales d'hydrocarbures[1], dont l'exploitation serait facilitée ou rendue possible par le réchauffement climatique. Cette perspective ravive la querelle frontalière entre Canada et États-Unis sur le tracé de leur frontière maritime en mer de Beaufort. La position canadienne est qu'elle doit suivre le 141e méridien, alors que les États-Unis revendiquent une frontière à équidistance des côtes.

Références

  1. Le Monde, 27 mai 2006, page 24
  • Portail du Canada Portail du Canada
  • Portail des États-Unis Portail des États-Unis
  • Portail du monde maritime Portail du monde maritime
Ce document provient de « Mer de Beaufort ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Mer De Beaufort de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Mer de beaufort — Pour les articles homonymes, voir Beaufort. Mer de Beaufort Superficie 450 000 km2 …   Wikipédia en Français

  • Mer de Beaufort — Pour les articles homonymes, voir Beaufort. Mer de Beaufort Carte de la mer de Beaufort. Géographie humaine …   Wikipédia en Français

  • Mer de Beaufort — Sp Bòforto jūra Ap Beaufort Sea angliškai Ap Mer de Beaufort prancūziškai L Arkties vand. dalis prie JAV (Aliaska) ir Kanados (ŠV teritorijos) …   Pasaulio vietovardžiai. Internetinė duomenų bazė

  • Mer des Tchouktches — Carte de la mer des Tchouktches. Géographie humaine Pays côtier(s) …   Wikipédia en Français

  • Mer Baltique — Carte de la mer Baltique. Géographie humaine Pays côtier(s) Allemagne, Danemark, Estonie, Finlande, Lettonie, Lituanie, Pologne …   Wikipédia en Français

  • Mer Blanche — Carte de la mer Blanche. Géographie humaine Pays côtier(s) …   Wikipédia en Français

  • Mer Caspienne — vue de l espace, image satellite de la NASA. Administration Pays …   Wikipédia en Français

  • Mer Dumont d'Urville — Géographie humaine Pays côtier(s)  Antarctique Géographie physique Type …   Wikipédia en Français

  • Mer Jaune — Carte de la mer Jaune. Géographie humaine Pays côtier(s) …   Wikipédia en Français

  • Mer Noire — Carte de la mer Noire. Géographie humaine Pays côtier(s) …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.