Medecins du monde


Medecins du monde

Médecins du monde

Médecins du Monde est une association loi de 1901 de solidarité internationale (ONG) basée sur le bénévolat de professionnels de la santé pour apporter une aide humanitaire aux populations vulnérables en France et dans le monde.

Médecins du Monde
Logo de l'association

Création mars 1980
Type ONG association humanitaire
Siège 62 rue Marcadet - 75018 Paris
Président Dr Olivier BERNARD
Site web http://www.medecinsdumonde.org

Sommaire

Histoire

En 1979, des divergences apparaissent au sein de Médecins sans Frontières à l'occasion de l 'opération "Un bateau pour le Vietnam", Bernard Kouchner défendant l'idée qu'il faut affréter un navire, avec à son bord médecins et journalistes, afin de pouvoir soigner et aussi témoigner des violations des droits de l'homme sur le terrain. Cette opération est jugée trop médiatique par les autres dirigeants : Kouchner et une quinzaine de responsables quittent l'association pour fonder, en mars 1980, Médecins du Monde .

L'association se développe en intervenant lors des grandes crises qui ont marqué les années 1980 comme en Afghanistan, au Salvador, en Arménie… Médecins du Monde lutte aussi contre l'exclusion en France : elle ouvre, en 1986, un centre de soins et en 1987 le premier centre de dépistage du VIH, volontaire, anonyme et gratuit à Paris.

» La chute du mur de Berlin marque le passage à un monde global et complexe. Médecins du Monde milite avec d'autres ONG pour la création d'une Cour pénale internationale. Elle intervient en ex-Yougoslavie, en Somalie, au Rwanda, au Burundi, au Zaïre/Congo, en Iran, au Kosovo, en Turquie, au Timor, en Tchétchénie... L'association connaît une croissance importante : à la fin des années 90, plus de 70 missions sont mises en œuvre à travers le monde, dans plus de 50 pays.

L’action humanitaire devient de plus en plus difficile sur le terrain. Les contours des conflits sont moins nets, les ONG entrent sur la scène diplomatique… Médecins du Monde réaffirme sa position : une association de soignants militants et indépendants.

Elle maintient sa présence auprès des plus vulnérables, partout dans le monde, et développe son action en matière de réduction de risques liés à l'usage des drogues. Elle intervient en Afghanistan, dans les Territoires palestiniens, en Tchétchénie, au Maroc, en Côte d'Ivoire, en République démocratique du Congo, au Zimbabwe, au Libéria, en Haïti, au Soudan, en Indonésie, au Liban

Missions internationales

Médecins du Monde est présent dans plus de 60 pays. L'association mène des missions d'urgence et maintient ses activités au-delà des crises afin de participer à l'effort de reconstruction et mène des programmes de développement, de formation d'équipes médicales...

Médecins du Monde agit selon :

  • 4 approches de santé : soins de santé primaire, soins médicaux d'urgence et soins chirurgicaux, soins concernant les grandes endémies, soins médicauxpsycho-sociaux
  • 7 priorités d'action : santé materno-infantile, accès au soins pour les migrants, violences faites aux femmes, accès au soins pour les populations dans les pays en conflit ou en postconflit, VIH/Sida, usagers de drogues et réduction des risques

Les missions de Médecins du Monde

Les urgences

  • Lors de catastrophes naturelles, d'épidémies, de conflits, les équipes de Médecins du Monde se substituent ponctuellement à un système de santé anéanti et cherchent à répondre aux besoins fondamentaux, surtout lorsque le pronostic vital est en jeu (chirurgie, suivi de traitement...) Il s'agit à la fois de soigner les blessures physiques et psychiques provoquées par le drame et d'assurer à la population une continuité dans les soins jusque là couverts : accouchements, soins de santé primaire, traitements chroniques.

Ces activités sont souvent prolongées par une phase de reconstruction destinée à rééquiper les centres de soins détruits et à faire redémarrer les systèmes de santé. Depuis sa création, l'association intervient dans la plupart des grandes catastrophes naturelles, notamment en Iran et en Algérie (2003), en Indonésie (2004 et 2006), au Pakistan (2007) en Birmanie (2008). Médecins du Monde apporte un soutien aux populations victimes de conflits comme au Kosovo (1999), en Côte d'Ivoire (2002), au Libéria (2003), au Liban (2006) ou au Darfour (2004-2008) et se mobilise également sur des crises chroniques comme en Tchétchénie (1995) ou en Irak (2003 - 2008).

Les migrants

Pauvreté, discriminations, violences, guerre, espoir d'une vie libre et d'un avenir pour leurs enfants : autant de raisons qui poussent une personne, une famille à quitter un pays, des proches, un travail, tout un passé. Avec à l'arrivée, rejet et exclusion. Mais aussi violences et difficultés d'accès aux soins. L'association milite pour la non-expulsion des étrangers malades qui ne peuvent pas être soignés dans leur pays d'origine et un droit universel et opposable à la santé pour tous.

  • En 2005, le réseau de Médecins du Monde en Europe (11 pays) a créé un Observatoire européen de l'accès aux soins afin d'apporter un regard objectif sur l'accès aux soins des personnes vivant dans la précarité dans sept pays de l'Union européenne (Belgique, Espagne, Grèce, France, Italie, Portugal et Royaume-Uni. Médecins du Monde demande un égal accès aux soins des personnes résidant sur le territoire européen, quel que soit leur statut administratif et milite pour la non-expulsion des étrangers gravement malades.
  • Médecins du Monde apporte une aide spécifique dans le pays d'origine des migrants mais aussi dans les zones de transit. L'objectif est d'améliorer leur accès aux soins et de faire reconnaître leur droit à la santé. Programmes de santé auprès des migrants à : (Mayotte, Cayenne, Liban, Malte, Maroc, Mexique ...
  • En France, Médecins du Monde intervient auprès des migrants depuis 1986. Implantés sur l'ensemble du territoire, les 21 centres d'accueil, de soins et d'orientation accueillent près de 90 % d'étrangers, la plupart primo-arrivants. Les médecins bénévoles les soignent jusqu'à l'obtention de leurs droits ou les orientent vers des dispositifs mieux à même de les prendre en charge en fonction de leur situation.

L'oeuvre d'adoption

  • Médecins du Monde est un organisme autorisé pour l’adoption (OAA). Sa priorité est de trouver des familles pour les enfants qui n'ont pu être adoptés dans leur pays, en particulier ceux présentant des besoins spécifiques (enfants de 6 ans et plus, fratries, enfants avec spécificités médicales). 2965 enfants ont été adoptés entre 1990 et 2007.

Femmes victimes de violences

  • Une femme sur cinq subira un jour un viol ou des attouchements sexuels et 10 à 69% d'entre elles (selon les pays) disent avoir été agressées physiquement par un partenaire masculin au moins une fois au cours de leur vie. Ces statistiques, pourtant éloquentes, ne donnent qu'un faible aperçu de l'ensemble des violences dont les femmes sont victimes. Elles touchent en effet toutes les sociétés à travers le monde et peuvent être perpétrées au sein de la famille, de la communauté, ou lors de conflits armés. Constituant une violation flagrante des droits de l’homme les plus fondamentaux, ce phénomène est aussi un problème majeur de santé publique, notamment par le risque de transmission du VIH qu'elles impliquent.

En effet, au moins la moitié des 40 millions de personnes infectées par le virus sont des femmes. Médecins du Monde assure une prise en charge pluridisciplinaire des victimes : l'association les soigne et leur assure un soutien psychologique. Elle les aide à faire valoir leurs droits, à se réinsérer, en lien avec des partenaires locaux. Médecins du Monde travaille également avec les communautés locales afin de sensibiliser les familles sur les conséquences physiques ou psychologiques graves qu'engendrent ces violences. Les prgrammes de Médecins du Monde en 2006 : Algérie, Liberia, République démocratique du Congo, Soudan/Darfour, Egypte, Pakistan. France, Moldavie. Haïti, Pérou, Guatemala, Nicaragua, Territoires palestiniens

Le sida

  • Depuis la découverte du virus en 1981, 65 millions de personnes ont été contaminées, et 25 millions en sont mortes. Aujourd'hui, 33,2 millions sont malades.
  • Afin de lutter plus efficacement contre la pandémie sur les missions internationales, le dépistage, l'accès aux traitements, notamment antirétroviraux et la formation du personnel local sont devenus indissociables de la prévention. Et ce toujours en collaboration avec des associations locales, mieux à même d'appréhender le problème sous tous ses aspects sociaux, culturels, politiques et économiques. Depuis 2007 Médecins du Monde met en place une prise en charge du VIH, intégrée dans les centres de soins de santé primaire plus proches des villages que les centres spécialisés et milite pour leur développement.
  • 1987 Médecins du Monde ouvre en 1987 son premier centre de dépistage du VIH.
  • 1989, l'association devient en France un acteur majeur de la réduction des risques infectieux, VIH et hépatites virales, auprès des populations les plus vulnérables : usagers de drogues (programmes d'échange de seringues et d'accès à la méthadone), prostituées et migrants. Si le sida touche fortement ces groupes à risques, la maladie a très vite atteint la population générale, touchant les plus vulnérables. Prévenir et soigner la maladie ne suffit donc pas.
  • 2007 Dans un souci d’approche combinant décentralisation, simplification et intégration, Médecins du Monde met en place en zone rurale des programmes décentralisés de prise en charge du VIH/ sida.
  • 2008 les délégations du réseau international de l'association coordonnent 33 programmes VIH dans 27 pays.

Missions en France : la lutte contre l'exclusion

La fin des années 1980 est marquée en France par l'épidémie de sida et la recrudescence de la pauvreté. Médecins du monde crée en 1986 la première « Mission France ». Avec ses « Dix propositions pour l'accès aux soins pour tous », publiées en 1995, Médecins du monde réaffirme la priorité des soins avant tout examen administratif, qu'il s'agisse de personnes sans couverture sociale ou d'étrangers sans papiers. Cette idée a été reprise en 1999 lors de la mise en place de la Couverture maladie universelle (CMU).

En 2007 la mission France de Médecins du Monde c'est 82 actions mobiles d’accès à la prévention et aux soins dans 24 villes et 21 centres d’accueil de soins et d’orientation (CASO) offrant des soins gratuits aux plus démunis. L’action de MdM en France se traduit souvent par des actions de promotion de la santé et l’ouverture des droits à la santé (CMU - AME). La mission France de Médecins du Monde

Les Centres d'Accueil de soins et d'Orientation (CASO)

Les centres de soins ont pour objectifs d'offrir des soins gratuits aux personnes en situation d’exclusion ou de vulnérabilité. Une équipe pluridisciplinaire accueille les patients sans imposer de contraintes, les soulage de leurs maux en adaptant les pratiques médicales aux patients et travaille avec eux à la récupération de leurs droits pour accéder aux dispositifs publics de santé.

SDF et mal-logés

Le droit au logement est un droit fondamental. Et pourtant, la grande majorité des patients vus par MdM France est sans-abri ou demeure dans des logements précaires.

Saturnisme infantile

Médecins du Monde repère les immeubles insalubres, informe les familles sur cette maladie, dépiste, et suit des familles d’enfants intoxiqués (au nombre de 85 000 en 2007). Elle mobilise également les acteurs locaux de la santé, de l’habitat et du droit.

Les Migrants

Nos équipes assurent des consultations, diffusent des messages de prévention, et orientent les migrants vers des partenaires et vers le système de santé de droit commun.

Gens du voyage

Les gens du voyage sont menacés dans leurs droits, et cela se répercute physiquement et psychologiquement. L’objectif des équipes mobiles de Médecins du Monde est donc double : rencontrer les gens du voyage sur leurs lieux de vie, et les aider à faire reconnaître leurs droits.

Les Rroms

Les Rroms quittent leur pays d’origine pour fuir la discrimination raciale et la misère. Toutefois, la multiplication des expulsions, provoquant la rupture de la continuité des soins, les fragilise et rend leur vie encore plus précaire.

Personnes se prostituant

Depuis la mise en vigueur de la loi sur le délit de racolage passif en 2003, les conditions de vie des personnes se prostituant se sont largement dégradées, et les violences à leur encontre se sont multipliées.

La réduction des risques (RDR) et échange de seringues

La réduction des risques liées aux pratiques prostitutionnelles, à l’usage des drogues dans les raves ou auprès des jeunes marginalisés est aussi une priorité qui exige un accompagnement social, médical, administratif et juridique. Les programmes d’échange de seringues sont reconnus comme établissements médico-sociaux depuis 2006 et sont financés par l’assurance maladie. Les équipes vont au-devant des usagers de drogues dans la rue, les squats, et les raves pour fournir du matériel stérile et ainsi réduire les risques (Hépatite, Sida,...) encourus par la consommation de drogues.

Parrainage des enfants hospitalisés

Le soutien affectif est primordial dans le processus de lutte contre la maladie. De nombreux enfants aux pathologies souvent très lourdes et majoritairement de milieux défavorisés sont hospitalisés dans la région parisienne car impossible à traiter sur place. Beaucoup d’entre eux arrivent seuls et nécessitent le soutien affectif de bénévoles leur rendant visite trois fois par semaine.

Le réseau international

Aujourd’hui l’association Médecins du monde comporte 15 membres. En 2007, le réseau international de MdM menait 170 programmes internationaux dans plus de 69 pays grâce à 3 000 volontaires et 2 000 personnels locaux. MdM mène également au quotidien près de 200 projets nationaux auprès des populations vivant dans la précarité dans les 15 pays membres du réseau.

De cette première association, naîtra une dynamique qui conduira à la création de plusieurs associations Médecins du Monde, en Europe, mais aussi en Amérique et en Asie :

1987 Médecins du Monde Etats-Unis 
1990 Médecins du Monde Espagne Médecins du Monde Grèce 
1991 Médecins du Monde Suède 
1993 Médecins du Monde Italie Médecins du Monde Suisse 
1995 Médecins du Monde Chypre (fermé en 2008) 
1996 Médecins du Monde Canada 
1997 Médecins du Monde Pays-Bas 
1998 Médecins du Monde Argentine Médecins du Monde Royaume-Uni 
1999 Médecins du Monde Allemagne Médecins du Monde Belgique Médecins du Monde Portugal 
2000 Médecins du Monde Japon

Ces associations se sont données pour mandat de soigner les populations les plus vulnérables, mais aussi de témoigner de la situation de ces populations. Elles œuvrent à travers le monde, par le biais de missions médicales mises en œuvre tant à l’étranger que sur leur propre territoire. Ces missions viennent en aide aux populations les plus vulnérables sans distinction de sexe, d’âge, de religion, d’ethnie, d’orientation sexuelle ou de conviction politique.

Chaque association membre du réseau international de Médecins du Monde regroupe des professionnels de santé souhaitant s’investir bénévolement. Les actions sont mises en œuvre avec le concours de professionnels issus majoritairement du milieu médical : médecins, chirurgiens, sages-femmes, infirmiers, psychologues cliniciens. Toutefois, d’autres compétences sont nécessaires : coordination, administration, logistiques, spécialistes des droits de l’homme...

Financement

Médecins du Monde est financé par les dons du privé, ainsi que par des subventions administratives nationales ou internationales (à 35%). Un soin est apporté à ceux dont les dons privés restent majoritaires pour conserver une indépendance des structures d'État.

En 2008, les ressources totales de l'association atteignent 62,3 millions d'euros.

Pour promouvoir son action auprès du public et lui permettre de faire appel au don en confiance, la section française de l’organisation, en tant qu’association, adhère au Comité de la Charte .

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

  • Portail de la médecine Portail de la médecine
  • Portail de l’humanitaire et du développement Portail de l’humanitaire et du développement
Ce document provient de « M%C3%A9decins du monde ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Medecins du monde de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Médecins Du Monde — est une association loi de 1901 de solidarité internationale (ONG) basée sur le bénévolat de professionnels de la santé pour apporter une aide humanitaire aux populations vulnérables en France et dans le monde. Médecins du Monde Création …   Wikipédia en Français

  • Médecins du Monde — est une association loi de 1901 de solidarité internationale (ONG) basée sur le bénévolat de professionnels de la santé pour apporter une aide humanitaire aux populations vulnérables en France et dans le monde. Médecins du Monde Création …   Wikipédia en Français

  • Médecins du monde — est une association française loi de 1901 de solidarité internationale (ONG) basée sur le bénévolat de professionnels de la santé pour apporter une aide humanitaire aux populations vulnérables. Médecins du Monde Création mars …   Wikipédia en Français

  • Médecins du Monde — (MDM) or Doctors of the World, is a non governmental humanitarian aid organisation created in March 1980 by 15 French doctors, including Bernard Kouchner after he had left Médecins Sans Frontières (MSF, Doctors Without Borders), the aid society… …   Wikipedia

  • Médecins du Monde — Ärzte der Welt ist die Bezeichnung des seit 1999 bestehenden deutschen Zweiges der 1980 gegründeten international tätigen humanitären Hilfsorganisation Médecins du Monde (MdM). Die deutsche Bezeichnung wird darüber hinaus im deutschsprachigen… …   Deutsch Wikipedia

  • Médecins Sans Frontières — Founded 1971 Location Geneva, Switzerland Médecins Sans Frontières (MSF) (pronounced [medəsɛ̃ sɑ̃ fʁɔ̃tjɛʁ] ( …   Wikipedia

  • Medecins sans frontieres — Médecins sans frontières Demande de traduction Médecins sans frontières → …   Wikipédia en Français

  • Médecins Sans Frontières — Demande de traduction Médecins sans frontières → …   Wikipédia en Français

  • Médecins sans Frontières — Demande de traduction Médecins sans frontières → …   Wikipédia en Français

  • Monde Méditerranéen Au XIIe Siècle — Cet article décrit le monde méditerranéen au XIIe siècle sur les plans civilisationnel et géostratégique. La Méditerranée, est le mare nostrum des Latins, sur laquelle trois continents ont une façade, l Afrique, l Europe et l Asie, et les… …   Wikipédia en Français